Partagez | 
 

 Soprane Harpelige

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 Admin ♥ Ménestrelle de la Rose

avatar
Messages : 35

Registre
Âge du personnage: 26 ans
Titres:
Autres visages: Mélusine de Séverac ☼ Freyja de Brunante ☼ Lotte-Louison de la Volte ☼ Chimène d'Arven
MessageSujet: Soprane Harpelige   Jeu 5 Sep - 9:29


Soprane

Harpelige





Zoubi


Zoubi


ft. Jessica Brown Findlay


14 mai 776

à Orchidea

26

de Lagrance

au Fils des Ombres, à Cyclamyde de Lagrance, à la Rose Ecarlate

ménestrelle et gitane



Héraut


Pourquoi, pourquoi ? La question virevolte et tourbillonne, aux limites de ma conscience, désespérée et lancinante tant elle trahit de souffrance. Pourquoi, dis-moi pourquoi ? Pourquoi ? Je ne sais pas qui se lamente, je ne sais pas qui pleure, mais la colère et la rage vont vibrer l'air de la nuit. L'indignation se mêle de détresse, de révolte, d'impuissance. Pourquoi m'as-tu fait ça ! Qui donc envahit mon sommeil de ses plaintes obsédantes ? Endormie, sereine, je tends mon esprit vers l'âme en peine. Son histoire, c'est la même que celle de tous les autres qui peuplent mes nuits de leurs larmes, de leurs cris : il est le jouet d'un Dragon, marionnette d'une créature bien plus forte, bien plus grande qu'il ne le sera jamais, et il assiste en témoin silencieux à tous les actes qu'il lui accomplit. Oh, pauvre enfant des hommes, trahi et malmené – je chanterai ton histoire, je chanterai tes tourments, pour que les tiens reçoivent nouvelles de ta solitude et de ton désagrément.

L'esprit s'apaise et je sombre dans les profondeurs du sommeil. Demain, lorsque le soleil se lèvera, je reprendrai la route, je marcherai le long des chemin, le sac à ma hanche et la harpe sur mon dos, et j'arriverai après d'un autre feu, dans une autre ville – j'y chanterai les malheurs de cette âme en peine, les mauvais traitements des Dragons, la nécessité de s'en garder et de se prémunir de leurs avances malsaines... Je chanterai les merveilles de la Rose Écarlate, leur courageuse action et leurs immenses sacrifices, je chanterai Astrée et Hypérion, je chanterai Titania et Obéron.

Demain vient, demain passe. Me voilà au manoir comtal de Sérisande, dans les landes d'Outrevent, et je chante pour eux. Je connais un peu ces gens – je sais qu'ils ont été rebelles depuis l'évènement il y a deux cents ans, de père en fils, de mère en fille, et qu'ils n'aiment pas leur nouvelle reine, cette Arabella aux mœurs condamnables, alors que leur roi légitime erre en Arven. Alors, pour eux, je chante les exploits de Liam lors de la Chute, sa place honorables aux côtés de la Reine de Nightingale pour défier le tyran, son combat contre le déshonneur et la mort. Pour eux je chante les exploits de la Rose, l'espoir d'un meilleur lendemain – et pour eux, je chante aussi la tristesse de l'esprit esseulé venu me trouver alors que je dormais.

Puisse le Destin nous garder des Dragons et de leurs méfaits...

Orchidea ! Oh Orchidea, paisible bourgade du royaume de Lagrance, célèbres pour les orchidées raffinées dont elle a fait son nom. Un bel endroit, un endroit paisible, fleuri, tranquille. C'est là que la petite Soprane a vu le jour, au milieu des roulottes de son clan arrêtés là pour quelques soirs de représentation au son de leurs violons, par une nuit sauvage de mai où la lueur des étoiles entretenait les flammes du camp. Un clan bien particulier, celui des Faz – contrairement à leurs cousins des sables et des glaces, ils vivent sur les routes d'Arven, contant l'histoire cachée des royaumes à qui veut bien l'entendre. Rebelles avant la chute d'Augustus, ils nourrissaient l'esprit de leurs jeunes d'indépendance mêlée de patriotisme. Ceux-là sont fidèles à leur Roi, bien évidemment, ce Fils des Ombres qui dirige la Guilde des Voleurs, mais ils sont également fidèles aux souverains des royaumes qui les voient naître. C'est ainsi qu'à Soprane on inculqua très tôt la fidélité à la famille régnante de Lagrance ainsi qu'une dévotion bien sincère pour le Fils des Ombres.

Enfant, la petite aimait à s'asseoir près de son père, musicien habile, qui lui enseigna l'art délicat de faire vibrer son âme dans les cordes de ses instruments. A l'aise au violon et à la cistre, c'est à la harpe que va sa préférence, cette harpe gitane dont on peut faire sonner les cordes ou résonner le cadre. Et les saisons passèrent, et Soprane grandit, ballotée dans la roulote de sa mère, la diseuse de bonne aventure du clan, au fil des cahots du voyage qui les emmenait d'un royaume à l'autre, de frontière en frontière. De tous, c'est Lagrance qu'elle préfère, par sa douceur et la paix qui règne le soir dans les jardins – mais elle apprécie également les routes d'Ansemer, et l'âpreté des falaises d'Outrevent. Rebelle jusqu'au bout des ongles, elle apprit toutes les histoires d'avant la Fondation, d'avant l'avènement d'Augustus, pour semer dans l'âme des hommes le brandon de la rébellion qui libérerait Arven de son tyran. Sur les routes, elle chantait les merveilles de Dragonvale bien avant que l'Académie ne revienne, de cette voix claire qui savait émouvoir les foules lorsqu'elle accompagnait le violon de son père ou sa propre harpe.

Puis Soprane eut vingt ans, et partit seule sur les routes, réaliser son cercle itinérant de ménestrelle comme c'était la coutume chez les Faz. Elle voyagea, encore et encore, son harpe au dos et la poussière des chemins sous ses pieds, parfois sur une carriole de marchand ou dans une caravane de biens, en fonction de la fréquentation des chemins. Parfois aussi, un cheval  habilement dérobé la portait ici et là, avant qu'elle ne le revende pour assurer sa subsistance lorsque sa voix n'y suffisait pas. De château en château, de taverne en taverne, Soprane en apprit beaucoup sur l'humanité, et apprit aussi à se défendre, fière et sauvage comme sa mère l'avait élevée. Oh, elle n'est pas bien forte, Soprane, et même plutôt frêle, mais sa science du poignard sut la garder de bien des outrages.

Puis, à l'aube de ses vingt-six ans, Dragonvale tomba du ciel – et le tyran disparut, tombé, déchu. Soprane, qui chantait la rébellion depuis des années, se trouva quelques semaines fort démunie et demeura à Lorgol, parmi les ruines fumantes, à la Taverne de la Rose où elle chanta pour les pirates. Puis les rumeurs faisant leur chemin, elle tira de la Cour des Miracles où règne le Fils des Ombres toutes les informations qu'elle put en extraire, et repartit sur les routes mettre en garde les populations d'Arven contre les Dragons et leurs bien sombres desseins. Elle y chante la gloire de la Rose Écarlate, et elle y chante aussi l'histoire de ces écrins malheureux dont les voix lui parlent, parfois, lorsque le sommeil la gagne...

Poète, car la poésie est la magie de l'âme... Oui, Soprane est poète : écrivant elle-même ses chansons et sa musique, elle est douée avec les mots, avec les sons. Elle sait parler au cœur de son public et trouver ce qui saura émouvoir – c'est un talent qu'elle a développé au contact des siens, le clan des Faz, célèbre pour ses ménestrels et ses musiciens. Alors Soprane chante la poésie qui brûle en elle, et c'est cette âme de poétesse qui étincelle lorsqu'elle joue pour l'assemblée, le soir au coin du feu, qu'elle soit dans le plus riche des châteaux ou la plus modeste des tavernes.

Indépendante, car ainsi sont les femmes gitanes... Soprane a grandi dans cet univers de roulottes et de chemins, et elle y a pris goût. Elle ne s'attachera jamais à un maître quel qu'il soit, en dehors du Fils des Ombres qui tient pour elle lieu quasiment de divinité incarnée. Le mariage ? Fi donc, elle est encore bien jeune pour cela, et après tout les gitans ne sont pas particulièrement fanatiques de ces cérémonies qui régentent la vie des autres.  

Jalouse, car la propriété est la loi la plus sacrée... Oui, c'est vrai, Soprane parfois est sujette à ce désir démesurée de s'approprier ce qui est détenu par autrui. N'est-elle pas, après tout, gitane et habituée à faire sien ce qui lui fait envie ? C'est ainsi que parfois, lorsqu'elle quitte une bourgade, l'on déplore étrangement le disparition de quelque bricole précieuse... Toutes les rumeurs concernant les gitans ne sont pas inventées et Soprane est fière de ce qu'elle est, même si le déguisement de ménestrelle itinérante lui ouvre bien des accès que sa nature de gitane lui aurait fermés.  

Adroite, car le vol est la mélodie des ambitieux... Bien sûr, sans adresse, comment devenir musicienne et faire résonner les cordes aussi aisément ? Le maniement des instruments l'a entraînée à glisser les doigts dans les revers des capes pour les délester des bourses et des joyaux qui parfois s'y trouvent. Son adresse la rend également habile pour les soins des blessures, et il lui est déjà arrivé plusieurs fois de prêter main-forte sur la route au traitement de quelque blessure, comme par exemple à Lorgol après la chute de l'Académie, où elle est venue en aide aux réfugiés.

Susceptible, car le respect est la politesse des bien-nés... L'orgueil des gitans n'est pas simplement qu'une légende, et le moindre affront doit recueillir compensation. Soprane a grandi dans cette loi immuable, et quiconque lui manque de respect doit le payer : elle est gitane, elle est fille des Faz, elle est ménestrelle : nul ne saura lui faire affront et s'en tirer impunément, son poignard s'abreuvera du sang des insolents.  

Vaniteuse, car l'assurance crée l'orgueil... Soprane sait qu'elle est talentueuse. Elle a lu l'admiration dans les regards depuis son entrée dans les spectacles de la troupe, a entendu les louanges : oui, elle sait ce qu'elle vaut, et elle aime à s'entendre complimenter. Elle n'est pas prétentieuse, mais elle estime à sa juste valeur ce qui lui est dû, comme on le lui a enseigné durant toutes ces années d'itinérance.  

Généreuse, car celui qui n'a rien peut tout donner... Les gitans sont généreux, c'est l'essence de leur nature, et les Faz honorent profondément cette coutume. Les errants trouveront auprès d'eux un bon repas et un feu auprès duquel dormir une nuit, les vagabonds seront bien traités et les moins-que-rien recevront assistance. Soprane elle-même est donc fondamentalement généreuse et tâchera toujours de venir en aide aux malheureux qui croiseront son chemin.

Loyale, car c'est la fidélité qui donne tout son sens à la vie... Soprane ne trahira jamais les siens, son sens de l'honneur est très développé et elle est parfaitement conscience de la loyauté que les Faz se vouent les uns aux autres et au Fils des Ombres qui règne sur eux. Elle a également choisi d'être fidèle à la couronne de Lagrance et ne regrette pas ce choix pour le moment, inquiète pour la dauphine Cyselle que la rumeur prétend reclue en son palais, enceinte de son époux qu'elle a abandonné après sa déchéance.



   
Poète

Indépendante

Jalouse

Adroite

Susceptible

Vaniteuse

Généreuse

Loyale




 

     
Uriel Sangdragon [PV]

     
Viggo Mortensen

     
Calices

     

     
Abélard Harpelige, l'homme devenu Uriel après avoir fusionné avec l'esprit de son Dragon, est l'ancêtre de Soprane. Elle est sa dernière descendante encore en vie, et il veille sur elle de loin, sans s'imposer dans son existence puisqu'elle ignore qu'il est encore en vie. Soprane chante le sacrifice d'Abélard pour la première Rose il y a deux mille ans, mais elle ne sait pas que l'ancêtre qu'elle admire tant existe toujours, sous une forme un peu différente du mage qu'il avait été.  

 



     
Esfir Sculptefer [SC]

     
Joseph Gordon-Lewitt

     
Détresses

     
     
Un gitan des glaces – froid et distant comme seuls ceux de Nightingale peuvent l'être, mais la beauté des pièces qu'il crée parlent à sa place. Soprane et Esfir se sont côtoyés plusieurs fois, dans les rassemblements de gitans, et également au hasard des chemins d'Arven, mais ne se sont jamais vraiment intéressés l'un à l'autre, Esfir semblant bien trop hautain à Soprane, Soprane semblant bien trop imbue d'elle-même à Esfir. Depuis qu'il est devenu écrin, cependant, ils se parlent plus souvent, d'esprit à esprit. Peut-être que les choses changeront un jour, qui peut savoir ?

 



     
Sésana Mytorfin [PI]

     
Tamsin Egerton

     
Calices

     

     
Soprane a passé une saison dans l'Archipel, après une traversée haute en couleurs à bord de l'Audacia, et elle a habité sous le toit de Sésana et des trois petites Jedidiah, sur les conseils du capitaine du navire. Là-bas, elle a appris de Sésana tout ce qu'elle pouvait sur les coutumes et la vie des pirates, et une fois revenue sur le continent, chante leurs aventures au fil des chemins. Elle diffuse la légende de l'Audacia autant qu'elle le peut, ravie d'avoir trouvé sur ce navire un état d'esprit et une communauté lui rappelant fortement les Faz et leur chaleur humaine. Sésana lui a apporté tout un vocabulaire coloré, et également un jeu de poignard bien plus vif que celui qu'elle avait appris.

 



Je suis la Fondatrice et ça c'est une énième envie d'explorer mon univers. Puis Luny se sentait mal à m'avoir dépassée en nombre de comptes. :geugeu:

Je ne suis pas certaine d'être objective, mais en tout cas, son plus grand attrait, c'est ses dragonnets siphonnés ♥️



Dernière édition par Soprane Harpelige le Jeu 5 Sep - 12:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Soprane Harpelige   Jeu 5 Sep - 10:23

Ballon Papillon 
Revenir en haut Aller en bas
 Admin ♥ Ménestrelle de la Rose

avatar
Messages : 35

Registre
Âge du personnage: 26 ans
Titres:
Autres visages: Mélusine de Séverac ☼ Freyja de Brunante ☼ Lotte-Louison de la Volte ☼ Chimène d'Arven
MessageSujet: Re: Soprane Harpelige   Jeu 5 Sep - 10:24

Que c'est constructif tout cela. :geugeu:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Soprane Harpelige   Jeu 5 Sep - 10:40

Tahvu un peu !

(Bon, faudra qu'on se les trouve ces liens Sésana ou Hakon ou les deux ! :geugeu: )
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Soprane Harpelige   Jeu 5 Sep - 11:04

Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Soprane Harpelige   Jeu 5 Sep - 11:56

Revenir en haut Aller en bas
 Membre du chapitre ♥ Le chouchou des admins

avatar
Messages : 1265
Je réside : à l'hôtel particulier des de Brunante à Port-Liberté.
Mon occupation est : conseillère auprès de Raphaël Jedidiah
Mon allégeance va : à Raphaël Jedidiah ainsi qu'à Liam.

Registre
Âge du personnage: 28 ans
Titres:
Autres visages:
MessageSujet: Re: Soprane Harpelige   Jeu 5 Sep - 12:00

:love:

_________________
Liberté
Sur toutes les pages lues, sur toutes les pages blanches, pierre, sang, papier ou cendre, j’écris ton nom. Sur les images dorées, sur les armes des guerriers, sur la couronne des rois, j’écris ton nom.
Et par le pouvoir d’un mot, je recommence ma vie. Je suis née pour te connaître, pour te nommer. Liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Admin ♥ Ménestrelle de la Rose

avatar
Messages : 35

Registre
Âge du personnage: 26 ans
Titres:
Autres visages: Mélusine de Séverac ☼ Freyja de Brunante ☼ Lotte-Louison de la Volte ☼ Chimène d'Arven
MessageSujet: Re: Soprane Harpelige   Jeu 5 Sep - 12:26

Bon bah voilà j'ai fini :geugeu:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

avatar
Messages : 37

Registre
Âge du personnage: Beaucoup d
Titres:
Autres visages: Une grenouille vengeresse / Un futur mort
MessageSujet: Re: Soprane Harpelige   Mar 17 Sep - 23:59

Parce que sinon tu va être jalouse de ton cher frère.

FIFIIIIIIIIILLE !!!!!!!

Enfin...

Petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-petite-FIFIIIIIIIIIIIIILLLLLEEEEEE !!!!!! =)

Au fait, au passage, pour notre lien (vivi tout à fait l'endroit), je pense que toi et ton frère pourriez être au courant de rumeurs et légendes à mon sujet. Uriel n'est pas resté parfaitement discret et n'a pas jamais dévoilé son histoire en 2000 ans, du coup ça aurait pu facilement remonter au niveau de sa famille. Il aurait pu en côtoyer certains aussi, certainement. Même si pour lui c'est court une vie, et ça fait mal de les voir partir, comme un père voit partir ses enfants avant lui, alors il hésites de plus en plus à les rencontrer et s'attacher à eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Soprane Harpelige   

Revenir en haut Aller en bas
 

Soprane Harpelige

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragonvale :: Registres de Dragonvale :: Ton personnage :: Capitale-


Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Son caractère

Chapitre I.
Histoire
Chapitre II.
Test RP
Chapitre III. Ses liens
Exigences



Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Ses traits de caractère

Chapitre I.
Son caractère
Chapitre II.
Son histoire
Chapitre III.
Son test RP
Chapitre IV. Ses liens
Le joueur



Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Traits de caractère

Liens
Je recherche