Partagez | 
 

 Deux couronnes ♕ Dans l'ombre du trône

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 

avatar
Messages : 10
MessageSujet: Deux couronnes ♕ Dans l'ombre du trône   Jeu 22 Aoû - 19:14




30 octobre
Deux couronnes
Dans l'ombre du trône


  •  Nom des participants : Le Roi Blanc ♛ La Reine Noire
  • Statut du sujet : Privé
  • Date : 30 octobre 802
  • Moment de la journée & météo : Le crépuscule est passé depuis plusieurs heures, la nuit est froide.
  • Saison 2, chapitre 1



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

avatar
Messages : 10
MessageSujet: Re: Deux couronnes ♕ Dans l'ombre du trône   Jeu 22 Aoû - 19:15

C'est la nuit. La nuit, oui, sombre et solennelle, complice et sauvage, aussi imprévisible que le chant saccadé des gitanes dans l'or des sables d'Erebor, aussi calme et tranquille que l'immensité des glaces de Nightingale, aussi âpre et primitive que les ouragans des falaises d'Outrevent. Elle aime la nuit. La nuit, c'est son élément, la lune dans le ciel c'est le sang dans ses veines, les doigts sur l'instrument, le sourire complice aperçu du coin de l'œil. La nuit, c'est le paisible repos d'une âme épuisée, car la journée ne lui laisse que peu de loisir. Elle est loin, pourtant, si loin de tout, des choses et des êtres – mais on ne la laisse pas reposer, sans cesse on l'appelle. Un Dragon aux paroles envahissantes, crispantes, dérangeantes – alors la Reine s'enfonce dans la nuit, la Reine s'endort, la Reine oublie.

Oh, qu'elle pèse, la mort, sur sa conscience endeuillée : Astrée sacrifiée pour l'humanité pleure et saigne depuis si longtemps, sur ses enfants qu'elle ne verra pas grandir, sur son époux qu'elle abandonne. Astrée pleure, oui, mais elle ne regrette rien : le sacrifice en valait la peine, elle l'a librement consenti. Mais parfois, elle se demande : quelle vie aurait-elle pu avoir ? Quelle existence pour la Reine fauchée en plein vol, pour la souveraine de la Rose Noire ? Elle a échappé à son roi il y a déjà plusieurs jours de ça : enfuie, envolée, évadée. Partie loin de lui, elle songe et s'apaise, se souvient et oublie tout autant les jours de bonheur que les heures de peine. Elle s'est échappée, et parfois elle s'éveille, perturbée, inquiète, pour le bien-être des opprimés.

Alors ce soir, elle est sortie : dans les rues de Lorgol qu'elle a traversées comme prisonnière d'un rêve aux limites de sa conscience, elle s'est avancée vers les ruines du Palais. Dans les décombres, la Reine erre, repoussant les importuns de sa main posée sur le pommeau ouvragé d'Ordalie qui repose entre ses épaules. Est-ce la couronne d'or qui retient le voile d'encre voué à masquer ses traits ? Est-ce la sinistre assurance de ses pas réguliers ? Est-ce l'aura de menace chargée de magie qui l'environne ? Personne ne la suit, personne ne la dérange. De gravats en débris, elle arrive dans la salle du trône, entièrement vêtue de noire, glorieuse souveraine du désespoir, Reine Noire de la Rose Écarlate.

Ce soir, elle est venue rendre visite à quelqu'un, et il est là, sous la lumière des étoiles. Il est là, le souverain couronné qui veille sur elle comme sur le reste d'Arven, cet allié puissant.

Gracieuse et souple, la Reine incline sa couronne devant le Roi Blanc qui l'attend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

avatar
Messages : 16
MessageSujet: Re: Deux couronnes ♕ Dans l'ombre du trône   Sam 31 Aoû - 17:46

Le Roi Blanc se lève, le Roi Blanc voit la nuit. Elle illumine le ciel, le couvre de ténèbres. Noirs secrets et douces mélodies, confidente des confidente, voici venir le temps des murmures et non plus de la comédie. Le Roi Blanc avance, il défit les sombres chemins de sa lumière salvatrice et bienfaitrice, il guide et appelle, il se rappelle. Je me souviens, je sens sur moi tous ces souvenirs... et il marche, il éclaire, il a confiance, même si les temps sont durs et que les cris résonnent à ses oreilles. Pleurent les hommes, se meurent les femmes, gémissent les enfants, tout cela, il le sent. Je protège de ma vie les opprimés, et je ne peux arrêter leur douleur comme je le devrais. Le silence se révèle un ami, il l'écoute et n'oublie, pas un mot, des pensées éparses, il marche fier comme il le doit, car il est le Roi. Le Roi Blanc aimant, fidèle champion de la lumière fera tout de sa vie et de son honneur pour défendre les cœurs.

Le masque le cache, qui est-il, lui le sait, il se souvient. Il fera son devoir, et toutes les peines, il les endurera pour ses frères d'armes, et s'armera pour protéger ce qu'il se doit, ce qui rester, et ce qui restera. Car il ne se bat pas contre le danger, il se bat pour sauvegarder les malaisés. Moi Roi Blanc, Oberon, aussi fort en mon âme, je serais la lame qui défend et non celle pourfend. Car j'ai fait le serment de tous les protéger. À l'orée de la lune, il brille, il est droit, il fier et Roi. D'entre les décombres du palais qu'il surmonte, cette salle du trône autrefois symbole de la paix depuis lors souillée, il attend. Elle viendra, je le sais. Il a confiance, car c'est une amie, plus fidèle à l'humanité, elle s'est sacrifiée, et pour cela il se tient en respect.

La magie vibre dans le silence et l'air. Sans la regarder, il la voit, et son regard porté au ciel, il décèle en elle ce sombre voile noir, elle couronnée, elle arbore les ténèbres, car c'est là bas qu'elle est, pour se battre comme aux temps passés. Lui la lumière, elle la nuit, Roi et Reine, ils sont alliés. Ses yeux bienveillant ne se voient pas, mais sa voix est douce comme le rayon de l'été qui parcours la rosée. « Relevez-vous Astrée, le poids de nos couronnes ne nous permet pas de nous redresser. » Solennel, le Roi ne sourit pas. Bien que doux dans sa voix et son âme, il ne peut jouer de la situation quand le monde en péril a besoin de sa protection. Sa vie, il la donnerait pour les siens et pour Arven si cela suffisait, c'était son devoir, son honneur, sa fierté.

« Voilà longtemps que nos pas n'ont pas foulé le sol et nos cœurs retenti en parfaite harmonie pour repousser une nouvelle fois l'ennemi. Je ne vous apprend rien hélas. » Le Roi Blanc repense, et les murmures de peur reviennent. Et tous il les entend, car les enfants d'Arven souffrent et pleurent. Il ne peut accepter, le cœur vaillant et flamboyant, il reste calme, le temps n'est pas à l'action. Pas encore. « Lorgol comme Arven se meurt, mais la capitale déchue a besoin d'aide, des mains mauvaises profitent de la détresse qui s'instaure. » Il se tait. Droit est le Roi, fort est son honneur, et mesurée sont ses paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

avatar
Messages : 10
MessageSujet: Re: Deux couronnes ♕ Dans l'ombre du trône   Sam 28 Sep - 13:09

Astrée n'a pas oublié Obéron, et des profondeurs de sa mémoire, ses souvenirs de naguère reviennent hanter son esprit. La Reine Noire n'a rien oublié, non, pas après l'immensité du sacrifice que l'on avait exigé d'elle – sa vie au fond n'était pas grand-chose, mais prendre la vie de l'enfant d'Hypérion en elle, c'était presque trop. Fuir dans la mort, se réfugier dans l'oubli – Astrée s'était endormie. La voilà réveillée à présent, et la Reine Noire ne peut oublier son tourment. Mais elle n'est pas seule dans son combat, elle ne l'est plus, elle l'a senti – la Rose Noire est sortie du sommeil en même temps qu'elle, ils sont tous là aux limites de sa perception, le Roi flamboyant couronné de ténèbres, le Cavalier qui chevauche les ombres, le Fou tourbillonnant, la Tour sagace et savante, le Pion acharné et combattant. Ils sont tous là, les Noirs champions de la folie et du désespoir, la lame féroce baignée du sang des innocents massacrés pour se lever contre les Dragons mal intentionnés. Et si Obéron est là, cela veut dire que la Rose Blanche s'est levée de l'oubli elle aussi, que les Blancs sont là également, les enfants de la lumière, les champions de l'Humanité, bouclier vigilant protecteur des opprimés. Dignes de leur serment, ces douze soldats condamnés d'une lutte bien plus grande, bien plus cruelle, bien plus funeste que toutes les autres.

La voix du Roi lui parvient. Différente, mais la même pourtant – l'essence d'Obéron est là, lovée dans un nouveau corps qui lui a été prêté. Et quand la Reine répond, elle reconnaît sa voix, qui n'est pourtant pas vraiment la sienne – il faut dire qu'elle a bien choisi son hôte, un cœur tourmenté associé à la limpidité d'une âme jumelle. Où s'arrête l'une, où commence l'autre ? La Reine et son hôte ne sauraient le dire, tant leurs essences se sont confondues, fusionnées pour devenir la main ferme apte à manier Ordalie.

« Arven souffre, Arven pleure, et je ressens comme vous chaque goutte de sang versée par nos enfants. Tant de sensations, mon ami, qui m'envahissent et m'obsèdent – les hurlements du désespoir dans la nuit, les soupirs brisés des trahisons avouées, le deuil des regrets piétinés, la mère dressée contre le fils, le père meurtrier de la fille, les fratries éparpillées, oh comme je les ressens – même la magie souffre, même la magie pleure, même la magie saigne. L'entendez-vous, mon ami ? Sa chanson tissée de tourments et de peine, dans les échos désolés qui hantent le trône brisé... »

La Reine se tait. Elle écoute, dans le silence de la nuit et le souffle ténu de sa respiration, la funèbre mélopée d'une ancienne magie qui s'étrangle parmi les décombres, le tragique chant du désastre et de la ruine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

avatar
Messages : 16
MessageSujet: Re: Deux couronnes ♕ Dans l'ombre du trône   Mer 30 Oct - 10:50

De la hauteur de son statut, le Roi Blanc toise avec retenu cette reine à la couronne éclatante parmi les ténèbres qui la nimbe. Il la toise oui, mais la respecte tout autant, lui offre son salut. Si grande et si profonde, Reine Noire, sacrifié et puissante dans le désespoir de sa cause, elle avait tout apporté de sa vie pour celle des autres. Oui, Obéron de ses lointains souvenirs se souvient, il ressent le murmure de sa mémoire dans son esprit, dans ce corps qui vit mais n'est pas le sien. Un lien fort l'unit à son écrin, mais tout cela n'est que nouveauté, et le temps viendra où tous deux seront véritablement liés. Par les actions et les choix du coeur. Le sien, mais aussi celui de son hôte. Car il ne pouvait aller contre sa volonté, malgré son absence en ce moment. Le Roi Blanc préférait ne pas encore tout partager, mais ce jour viendrait. Il avait confiance en l'humanité. Sa faiblesse ou sa force, le temps le dirait. Il était là pour les guider, les sauver, les protéger. De son bras puissant, jamais il n'irait pourfendre la chair qui ne l'a pas mérité. Ô Roi de lumière, ce soir, nul combat, juste la rencontre de deux enfants qui pour Arven se sont réveillé et dont l'esprit erre depuis longtemps.

Elle parle. C'est bien elle. Astrée. Il le sent, ce lien qui l'unit à son écrin. Si puissant et vaillant qu'il aurait pu croire son corps ressuscité d'entre les morts pour venir combattre. Mais aucune magie ne le pouvait à ce point... Le Roi Blanc n'ajoute rien pour l'instant. Les mots se perdent dans la nuit et le silence. Rien ne semble peser ce soir, comme si un autre temps venait de s'ouvrir sous leur pas. Il entend les échos du monde en pleure qui tournent et virevoltent, ces âmes en peine et ces cœurs saignant.

« Tout cela je l'entend oui. Elle nous touche par ses douleurs lancinantes et ses cris de détresse que personne ne peut comprendre. Mais c'est pourquoi nous sommes de retour Astrée. Rose Blanche, Rose Noire, le bouclier et l'épée pour défendre tout ce qui en Arven peut être encore sauvé. »


Sa main se pose, distraite, sur le trône brisé. Il ne reste plus rien hélas que les ruines. Nul souverain, nul sauveur pour la ville de Lorgol.

« Le cours des choses change. Les indices nous manquent, et la Rose est éparpillée aux quatre vents. »


Le Roi Blanc est sans sa Reine, sa douce Titania. Et il n'a, depuis son réveil, senti l'appel d'aucun des siens. Il ne doute pas de leur retour, ni ne s'inquiète pour eux. Il sait qu'ils sont tous là, et que le Destin viendra pour les réunir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Deux couronnes ♕ Dans l'ombre du trône   

Revenir en haut Aller en bas
 

Deux couronnes ♕ Dans l'ombre du trône

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» "Une vie dans l'Ombre" ...
» C'est deux chats qui rentrent dans un bar...
» 2 lune dans le ciel le 27 aout 2009 ?????
» Deux mâles dans une cage dangereux ??!
» Deux sièges RF dans une voiture : possible ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragonvale :: Palais de Chimène :: Ancienne salle du trône-


Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Son caractère

Chapitre I.
Histoire
Chapitre II.
Test RP
Chapitre III. Ses liens
Exigences



Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Ses traits de caractère

Chapitre I.
Son caractère
Chapitre II.
Son histoire
Chapitre III.
Son test RP
Chapitre IV. Ses liens
Le joueur



Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Traits de caractère

Liens
Je recherche