Partagez | 
 

 Des lumières dans la nuit... c'est une fête... [Bonne année !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 Admin ♥ Maître des Ombres

avatar
Messages : 167
Je réside : à Lorgol
Mon allégeance va : à moi même

Registre
Âge du personnage: 30 ans
Titres:
Autres visages: Anthim / Josette / Philippe / Le Roi Blanc/ Augustus
MessageSujet: Des lumières dans la nuit... c'est une fête... [Bonne année !]   Mer 1 Jan - 5:29


   
   
   31 décembre 802
   Bonne année Papy !
   
Regardes ta tour, elle penche un peu !
   

  •  Nom des participants : Tout le monde qui veut !
       
  • Statut du sujet : Totalement libre
       
  • Date : 31 décembre 802
       
  • Moment de la journée & météo : Vers 23h environ, il fait bien nuit et bien froid en extérieur
       
  • Livre 2, chapitre 3

   

   

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

avatar
Messages : 37

Registre
Âge du personnage: Beaucoup d
Titres:
Autres visages: Une grenouille vengeresse / Un futur mort
MessageSujet: Re: Des lumières dans la nuit... c'est une fête... [Bonne année !]   Mer 1 Jan - 5:38

Mais...

Que s'était-il donc passé ici ?

Je me souviens de ce jour comme si c'était hier. En fait, je crois que je m'en souviendrais encore pour les millénaires à venir. Je revenais d'un voyage à travers les terres d'Arven... Quand je suis arrivé près de mon chez-moi. Déjà, de loin, ça paraissait louche. Je suspectais Lotte Louison et Lothaire d'avoir voulu transformer ma tour en phare tant je la voyais de loin. Des lumières multicolores en jaillissaient et illuminaient toute la vallée.

Mais j'étais loin, très loin du compte.

Plus j'approchais, et plus mes pas se faisaient pressants. La scène qui se dévoilait sous mes yeux était si improbable, si catastrophique, que je ne parvenais pas à y croire. Étais-je en train de délirer suite à une sévère maladie ou à mon passage par Sombreciel pour le retour en Nightingale ? Aucune espèce d'idée.

Mais quel était le point le plus improbable de ce paysage dévasté ? Était-ce le palais d'Euphoria, à moitié plongé dans les eaux du lac solitaire ? Était-ce la tour des voleurs, planté à l'horizontal sur le toit de la mienne, avec tout ces pantins gesticulant qui s'accrochaient à ses fenêtres ? Était-ce la tour des mages, plantée à l'envers à côté de la mienne, avec la tour de la confrérie en équilibre au dessus ? Était-ce la montagne qui était apparu dans la plaine juste derrière mon humble chez moi ? Était-ce le bateau échoué loin sur les terres, avec une figure de proue qui insultait les passants ou les nombreux chameaux qui faisaient le chemin depuis sa carcasse, avec des barils de rhum sur le dos ? Étaient-ce les nombreux portails ouverts ça et là à l'improviste, parfois une dizaine de mètres au dessus du sol, avec des gens en sortant à la volée ? Était-ce la fête qui s'étendait un peu partout autour de ma tour et sur le lac ? Étaient-ce les Dragons qui volaient de travers dans le ciel, faisaient pirouettes et roulades et nous offrant un magnifique spectacle pyrotechnique d'explosions de flammes ? Où était-ce simplement ma tour, à moitié branlante, Fantasme accrochée à son sommet par la queue, la tête en bas, regardant par une des fenêtres, l'incendie, les lumières fluorescentes, le bruit insupportable qui faisait trembler les murs et les cris, les cris et les chants qui retentissaient dans la pénombre de ce soir d'hiver ?

Je n'aurais su dire, mais mon visage s'était totalement décomposé à mesure que j'arrivais près de l'entrée, où des centaines de gens attendaient en file indienne, alors que des gardes d'Augustus étaient postés en vigile à l'entrée, regardant la longue liste d'invité pour pouvoir les laisser entrer. Je passais devant, espérant obtenir quelques explications de leur part, m'attirant au passage de nombreux quolibets de gens attendant là, quand les gardes m'ont violemment dit de faire la queue comme tout le monde, que non, ils ne me croyaient pas, que je n'était pas plus le propriétaire des lieues qu'ils n'étaient la nounou d'un Dragon.

Ils m'ont laissé là, pantois, déconcerté, muet. Mais qu'avais-je donc fait pour mériter ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Admin ♥ Maître des Ombres

avatar
Messages : 167
Je réside : à Lorgol
Mon allégeance va : à moi même

Registre
Âge du personnage: 30 ans
Titres:
Autres visages: Anthim / Josette / Philippe / Le Roi Blanc/ Augustus
MessageSujet: Re: Des lumières dans la nuit... c'est une fête... [Bonne année !]   Mer 1 Jan - 5:55

A l'évidence, quelque chose clochait. Hiémain n'aurait pas su dire par quel bout il y avait un problème, mais de toute évidence, il y en avait un. C'était certain, impossible d'en douter. Peut-être était-ce parce que la tour des voleurs avait été délogé de son emplacement, prouvant au monde que sa construction n'était finalement pas si branlante qu'elle en avait l'air et que les constructeurs Cielsombrois n'avait qu'a bien se tenir. Cela dit, à la réflexion, la nouvelle position de la tour avait quelque chose d'illogique... peut être bien parce qu'elle était couché à l'horizontale sur... UNE AUTRE TOUR ET QUE LA MOITIE DES VOLEURS PENDAIENT COMME DES SAUCISSONS AUX FENÊTRES.

Dans tout cela, Hiémain avait peut être échappé au pire... sinon une crise de colère monumentale quand il avait aperçu le gros trou dans les fondations de sa Cour des Miracles – là où accessoirement aurait du se trouver une certaine tour – mais non. Parce que c'était sans compter sur Stellaire, certain de son coup en prenant l'édifice qu'il chopperait son écrin au passage, et qu'il l'avait finalement dragontaxité en express au pied d'une autre tour, sous les bruits assourdissant d'une musique barbare et des lumières flashies sorties de nulles part. Et le paysage tout entier en vérité semblait sortir d'un cauchemar Cielsombrois qui aurait trop abusé de quelques substances. Décontenancé, un garde d'Augustus – d'aucun étaient en droit de se demander ce qu'il foutait là – l'invita à entrer dans la tour, lui indiquant qu'il était sur une liste VIP et que tout allait bien, pas besoin de faire la queue.

Bientôt, la fête commencerait.

Si ce n'était pas déjà le cas... parce que question, barils de rhum, dragons foufou pyromanes et... canetons déchainés sur la piste de danse, il y avait comme un air de fête très avancée où tout le monde était déjà bourré. Au bout d'un moment, on avait même plus envie de se demander ce qu'on foutait là, on profitait.

Pour Hiémain, sans compter sur le fait qu'un certain Stellaire avait lui aussi envie de s'amuser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Admin ♥ Lumière astrale

avatar
Messages : 257
Mon allégeance va : aux rebelles

Registre
Âge du personnage: 27 ans
Titres:
Autres visages: Freyja de Brunante ☼ Lotte-Louison de la Volte ☼ Soprane Harpelige ¤ Chimène d'Arven
MessageSujet: Re: Des lumières dans la nuit... c'est une fête... [Bonne année !]   Mer 1 Jan - 6:12

Tout va bien. Sisi, tout va bieeeeeen – aucune raison de paniquer. D'accord, tu es suspendue dans le vide par une fenêtre de la Tour des Voleurs dont la position a subi une légère et inattendue horizontalisation improvisée, mais tout va bieeeeeen. Le moment où une dragonne te saisit au vol dans une de ses pattes pour te parachuter sur le toit d'une autre Tour illuminée comme un phare pris de folie te laisse bien un peu étourdie, mais lorsque tu la vois se suspendre au sommet par la queue et basculer par-dessus bord pour scruter l'intérieur de l'édifice par une fenêtre, tu te dis que finalement, oui, tout va bieeeeeeen.

Que diable se passe-t-il ici, par tous les jupons de l'univers ? Est-ce le palais de Castiel dans le lac, là-bas... ?! Juste là, c'est la Tour Noire, mais... Qu'est-ce que ces dragons ont bien pu faire encore ? A en juger par les braillements et la musique qui vibre dans l'air, c'est une fête mémorable qui s'annonce là – et tu es habillée pour ton bain du soir, c'est-à-dire à peu près totalement nue. Remontant le canal mental vestige de ton occupation d'une semaine par Stellaire, tu t'enquières de la raison de ce non-sens phénoménal.

« JE VEUX UNE ROBE, AFFREUX ECAILLEUX ! »

Tu ne sais pas trop ce qu'il fait, mais parmi la foule d'Erebiens qui fait la queue massés à peu près à mi-file, une femme hurle que ses vêtements ont disparu – et te voilà vêtue d'un charmant ensemble de voiles à moitié transparent qui plaira sûrement beaucoup à la moitié masculine de l'assistance. Avisant un empilement de gardes royaux de Bellifère – Augustus est-il responsable de ce chaos ? - tu te diriges vers ce qui est apparemment l'entrée VIP. Le Fou Noir t'inscrit sur la liste des invités de marque avec l'aide paniquée d'un garde, et c'est donc fièrement que tu fais entrée dans la Tour de la Fiesta du Siècle, qui semble étrangement plus grande à l'intérieur. Tu repères Hiémain dans la foule déjà entrée, évites d'un entrechat une grenouille visiblement ivre qui zigzague en coassant en rythme avec la musique, baisses la tête pour laisser passer un dragonnet d'un joli rose vif qui cherche visiblement sa mère, et puis ta nature cielsombroise finit par prendre le dessus, au grand amusement du Fou resté éveillé dans un coin de ton esprit.

Tout va bieeeeen : que la fête commence, bon sang !

_________________

Une fleur sauvage de Sombreciel
aux racines plongées dans l'or du sable d'Erebor...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

avatar
Messages : 378
Je réside : à la tour des Rebelles.
Mon allégeance va : à Arven !

Registre
Âge du personnage: 29 ans
Titres:
Autres visages:
MessageSujet: Re: Des lumières dans la nuit... c'est une fête... [Bonne année !]   Mer 1 Jan - 6:25

« A dire vrai, je n'ai que peu de souvenirs de cette soirée.

- Allez papaaa, s'il te plaiiit !
 »

Comment résister à ces grands yeux verts émeraude et à cette bouille tout à fait charmante.

« Bon... D'accord... Mais ne dites pas que je vous ai raconté ça à tante Ermi hein ? »

Grand sourire, petit coassement dissimulé.

« Comme vous savez, votre mère peut se montrer très persuasive parfois... Et ce jour là, elle avait décidé de m'amener à cette fête. Je ne la connaissais pas encore très bien mais... Ça n'allait pas tarder. En moins de deux, je me suis retrouvé téléporté dans ce que je pourrais appeler sans m'y méprendre le plus grand capharnaüm que l'humanité ait jamais connu. Vous savez déjà tout quand aux éléments présents à cette soirée, Arven tout entier a résonné des échos de ce tintamarre sans discontinué pendant des longues années... Moi, je suis arrivé, téléporté par une Dragone du nom de Fantasme. Mais elle ne s'est pas contenté de m'amener seul... Connaissant mon affection pour la race amphibienne, elle a décidé, dans un éclair de génie, de ramener aussi toutes les grenouilles d'Arven à la fête. Alors il a plu des grenouilles. Sans discontinuer. Pendant une heure entière, à mon arrivée.

Je ne saurais vraiment vous dire qui était présent à cette soirée, bien que je soit entré sans trop de soucis. Il y avait des corps laissés quasiment sans vie, ivre morts dans un peu tout les coins, des meubles cassés, un demi pouce d'alcool qui baigne nos pied et cascade à travers les escaliers, du verre pillé sur le sol et il est à peu près aussi difficile de se frayer un chemin à travers la foule que de creuser un tunnel à travers une montagne.

Et la soirée ne fait manifestement que commencer.

Après quelques minutes à respirer les vapeurs ambiantes et à goûter aux liqueurs cielsombroises traînant de ci de là, j'étais déjà plus apte à apprécier l'ambiance, je crois que j'ai récupéré votre mère qui zigzaguait sur le sol et commencé à danser follement avec elle...

Halala... Et si c'était la seule personne avec qui j'avais dansé ce soir là...
 »


Dernière édition par Liam d'Outrevent le Mer 1 Jan - 6:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Des lumières dans la nuit... c'est une fête... [Bonne année !]   Mer 1 Jan - 6:31

« GALIPETTE REVIENS ICI TOUT DE SUITE ! »

Elle courrait comme une dératée derrière une petite dragonnette toute de rose écaillée, soit dit en passant une couleur magnifique quoiqu'un peu tapageuse, mais qui montrait à tout le monde combien cette petite bête était belle et féminine, point. Ermengarde avait un peu oublié comment elle avait atterri dans cette Tour aux milles couleurs et à la sonorité de fond très... moderne, l'alcool avait déjà bien embrumé son esprit, et ce n'était surement pas la comtesse qu'elle était qui aurait refusé un verre. Ou deux... enfin un baril de rhum, mais c'était du pareil au même ! Elle avait croisé beaucoup de personnes, en avait oublié la moitié aussi, mais qu'importait, c'était la fête, et on aurait pas refusé l'entrée à la mère par procuration d'une dragonnette de toute façon – quoiqu'en vérité, on avait bien refusé son entrée, mais il avait suffit qu''Emengarde élève la voix, profère diverses insultes fleuries telles que « videur de poubelle », « garde en mousse » ou encore le devenu très célèbre au court de la soirée « OSS117 », appellation que tout le monde avait compris sans pour autant savoir d'où cela venait. Sans doute le nom de code que l'on donnait aux Karshiens quelque part sur l'Archipel.

Soit dit en passant, Galipette tenait une grande forme exemplaire, peut être même trop, et c'est pas faute d'avoir discuté avec Fantasme de son éducation – d'une façon tout à fait pertinente – la petite devait être très avancée sur son âge pour sautiller de la sorte tel une grenouille, écrasant au passage un pauvre guéridon vachement solide, appelant à l'aide un certain Uriel que personne n'avait encore vu. Cela dit un meuble qui parle, Ermengarde se supposa un peu éméchée quand même. Juste un peu.

Boh, c'était une fête après tout, une nouvelle année à commencer !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des lumières dans la nuit... c'est une fête... [Bonne année !]   Mer 1 Jan - 6:49

A quel moment exactement est-ce que la situation m'a échappé... ? Je me rappelle m'être assise aux pieds de Fantasme, prête à prendre ma leçon du jour en câlinant Galipette, Lothaire non loin aux pieds de Philosophe, Stellaire servant de juge pour évaluer la qualité de nos prestations. Et puis Lothaire a mentionné, en passant, qu'aujourd'hui était le dernier jour de 802, et que demain, on serait en 803 – j'ai précisé qu'à la Volte, sûrement, la grande fête annuelle battrait son plein... La chose à ne pas dire devant Fantasme. Avant même que je comprenne de quoi il était question, Fantasme avait rassemblé un bataillon de Dragons hystériques à l'idée de faire une grande, grande, très grande fête en invitant au passage la moitié d'Arven. A la question : où ?, je suggérai avec un naturel désarmant la tour de Papi Uriel : après tout, ça lui ferait du bien de faire la fête un peu ! Deux-trois enchantements plus tard, l'endroit était équipé pour recevoir des milliers de personnes, et il n'était plus question de la leçon du jour.

Après, il s'est mis à pleuvoir de tout. Des tours – les Dragons trouvant ce mode de transport bien plus simples que des téléports individuels. Des palais – celui d'Euphoria contenait sûrement beaucoup de gens cette nuit-là, il serait plus simple de récupérer le palais que les invités individuellement, mais c'est Galipette qui se chargea du transport et elle ne savait pas encore très bien viser, la palais finit donc à moitié immergé dans le lac aux côtés de la baleine de Papi. Des bateaux : il fallait bien penser à nos amis pirates réputés pour savoir faire des fêtes phénoménales. Des grenouilles : bon ça, c'était Fantasme... C'était génial, il y avait une ambiance de folie, ce serait la meilleure fête de la décennie ! J'avais réussi à subtiliser une goutte d'alcool, mais pas trop – après tout, j'étais maîtresse de cérémonie, je devais rester lucide.

Je volai à la rescousse de Papi au moment où il se faisait refouler par ces gardes débiles – je l'envoyai s'occuper de son ami le guéridon passablement malmené, et, alertée par les bulles à la surface du breuvage, repêchai au passage une grenouille qui se noyait au fond d'un saladier de punch, vidé ensuite par un zombie visiblement déjà bien réjoui, puisqu'il partit danser la macaraena sur l'estrade avec les canetons de Soprane la ménéstrelle. Où était passée Lucille ? Je me lançai à sa recherche - Galipette normalement l'avait téléportée quelque part par là, et je tenais vraiment à retrouver mon amie.

Puis, avant que je ne puisse la localiser, vint le moment tant redouté où l'on tomba à court de rhum...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 J'ai un couple guimauve badass ♥

avatar
Messages : 56
Je réside : sur l'Audacia
Mon allégeance va : a moi, à l'Audacia et à mon équipage

Registre
Âge du personnage:
Titres:
Autres visages:
MessageSujet: Re: Des lumières dans la nuit... c'est une fête... [Bonne année !]   Mer 1 Jan - 7:05

J'avais dit à Freyja que cet abordage serait monumentale. Après tout, c'était un très beau navire des îles du sud, les cales sans doute bourrées à ras-le-bord de rhum, ce qui certes ne manquait pas dans les notre, mais comme qui dirait, il n'y en a jamais assez. Surtout quand on sait ce qui arriva par la suite. Nous voguions pourtant avec calme, tout sabres dehors, voiles déployés et chacun à son poste pour accoster avec fracas notre victime. Quand tout à coup, nous nous sommes retrouvé... ailleurs. Sur une mer très calme je dois dire, plus que je ne l'ai jamais vu, et pourtant, j'en ai vu beaucoup dans ma vie. Mais là, le calme plat, pas un pet de vent, et pourtant, une baleine à nos côtés regardait l'Audacia avec perplexité. Et je compris qu'en fait, le bateau... MON bateau, était échoué sur la plage d'un lac. Naturellement, je me retournais vers Lou-Ann, elle même tout aussi étonnée, ce qui ne m'empêcha pas de demander, non sans le ton paternel que j'usais avec elle habituellement, mais un peu énervé sur les bords néanmoins :

« Tu as touché à quoi encore ?
- C'est pas moi je te jure papa ! »

Alors je me tournais vers Hakon, toujours planqué dans sa vigie, il me cria avant même que je n'élève la voix :

« C'pas moi capitaine ! »

Je n'osais même pas tourner le regard vers Ismalia et Freyja, je passais directement à Maximilien, qui haussa les épaules. Bon, personne ne pouvait donc me dire ce qui s'était passé, et c'est la figure de proue de l'Audacia – je ne m'habituerais jamais à ces moments où elle ouvre la bouche – qui indiqua posément qu'un Phare illuminait dans la nuit un peu plus loin. Un phare... en plein milieu d'une plaine. Pourquoi pas.

Et c'est ainsi qu'un petit groupe - dont moi, Freyja qui tenait à voir ça de près, Lou-Ann comme sa mère, Ismalia refusant de rester à bord et Maximilien suivant le pas – s'est pointé devant une tour plutôt qu'un phare, que la fête battait son plein sous la surveillance de dragons volant au dessus visiblement pas plus sobre qu'un Cielsombrois, et qu'un commentaire vint à mes oreilles, me laissant sous entendre à moi même que nous arrivions au bon moment.

« Apportez les chameaux, y a du rhum à flot mes enfants. »

Après tout, pas de raison que tout Arven soient les seuls à s'amuser !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Admin ♥ Ménestrelle de la Rose

avatar
Messages : 35

Registre
Âge du personnage: 26 ans
Titres:
Autres visages: Mélusine de Séverac ☼ Freyja de Brunante ☼ Lotte-Louison de la Volte ☼ Chimène d'Arven
MessageSujet: Re: Des lumières dans la nuit... c'est une fête... [Bonne année !]   Mer 1 Jan - 7:07

Booon. Il est possible que je ne tienne pas forcément l'alcool aussi bien que je le pensais.

La soirée avait bien commencé pourtant – j'étais en plein échange de bons procédés avec le prince d'Outrevent, lorsqu'une petite grenouille vindicative s'en était venue porter une invitation de la dragonne Fantasme à la fête de passage à la nouvelle année. Bon, la batracienne ne m'aimait pas trop, je l'avais bien vu, j'avais donc rattaché le col de ma robe et j'étais partie m'occuper de Balthazar et des petits. Puis, sans crier gare – nous avions été téléportés avec l'ensemble des occupants du campement des rebelles d'Outrevent, et l'intégralité de ses grenouilles, dans ce qui ressemblait vaguement à un champ de bataille. Je n'ai pas cherché à comprendre, j'ai juste campé les canetons sur un genre d'estrade avec Balthazar, et je suis partie en quête d'informations.

La dragonne accrochée au sommet de la tour, dont la tête passait par la fenêtre, était apparemment l'une des organisatrices de la soirée, et m'apprit que nous étions dans la tour d'Uriel. Uriel, cet ami de toujours, quelle bonne surprise ! Je me mis donc en quête de l'hôte, sans réussir toutefois à le localiser au milieu de la cohue. Comment exactement me suis-je retrouvée affalée sur les genoux d'un pirate hilare, visiblement éméché, à avaler chope de rhum sur chope de rhum ? Je n'en ai absolument aucune idée, mais ça m'a permis de repérer Uriel transhabutant un guéridon qui hurlait son indignation – rassemblant tout mon équilibre et ma grâce naturels de gitane, j'ai donc trébuché vers lui en zigzaguant, ravie de me pendre à son cou pour me stabiliser, lui soufflant mon haleine chargée en plein visage pour lui exprimer ma satisfaction d'être là.

Super soirée, nom d'une harpe mal embouchée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

avatar
Messages : 99

Registre
Âge du personnage: 23 ans
Titres:
Autres visages:
MessageSujet: Re: Des lumières dans la nuit... c'est une fête... [Bonne année !]   Mer 1 Jan - 7:11

D'après les rumeurs, ça s'est passé à un moment où les gens commençaient un peu à s'endormir. On m'a raconté qu'une Dragonne très éméchée a voulu mettre un peu d'ambiance, qu'Augustus a crié qu'il voulait organiser une chasse au petit gibier, que la Mort trouvait l'occasion trop bonne pour rater pareil gag, qu'un de mes amis à l'Académie voulaient simplement me voir, que des random péons voulaient récupérer les affaires qu'on leur avait piqué, que des Dragons voulaient me féliciter en personne pour le vol de la Rose d'Erebor, et tant d'autres rumeurs que je ne saurais vous les citer en moins d'une journée...

Toujours est-il que je me suis retrouvé au beau milieu de la tour. Il y a eu une bonne minute de silence. Je les ai regardés, ils m'ont regardés, je les ai regardés... Et j'me suis dis que définitivement, j'avais rien à faire ici.

Alors j'ai couru vers la fenêtre et j'ai sauté. Du troisième étage, oui. J'ai accroché la tour d'à côté à grand coup de crochet et glissé le long de la parois. Et puis j'ai couru.

De toute la soirée, je n'ai cessé alors de courir et me cacher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 J'ai un couple guimauve badass ♥

avatar
Messages : 181

Registre
Âge du personnage: 37 ans
Titres:
Autres visages: Mélusine de Séverac ☼ Lotte-Louison de la Volte ☼ Soprane Harpelige ¤ Chimène d'Arven
MessageSujet: Re: Des lumières dans la nuit... c'est une fête... [Bonne année !]   Mer 1 Jan - 7:25

Par toutes les catins des ports ! J'étais en train d'apprendre à Ismalia comment tirer au canon, lorsque l'abordage prévu a légèrement... capoté. L'instant d'avant, nous étions en pleine mer, prêts à aborder un navire marchand du Sud et piller ses cales emplies à ras bord de rhum savamment affiné – et l'instant d'après, nous avons abordé une plage inconnue. Incompréhensible – d'autant que nous étions bien confortablement ensablés et plus du tout à flot. Mon capitaine s'enquit des responsables du désastre – puis la baleine nous conseilla d'aller voir nous-mêmes. Nom d'un sabre mal affûté, le responsable allait m'entendre, on ne vole pas impunément l'Audacia comme n'importe quelle coque de noix !

Deux heures plus tard, et je n'ai toujours pas compris comment, j'étais assise sur les genoux de Philippe à nous enivrer dignement, avec toute une bande de nos joyeux drilles – Fantasme, la dragonne suspendue à la paroi et qui regardait tout par une fenêtre, avait même téléporté le haut du mât à côté de l'estrade pour qu'Hakon nous rejoigne. Une gitane un peu bourrée en avait profité pour entamer un numéro de pole-dance salué par des hurlements approbateurs, des caquètements et des coassements de tous les côtés, et même des encouragements d'un guéridon sur lequel Lou-Ann était perchée. Par l'embrasure d'une fenêtre, je voyais une file de chameaux faire l'aller-retour entre la tour et l'Audacia, chargés des tonneaux de rhum apparemment inépuisables de nos cales.

Ça, pour une fête, c'était une belle fête, nom d'une chopine ébréchée ! A la tienne, mon capitaine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

avatar
Messages : 37

Registre
Âge du personnage: Beaucoup d
Titres:
Autres visages: Une grenouille vengeresse / Un futur mort
MessageSujet: Re: Des lumières dans la nuit... c'est une fête... [Bonne année !]   Mer 1 Jan - 7:31

« MON GUÉRIDON ! NOON ! »

Je m’époumonais inutilement à travers cette foule de sauvages. J'avais fini par rentrer je ne sais trop comment, je crois que quelqu'un m'avait aidé... Je n'étais plus très sûr. Une demoiselle à demi-nue voulait danser avec moi, avec son voile qui ne cachait rien du tout, des grenouilles sautillaient un peu partout, des canetons se dandinaient comme des rockstars, le bientôt-roi d'Outrevent fumait un énorme cylindre de je ne sais trop quoi dans un coin, sur une commode retournée, en compagnie de l'ex-tyran dont la tête reposait sur son épaule en chantant une chanson à boire tout en regardant le plafond comme s'il y voyait mille étoiles scintillantes. Il y avait tant de choses improbables, tant de carnages dans cette tour sur le point de céder sous son poids. Et il y avait même des pièces entières que je n'avais jamais vu, que je ne connaissais même pas...

« Castiel de Sombreflamme, voyons ! Ces bouteilles sont plus vieilles que votre royaume, merci d'arrêter de les engloutir d'une traite ! LOTHAIRE PAS CE COFFRE NON ! »

S'en suivit une grosse série d'explosions colorées. Des petits animaux s'échappèrent, que seuls les dragons auraient bien pu reconnaître. Ils gémissaient alors que la lumière agressaient leurs plumes couleur de l'univers et que l'air les compressaient dangereusement. Heureusement, Lotte Louison a fini par m'aider à les remettre dans le coffre, et je l'ai remercié de veiller à la sécurité de mon mobilier. Moi qui croyait qu'elle était coupable de ce raffuts.

Bien sûr, son petit sourire en coin aurait dû m'avertir qu'elle n'y était pas pour rien, mais ça, je ne l'ai compris que plus tard, et je crois qu'elle aurait subis un savon monumental si elle ne m'avait regardé de ses yeux de coker implorants.

Mais malgré mon sentiment de détresse bien avancé, je n'ai su résister bien longtemps à l'ambiance débridée qui régnait au sein de ma tour...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Admin ♥ Poupée vivante

avatar
Messages : 213
Je réside : à Lorgol
Mon allégeance va : Aux Séverac

Registre
Âge du personnage: 22 ans
Titres:
Autres visages: Hiémain / Le Roi Blanc / Anthim / Philippe / Augustus/ Ermengarde
MessageSujet: Re: Des lumières dans la nuit... c'est une fête... [Bonne année !]   Mer 1 Jan - 7:47

Et un autre de plus.

« Salut ! J'suis contente de t'voir ! »


Tu lui roule une pelle et passa à quelqu'un d'autre, comme si de rien n'était, ne notant même pas au passage que cette personne que tu venais d'embrasser, tu ne la connaissais ni d'Eve ni d'Adam. Mais qu'importe, c'était la fête, et ton haleine chargée d'alcool était l'excuse à ta fouge impertinente. Quoiqu'on aurait très bien pu le mettre sur ton ascendance Cielsombroise que ça n'aurait pas changé grand chose. Vous étiez pourtant tous tranquillement à Euphoria en ce début de soirée quand tout à coup la salle du trône fut inondée comme par magie - le souvenir de Castiel hurlant comme un chaton restera à jamais gravé en ta mémoire - et que chacun des invités comme des serviteurs s'étaient retrouvés dehors, admirant comme des cons le palais à moitié coulé dans un lac. Mais il n'en fallait pas plus aux Cielsombrois pour continuer une fête, surtout quand dans une tour à quelques mètres d'ici s'en déroulait une.

Ah, quelqu'un d'autre, tu crois reconnaître Hiémain que ça ne t'empêche pas de l'embrasser, t'façon, Mélusine était occupé ailleurs à danser avec un vieux bonhomme pas très content, elle ne remarquerait pas. C'est finalement le Roi des Voleurs qui te roule une pelle, le sourire en banane sur le visage, et ne répondant qu'au nom de Stellaire quand une dragonne pendouillante à la fenêtre l'appelle. Rien qui soit très étonnant ! Tout à fait normal. Oui oui !

Tu continues ton petit tour, un verre dans la main, ton pas chancelant laissant couler le rhum un peu partout sur ton passage, arrosant canetons mécontents et grenouilles littéralement explosé au sol, tombé du plafond ou du ciel, ça ne changeait rien au fond. Le rire abruti, tu t'accroches à Liam d'Outrevent, tout aussi déchainé que toi, et dans une valse d'écrasement de pied, tu l'envoie dans l'estrade se planter, et il ne se relève pas. Mort ? Non, juste sonné, par l'alcool s'entend. Tu le vois se relever à l'aide d'Augustus rampant au sol, et sans t'attarder plus, tu continue ton petit chemin – faisant tomber un pauvre guéridon au passage qui, il te semble, se met à te grogner dessus - avant de t'échouer sur... une biquette. Tu la regarde un instant, les yeux s'adaptant difficilement à toute cette lumière criarde, avant de hausser les épaules :

« Salut ! Ça f'sait longtemps ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

avatar
Messages : 378
Je réside : à la tour des Rebelles.
Mon allégeance va : à Arven !

Registre
Âge du personnage: 29 ans
Titres:
Autres visages:
MessageSujet: Re: Des lumières dans la nuit... c'est une fête... [Bonne année !]   Mer 1 Jan - 7:56

« ...Est-ce que ce guéridon venait vraiment de me faire un croche-pied pour me punir de l'avoir utilisé comme siège ou étais-je en plein délire ?

Je ne saurais vraiment vous le dire, en fait.

Je sais qu'à un moment, j'ai dansé avec une jolie brune et que le baiser qu'elle m'a accordé m'a laissé quelque peu sonné pendant un instant... Je croyais reconnaître quelqu'un qui m'avait fait volé plus tôt à travers la salle... Enfin... Ce soir là, étrangement, je ne gardais pas bien rancune longtemps. Mais je ne sais pas si je devrais vous parler de ça, ou des choses qui ont suivi, de ce côté là...

Par contre, je me souviens bien du concours organisé entre Uriel et Castiel... Un grande cercle vide s'était formé autour d'eux, chose extrêmement rare au cour de cette soirée où il était difficile de bouger ses bras et où vous étiez en permanence collés à un bon nombre de personnes en même temps.


« La bouteille, la bouteille, la bouteille ! »

J'avais réussi à me dégoter une place au second rang et je voyais les deux hommes engloutir l'alcool plus vite que je n'aurais su boire de l'eau. J'ai été un peu inquiété à ce moment là d'entendre quelqu'un hurler et frapper à l'intérieur du placard à côté de moi. J'ai alors libéré Soprane, que j'ai embrassé à pleine bouche avant de la mordre par habitude, et de l'envoyer danser avec Hiémain, ou plutôt Stellaire, qui semblait être en plein décompte du nombre de bouts de verre sur le sol.

« LE TONNEAU ! LE TONNEAU ! LE TONNEAU ! »

Définitivement, ils avaient de la réserve... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

avatar
Messages : 99

Registre
Âge du personnage: 23 ans
Titres:
Autres visages:
MessageSujet: Re: Des lumières dans la nuit... c'est une fête... [Bonne année !]   Mer 1 Jan - 8:06

A quel moment exactement j'ai finit cloué à une roue tournante, en bas de la cour où des gitans avaient installé leur fête foraine ? Je ne sais pas trop. Toujours est-il que j'ai finit cible de ce stand de tir à l'arc improvisé. Je tournais, bras et jambes écartés, en grinçant des dents...

Heureusement que tout les gens alentours étaient tellement bourrés qu'ils auraient été bien en peine de toucher ne serait-ce que la roue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Admin ♥ J'aime faire rager Chimène

avatar
Messages : 59
Je réside : à Bellifère
Mon allégeance va : à moi même

Registre
Âge du personnage: Plus de 200 ans
Titres:
Autres visages: Hiémain || Anthim || Philippe || Joséphine
MessageSujet: Re: Des lumières dans la nuit... c'est une fête... [Bonne année !]   Mer 1 Jan - 8:11

Il n'avait pas cru à l'invitation au premier abord. Et en vérité, qu'il y eu cru ou non, il n'aurait pas prit le risque d'y venir. Pourtant, comme c'était souvent le cas avec les dragons, on ne demandait pas l'avis des invités et on leur ouvrait un passage sous les pieds rien que pour avoir le plaisir de les voir se ramasser en beauté un ou deux royaumes plus loin au pied d'un tour. Si encore ça c'était arrêté là... mais non, Augustus s'était retrouvé face à face avec ses propre gardes qui l'avaient relégué au rang d'invité random et qu'il devait lui aussi faire la queue. Assurément, il fit la gueule, et quand vint son tour, il s'assura de bien noté le visage du vigile dans son esprit pour le renvoyer une fois cette soirée terminée.

Si elle se terminait.

Car comme chacun le sait – et ce n'est pas le tyran qui l'ignorerait en fervent amateur de boissons alcoolisées en tout genre et de concours à la con une fois éméché – une soirée comme celle là ne pouvait pas se finir par une partie de scrabble toute calme, avec des jus de fruit pour seul moyen de se désaltérer. Fallait pas se foutre de la gueule du monde quand même. Ou juste un peu.

Somme toute, Augustus, déjà énervé, ne refusa pas le premier verre qu'on lui tendis, ni le deuxième, encore moins le troisième, et au bout d'un moment, alors que le compte ne se faisait plus sur les doigts, il ne réfléchit plus à ce qu'on lui tendait, si c'était une chopine ou une grenouille ivre morte qui cinq minutes avant se battait avec un zombie tout aussi bourré. Mais en soi, la fête tournait bien, même si dans le peu de souvenirs qu'il lui restait, Augustus ne se rappelait pas comment il en était venu à parler de catapulte lance pigeon avec Liam d'Outrevent et Castiel de Sombreflamme, ni comment il s'était retrouvé dans les bras de Chimène a danser comme deux poteaux, aussi droit que faire se peu quand on est alcoolisé, s'entend.

Bon, il ne regrette pas la soirée. Mais il n'est pas certain de vouloir se souvenir de tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Des lumières dans la nuit... c'est une fête... [Bonne année !]   Mer 1 Jan - 8:13

C'est forcément les cielsombrois !

Je ne vois pas d'autre explication. J'étais tranquillement en plein milieu de mon désert d'Erebor, lorsque les parois de la caverne ont tremblé – et avant que je ne comprenne vraiment ce qui se passait, en mettant le nez dehors, j'ai vu que la montagne avait bougé. Bougé, sérieusement ! L'agacement devant le peu de scrupule des maudits sujets de mon demi-frère bientôt mort de mes mains m'emplit rapidement, et je descendis de ma montagne avec l'idée d'en découdre sérieusement – un Dragon me happa à l'improviste, et avant que je ne comprenne le pourquoi du comment, j'atterris un peu violemment dans une tour bondée, plus précisément la tête la première, dans un tonneau de rhum. Bien sûr, j'ai littéralement bu la tasse – et une fois sortie de là, dégoulinante de boisson bien corsée, je n'ai étrangement pas été si choquée que ça de me faire consciencieusement lécher par une biquette éméchée.

Deux heures plus tard, j'ai repéré une légion de grenouilles agrippées aux poutres la tête en bas tel un essaim de chauve-souris visqueuses ; embrassé une cinquantaine de personnes, dont l'hôte des lieux, une dizaine de femmes, trois grenouilles, un zombie, Castiel, deux Dragons et la biquette ; semé des vêtements un peu partout ; avalé un saladier de punch ; parlé poésie avec un guéridon ; attrapé un mec avec un crochet pour l'offrir comme cible à mes copains gitans ; et entamé un numéro de pole-dance contre ce qui ressemble à un mât, recueillant un tonnerre d'applaudissements.

Santé, bonne année !
Revenir en haut Aller en bas
 Admin ♥ J'aime faire rager Augustus

avatar
Messages : 4
MessageSujet: Re: Des lumières dans la nuit... c'est une fête... [Bonne année !]   Mer 1 Jan - 8:25

Je... Non, je n'étais pas invitée à cette soirée-là, je ne peux pas vraiment me joindre à votre évocation collective de joyeux souvenirs... Hrmmm.

En vérité, je n'ai réellement pas été du tout téléportée par un bébé dragon un peu intellectuellement limité. Je n'ai absolument pas vu les gardes d'Augustus et n'ai pas non plus pu entrer comme VIP, non non. Je ne me suis donc jamais retrouvée à l'intérieur, arrosée de rhum par une gitane dégoulinante, et n'ai donc pas du tout bu un verre de punch, puis deux, puis trois, puis troqué ma robe encombrante contre un tonnelet de liqueur du désert à un zombie qui dansait sur l'estrade. Je n'ai donc pas titubé éméchée et simplement vêtue d'un jupon et d'un corset assez sommaire le long de la piste de danse – je ne me suis pas non plus affalée sur un canapé pour faire un concours de rots avec un pirate barbu et un gitan poilu. Je n'ai pas non plus rejoint le choeur de Dragons qui accompagnait l'équipage de l'Audacia dans une chanson paillarde charmante remettant en question la pertinence de mes préférences sexuelles, et je n'ai pas vomi tripes et boyaux sur un guéridon malchanceux.

Je n'ai donc pas non plus dansé appuyée contre Augustus pendant environ trois heures, n'ai pas terminé la soirée étalée sur ses genoux à boire dans sa chopine et à tripoter sa chemise en échangeant des souvenirs du bon vieux temps derrière les balles de foin des écuries de l'Académie. Je n'ai rien fait de tout cela.

Jamais. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

avatar
Messages : 3
MessageSujet: Re: Des lumières dans la nuit... c'est une fête... [Bonne année !]   Mer 1 Jan - 8:30

« A dada sur ma loupiote... »

Attraction d'un instant, le Cavalier Blanc chantait à tue tête, chevauchant une grand chandelier qui traînait par là. Il mettait le feu aux robes autour de lui mais ne s'en souciait guère, Lotte-Louison portait derrière lui Sigvald des ses bras et lui tirait les cheveux en pointant son bras vers les débuts d'incendie. Elle s'en servait aussi pour rafraîchir les verres d'alcool et remplir les tonneaux de rhums de glaçons, mais passons.

Le Cavalier Blanc, frais comme un gardon, décida alors de s'emparer de tonneaux de rhum et de les vider par la fenêtre sur la carcasse de Philosophe qui gisait en bas de la tour. Trop éméché pour voler droit, il s'était pris la tour de plein fouet, mais vraiment, passons. Le Cavalier finit donc par sauter par une fenêtre, une bougie à la main, sur le Dragon endormi, et mit alors le feu à sa dépouille étalée dans une position étrange. Lequel se réveilla prestement et se mit à battre des ailes par réflexes, renversant nombre de gens autour et en blessant quelques uns.

Ainsi nacquit la légende du Cavalier chevauchant au dessus de la Tour de l'Accordé sur son Dragon de Lumière, tirant de tant à autre ses oreilles pour faire jaillir devant lui de grandes gerbes de Flammes Ardentes dans un ciel d'étoiles brillantes et multicolores.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

avatar
Messages : 16
MessageSujet: Re: Des lumières dans la nuit... c'est une fête... [Bonne année !]   Mer 1 Jan - 9:54

Il fallait parfois remettre en cause la classe millénaire que certaines personnes possédaient. Et parfois aussi, il fallait arrêter de se prendre au sérieux. Le Roi Blanc, après avoir vu son écrin se faire trimballer comme une botte de foin par un dragon, embrasser par une dizaine de femme et danser comme une serpillère, avait cessé de se dire qu'il aurait mieux fait de choisir un vrai Outreventois. D'autant que sur la question, Liam d'Outrevent, héritier de son royaume n'en était pas le meilleur représentant. Pas en cet instant. Pas ce soir. Et puis au bout d'un moment, l'alcool ingurgité par Hiémain fini par toucher le Roi lui même.

« V'savez qu'a une époque, j'avais une couronne avec des bois de cerfs ? »

Le pirate qui l'écoutait acquiesça avec lenteur, l'œil vitreux, pas certain de tout bien comprendre ni pourquoi un mec avec une couronne, tout vêtu de blanc et le visage caché lui parlait. Ma foi, il avait du croiser pire durant la soirée, ce qui expliquait pourquoi il n'était pas plus étonné que ça et qu'il partageait sa chopine avec le Roi en question. Chopine qui fini très rapidement ingurgitée...

« Si vous saviez comment elles sont les nanas de la Rose. Pfffffff la Reine Noire, une vrai chaudasse ! J'dirais que tous le monde lui est passé dessus dans l'équipe. Sauf ma Reine... quoique... j'en sais foutre rien !
-Même vous vous y êtes passé ? Questionna le pirate avec une curieuse lucidité.
-Oulaaaaaaaaaaa, une tonne de fois ouais ! »

Le problème avec le Roi Blanc, c'est que lorsqu'il buvait, il avait la parole facile et l'instinct de commérage. Personne ne savait si il s'agissait de la vérité toute entière, d'une vérité enjolivée ou un mensonge éhonté. Et personne n'en avait rien à faire au fond.

« Tient regardez, quand j'vous disais qu'c'était une chaude la Reine Noire ! »

Et curieusement, pour souligner ses dires, la dite Reine Noire commençait un sulfureux strip tease sur l'estrade. Oui... parfois, il fallait oublier la classe millénaire de certain, au moins le temps d'une soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

avatar
Messages : 378
Je réside : à la tour des Rebelles.
Mon allégeance va : à Arven !

Registre
Âge du personnage: 29 ans
Titres:
Autres visages:
MessageSujet: Re: Des lumières dans la nuit... c'est une fête... [Bonne année !]   Mer 1 Jan - 10:22

« … Vous savez, mes petits, on aurait pu croire que c'était les cielsombrois, les plus éméchés. Mais j'ai vraiment compris à quel point c'était faux vers la fin de la soirée, quand j'ai passé la tête par la fenêtre pour respirer un peu d'air, parce qu'à l'intérieur, il commençait à faire chaud... Et pas seulement à cause de la jolie brune.

C'était les Dragons.

Et de loin.

Philosophe avait percuté une dizaine de tours et ne volait plus qu'une aile après l'autre, ce qui lui affectait une trajectoire des plus étranges. Étincelle, assise sur sa queue aux côtés de Flamme et de Crachefeu, empilaient des tonneaux vides aux bas de la tour pour en faire un château. Galipette, au milieu, renversaient mur après mur, tout en bousculant une salamandre qui traînait là. Muraille... Était fidèle à son nom et, allongé de travers, apportait donc sa pierre à l'édifice. Sereine dansait avec Géhenne une gigue endiablée et terriblement maladroite. Rage couvait Passion de son aile et Sanglante de ses yeux doux. Bien d'autres Dragons gisaient ça et là, chantaient dans nos têtes, brûlaient des morceaux de forêt, fumaient des arbres, ou servaient de manèges à des enfants qui n'auraient jamais dû assisté à tel chaos. Et puis, et puis il y a eu Obsession. Elle m'a attrapé d'un coup de queue, défonçant l'encadrement de la fenêtre au passage, et m'a embarqué avec elle.

Et.. Et ce sera tout pour ce soir, je ne préfère pas vous parler de la suite.
 »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

avatar
Messages : 99

Registre
Âge du personnage: 23 ans
Titres:
Autres visages:
MessageSujet: Re: Des lumières dans la nuit... c'est une fête... [Bonne année !]   Mer 1 Jan - 10:22

Et moi, je courrais toujours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

avatar
Messages : 37

Registre
Âge du personnage: Beaucoup d
Titres:
Autres visages: Une grenouille vengeresse / Un futur mort
MessageSujet: Re: Des lumières dans la nuit... c'est une fête... [Bonne année !]   Mer 1 Jan - 16:42

Instant de répit.

Instant de silence.

Dans les tremblements de mes mains dus à l'ingestion d'une quantité d'alcool non négligeable, je défais tant bien de mal la ficelle qui retient mes braies. Dans un geste d'une élégance certaine, je baisse mon caleçon et saisit mon attirail pour commencer à pisser dans le lac, tanguant d'un pied sur l'autre au moins autant que l'Audacia sur l'océan un jour de grande tempête. Le sol bouge violemment sous mes pieds et le lac ne semble pas assez grand pour me servir de cible.

Et puis je titube un instant, me penchant dangereusement au dessus du lac, me figeant alors dans une position absurde autant qu'humiliante si quelqu'un venait à passer par là, tête en avant, cul en arrière. Je reste donc là, pantois, les yeux dans le vide, à contempler les vaguelettes se changer peu à peu en une eau calme et lisse.

Sous la surface de l'eau, une dame me souri béatement.

Maquillée jusqu'aux oreilles de manière bien trop marquée, avec du rouge à lèvres jusque sur le nez, une énorme perruque blanche à moitié défaite sur le crâne, des fruits plantés dans les cheveux, une culotte pendant sur l'oreille et un serpent en écharpe.... Elle ne ressemble, pour ainsi dire, à rien de connu.

Il me faut un long moment pour comprendre que c'est là mon reflet, et je me rend compte au passage que je ne me souviens d'absolument rien de ce qui s'est passé les quelques dernières heures, à part peut-être d'un « BONNE ANNÉÉÉÉÉE ! » qui a crevé mes tympans pour la demi-heure suivante.

Je suis là, à regarder béatement mon reflet toujours souriant dans l'eau du lac, quand ce qui doit arriver arrive... Je bascule d'un pied sur l'autre... Et tombe, vous l'aurez deviné.

Rincé et débarrassé de quelques-uns de mes accessoires superflus, je me redirige d'un pas violent et déterminé vers ma tour. Heureusement que mon cher familier m'a sorti ce soir là de l'eau, sinon je n'aurais pas donné très cher de ma peau. Je rentre dans ma tour dans un vacarme tonitruant, éclatant la porte contre le mur tandis que le vigile à l'entrée ne pipe mot, vu qu'il n'est plus vraiment en l'état et que Joséphine semble avoir décidé de faire son quatre-heure de sa musculature saillante. Son collègue, lui, est de toute façon parti, réquisitionné pour servir de nounou à une certaine Lou-Ann... Enfin, si cette dernière fait partie des trois filles Jedidiah, ce n'est pas chose très réussie, car elles viennent de partir sur le lac sur le dos de ma baleine.

Enfin ! Toujours est-il que je défonce cette maudite porte, réinstaurant le silence pour un instant, alors que des regards inquiets se tournent vers moi. D'une voix rageuse, je hurle alors :


« I'M FUCKING BACK, BITCHES ! »

Mots qu'évidemment, je ne comprend pas. Mais qu'importe, il me semble que j'ai trouvé ça quelque part, dans un bouquin... C'est fou le nombre de connaissances qui reviennent de nulle part grâce à ce rhum magique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Des lumières dans la nuit... c'est une fête... [Bonne année !]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Des lumières dans la nuit... c'est une fête... [Bonne année !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nuage Nocturne - Dans la nuit noire Tôt ou tard Va briller un espoir Et germer ta victoire
» Bonne Année dans les langues Européennes
» Infusion de persil contre la rétention d'eau et les pipis la nuit
» Rendormir bébé dans la nuit
» Faire ses nuits avec les Fleurs de Bach

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragonvale :: L'Académie :: Lac solitaire-


Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Son caractère

Chapitre I.
Histoire
Chapitre II.
Test RP
Chapitre III. Ses liens
Exigences



Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Ses traits de caractère

Chapitre I.
Son caractère
Chapitre II.
Son histoire
Chapitre III.
Son test RP
Chapitre IV. Ses liens
Le joueur



Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Traits de caractère

Liens
Je recherche