Partagez
 

 Adorable réunion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 Admin ♥ Sang de colère

Octavius Sang-d'Argent
Messages : 51
Je réside : à Hacheclair
Mon occupation est : capitaine de la garde royale de jour d'Augustus Poing-d'Acier de Bellifère et tête de la Guilde des Guerriers
Mon allégeance va : à Augustus

Registre
Âge du personnage: 32 ans
Titres:
Autres visages: Castiel de Sombreflamme & Louis de Brunante & Bérénice du Nénuphar-des-Lys
Adorable réunion Empty
MessageSujet: Adorable réunion   Adorable réunion I_icon_minitimeVen 5 Sep - 10:32




18 août 804
Adorable réunion
des canetons et des hommes


  •  Nom des participants : Octavius Sang-d'Argent & Soprane Harpelige, ainsi qu'un paquet de canetons trop mignons
  • Statut du sujet : Privé
  • Date : 18 août 804
  • Moment de la journée & météo : Fin d'un chaud après-midi d'été en Bellifère
  • Livre III, chapitre 1



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Admin ♥ Sang de colère

Octavius Sang-d'Argent
Messages : 51
Je réside : à Hacheclair
Mon occupation est : capitaine de la garde royale de jour d'Augustus Poing-d'Acier de Bellifère et tête de la Guilde des Guerriers
Mon allégeance va : à Augustus

Registre
Âge du personnage: 32 ans
Titres:
Autres visages: Castiel de Sombreflamme & Louis de Brunante & Bérénice du Nénuphar-des-Lys
Adorable réunion Empty
MessageSujet: Re: Adorable réunion   Adorable réunion I_icon_minitimeVen 5 Sep - 10:48

On dit beaucoup de choses d'Il paraît qu'il aime les canetons... Et les bonnasses.. Qu'il est impitoyable, qu'il es entièrement dévoué à son Roi, qu'il agit avant de réfléchir, qu'il est incapable de réfléchir d'ailleurs, qu'il est sanguinaire, qu'il est violent, qu'il est brutal, qu'il n'a rien d'autre en tête que la bataille. Toutes ces choses sont vraies, dans une certaine mesure, et il serait idiot de les contester. Lui-même pourrait bien vous les rappeler d'une bonne mandale dans la gueule.

Il y a certaines choses, cela dit, qu'on ne dit pas d'Il paraît qu'il aime les canetons... Et les bonnasses.. Dont le fait que quand il fréquente la Caravane des Plaisirs, il n'est pas brusque avec les filles. Gentil, même. Attentionné. Qu'aucun n'a encore refusé de le recevoir et qu'un homme devient tout autre, lorsqu'il retire son armure de capitaine de la garde royale. Qu'il aime cet endroit où, pour un instant, certaines choses disparaissent de son esprit.

Cet aparté fait, revenons à la Caravane. Parce que c'est où il est, en cet après-midi. Il a parfois droit à quelques moments de repos, avec son double travail, et quand on vient l'emmerder sur le sujet, il les prend tout de même et vous le fait savoir en vous gueulant vertement au visage. C'est ainsi qu'on se fait respecter, avec ça et l'épée, alors ne venez pas l'embêter. La Caravane était de passage aux abords d'Hacheclair, en ce début de septembre, et c'était la première fois qu'il avait pu se trouver un moment pour y aller. Même lors de ses précédents passages, il n'avait pu s'y attarder longuement, une obscure histoire de Dragons le tenant fort occupé à jouer de la lame. La fille qu'il préférait avait été heureuse, enfin il supposait, de le recevoir, et le soleil commençait à décliner au bout des terres de Bellifère quand il pensa qu'il devrait retourner en ville. Retourner à ses devoirs.
C'était ce genre de moment qui lui faisait regretter que Diana ait rompu leurs fiançailles, sous prétexte de divergence d'opinion.
Alors les vêtements avaient été remis, le paiement dûment acquitté. L'armure royale avait été rattachée, l'épée à l'opale de feu rengainée, avec l'aide de la belle, dont il n'avait pu que caresser une dernière fois les cheveux soyeux avant de quitter les lieux. Aucune promesse de retour, évidemment. La Caravane est ce qu'elle est. Ces jeux de la chair également.

Seulement, à peine mit-il un pied hors de la caravane qu'il faillit marcher sur quelque chose. Quelque chose de duveteux, de cancanant, qui poussa d'ailleurs un coin de terreur en voyant presque ce pied lourdement chaussé s'abattre sur lui. Octavius, dans un sursaut d'horreur, réussit à effectuer une cabriole pour éviter d'écraser le caneton, ainsi que tous les autres amassés à ses pieds. Il ne tomba pas – mais, complètement sous le choc, il s'agenouilla tout de même vivement au sol, presque au niveau des canetons qui l'observaient avec... peur? Surprise ? Non, quand même, ne prêtons pas d'émotion à des animaux. « Ça va ? J'vous ai pas fait mal ? » Et voilà qu'il parlait aux animaux. Une chance qu'il était à peu près seul. Parce que cette voix inquiète, malgré sa rudesse, ne lui ressemblait pas du tout.

Il y a certaines choses qu'on ne sait pas d'Il paraît qu'il aime les canetons... Et les bonnasses.. Dont le fait qu'il aime beaucoup les petits animaux mignons.


Dernière édition par Octavius Sang-d'Argent le Ven 12 Sep - 20:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Admin ♥ Ménestrelle de la Rose

Soprane Harpelige
Messages : 35

Registre
Âge du personnage: 26 ans
Titres:
Autres visages: Mélusine de Séverac ☼ Freyja de Brunante ☼ Lotte-Louison de la Volte ☼ Chimène d'Arven
Adorable réunion Empty
MessageSujet: Re: Adorable réunion   Adorable réunion I_icon_minitimeVen 12 Sep - 7:49

« Tu comptes repartir quand ? »
« Si tu emmènes la Caravane en Lagrance pour le mariage, je pense que je vais vous accompagner... »
« Tu es la bienvenue, ma fille. Distrais-nous de tes chansons sur le chemin ! »
« Merci, Bethsabée. Ce sera un plaisir ! »

Et l'accord a été scellé aussi aisément que cela. Bethsabée Ivresens est une femme forte et déterminée, mais elle a aussi pour ses sœurs gitanes une grande affection que je me réjouis de recevoir à chaque fois que mes errances me portent à croiser la Caravane au détour d'un chemin. Cette fois cependant, ce n'est pas le hasard qui m'a aidée à rejoindre les roulottes de Bethsabée, mais bel et bien une urgente nécessité. En Lagrance, Joséphine ne parvient plus à préserver Mélusine des sombres humeurs qui la hantent, et impuissante devant sa maîtresse qui s'étiole comme la fumée dans le vent, elle m'a chargée d'un appel à l'aide criant sous forme d'une lettre à remettre à la petite Perle Clairargent. Je ne connais que peu Perle, pour l'avoir côtoyée brièvement ces derniers mois lors de mes passages auprès de la Caravane, mais d'après Joséphine, elle est très fidèle à Mélusine et pourrait se révéler un atout appréciable et une grande alliée dans le combat que mène la petite suivante de l'ombre pour sauver sa maîtresse en perdition. Alors, j'ai porté la lettre – et quand j'ai su que Bethsabée dirigeait les pas de la Caravane vers Edenia pour assister au mariage prévu dans quelques semaines, j'ai décidé de les accompagner pour rejoindre moi aussi Mélusine à laquelle je me suis attachée au fil des mois passés à l'escorter sur les routes d'Arven avec Joséphine.

C'est dans une roulotte vide que l'on m'a logée : Bethsabée attend une nouvelle fille pour remplacer la gitane retournée aux glaces éternelles de Nightingale qui a quitté la Caravane le mois dernier, et jusqu'à ce que la remplaçante soit choisie, Balthazar et moi avons pu installer les canetons bien à leur aise sur les planches de bois de notre nouvel habitat. Bien sûr, ils n'y sont pas souvent lorsqu'il fait jour : ils préfèrent cavaler dans tout le campement, jouer à des jeux de canetons ici et là, slalomer entre des chevilles bottées et des pieds légers, ou bien barboter tranquillement dans un étang voisin.

J'ai passé une heure à accorder les cordes de ma harpe et à remplacer celles trop usées pour tenir encore, et j'ai parsemé le silence de l'après-midi d'une enfilade de notes délicates pour tester la valeur de mes efforts. Une fois satisfaite, j'ai replacé ma harpe sur son support contre la porte de la roulotte, et je suis partie à mon tour en promenade dans le périmètre de la Caravane, laissant Balthazar veiller sur la couvée de canetons qui n'a guère grandi depuis le temps qu'ils sont avec moi.

C'est un « coin ! » vigoureux suivi d'une nuée de caquètements affolés qui m'entraîne au pas de course vers la roulotte d'une des filles – le gris étincelant d'une armure royale m'informe qu'un visiteur membre de la garde d'Augustus a bien failli marcher sur le pauvre Roméo qui tourne en rond autour de lui, toujours aussi affolé. Balthazar s'avance de sa démarche chaloupée et rassemble les petits sous ses ailes d'un cancanement sonore, et, les mains sur les hanches, je le regarde répondre  à la question du garde qui ne m'a pas vue arriver.  « Ils vont bien, soldat. Prends garde à l'endroit où tu poses tes pas : ils sont jeunes encore, et ne savent pas se prémunir du danger. » Je ris sous cape en imaginant la stupeur du soldat, vraisemblablement peu habitué à côtoyer des Familiers dans l'entourage d'Augustus. Roméo m'aperçoit, et toujours cancanant son indignation, s'en vient trouver refuge derrière mes chevilles, dans le frou-frou un peu rude de ma robe de laine. Un genou à terre, je pose la main sur ma tête pour le rassurer, avant d'être assaillie par la totalité de la couvée dans un concert de caquètements désordonnés. L'index levé, je les apaise d'un « Chhhht ! » ferme – une des seules choses que j'ai réussi à leur apprendre en un deux années – avant de reporter mon attention sur le soldat visiblement tout inquiet. Laissant les petits cavaler autour de mes chevilles, puis sous la roulotte où un combat pour rire s'organise bientôt dans un tourbillon de plumes, je me relève et offre au soldat une petite courbette assortie d'un sourire.

« Soprane, ménestrelle des chemins pour vous servir, doux seigneur, et voici Balthazar. Veuillez pardonner aux petits – comme mon Familier vous l'a expliqué, ils sont encore jeunes et irréfléchis. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Admin ♥ Sang de colère

Octavius Sang-d'Argent
Messages : 51
Je réside : à Hacheclair
Mon occupation est : capitaine de la garde royale de jour d'Augustus Poing-d'Acier de Bellifère et tête de la Guilde des Guerriers
Mon allégeance va : à Augustus

Registre
Âge du personnage: 32 ans
Titres:
Autres visages: Castiel de Sombreflamme & Louis de Brunante & Bérénice du Nénuphar-des-Lys
Adorable réunion Empty
MessageSujet: Re: Adorable réunion   Adorable réunion I_icon_minitimeVen 12 Sep - 21:51

Il n'attendait pas de réponse de la part des canetons. Ce n'étaient que des canetons, après tout, des piafs, ils n'allaient pas lui répondre non plus, surtout pas occupés comme ils étaient à tourner autour de lui. Alors imaginez sa surprise quand un canard, arrivé sur les faits, lui répondit d'une voix de stentor ! Octavius figea et se retint de toutes ses forces pour ne pas sortir son épée et transpercer l'animal impie de sa lame tranchante. Peut-être que s'il ne bougeait pas, il allait se rendre compte qu'il avait rêvé, qu'il était encore confus du bel après-midi passé en délicieuse compagnie.

Cet instant ne se passa évidemment pas comme prévu. Une brunette au profil gracieux s'avança et les volatiles foncèrent vers elle, jouant dans ses chevilles jusqu'à ce qu'elle les calme. Il en avait profité pour se relever, lentement, replaçant machinalement son armure, et son visage resta impassible lorsqu'elle se présenta d'une courbette, d'un sourire et d'un titre qui ne lui fit même pas hausser un sourcil, même si son esprit était désormais plongé dans une intense réflexion – propre à lui donner un sévère mal de crâne plus tard.

Son Familier. Ainsi, elle était mage. Rien pour le calmer, le guerrier, qui n'aimait pas la magie autant qu'il la craignait.

Le Roi lui avait donné des ordres clairs à propos des mages. S'il en croisait un sur sa route, il fallait le lui emmener pour décider de son sort et non pas simplement l'occire comme il aurait été coutume de le faire avant sa destitution comme Empereur d'Arven. Lorsqu'il avait partagé ce conseil avec Siméon, un de leurs adjoints avait commenté avec humour que sans nul doute, si la mage en question était "bonne", il fallait l'emmener au roi en quatrième vitesse. Octavius n'avait pas trop compris, pour lui la nourriture était bonne, pas une femme, mais au vu et su des rires gras des autres membres de la garde... il avait fini par assimiler le sens de ce qui était véhiculé par ce qualificatif.
Que si la mage s'adonnait à être plutôt jolie, elle serait encore plus la bienvenue chez le roi.
Et force était de constater que cette ménestrelle était plutôt jolie.

Une légère rougeur sur ses joues trahit cette pensée, mais elle ne pouvait quand même pas lire dans sa tête hein, et il lui offrit le salut de la garde. Doux seigneur, il n'avait pas imaginé cette partie de sa salutation à elle, hein ? « Octavius Sang-d'Argent, capitaine de la garde de jour du roi de Bellifère. » Pas de la gnognotte, hein. Toute cette fierté dans sa voix alors qu'il étalait son titre, ce dont il avait toujours rêvé depuis qu'il était gamin, dans ces épaules rejetées vers l'arrière et dans ce regard droit. Il offre un signe de tête d'excuse. « C't'à moi de m'excuser. J'voulais pas les écraser. Il s'en serait tellement voulu, d'écraser un de ces adorables machins à plumes. Il fit un geste pour désigner la roulotte, dessous laquelle une joute emplumée se déroulait. ... ce sont pas des Familiers, eux ? » Des vrais canetons, quoi ? Il n'en savait rien. Ça se pouvait, avoir plusieurs Familiers ? Il lui semblait que le dégénéré à la tête de Sombreciel avait plus d'un Familier. Il réfléchissait encore à s'il devait emmener la donzelle au roi ou pas. D'ailleurs, un doute le prit, parlant de roi. « Si vous êtes ménestrelle, d'moiselle Soprane, qu'est-ce qu'vous faites ici ? Vous d'vriez être à la cour avec la dame du Verger-sous-la-Lune. » Et pas en train de traîner avec des catins (aussi aimables soient les catins, il n'avait rien contre elles, loin de là, ho) et une couvée de canards.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Admin ♥ Ménestrelle de la Rose

Soprane Harpelige
Messages : 35

Registre
Âge du personnage: 26 ans
Titres:
Autres visages: Mélusine de Séverac ☼ Freyja de Brunante ☼ Lotte-Louison de la Volte ☼ Chimène d'Arven
Adorable réunion Empty
MessageSujet: Re: Adorable réunion   Adorable réunion I_icon_minitimeSam 27 Sep - 22:24

En voilà, un bien curieux phénomène. Il m'a l'air bien intéressant, ce guerrier tout de muscles au teint hâlé de ceux qui passent leur journée au grand air, à patrouiller, à s'entraîner, et à escorter leur royal maître dans ses déplacements. Je sens bien un fond de gêne, très bien dissimulé, lorsqu'il regarde du côté de Balthazar et des petits... C'est compréhensible. Il n'y a pas si longtemps, les mages étaient pourchassés ici, tués sans ménagement, et il doit être bien mal à l'aise devant celle qu'il doit supposer être un suppôt des Dragons auxquels son maître a déclaré la guerre sans ambages. D'un sourire gracieux, je réponds à son salut – Sang-d'Argent, il est effectivement connu dans la Caravane. Les filles se racontent des histoires le matin, lorsqu'aucun visiteur n'est encore arrivé, et j'en sais long sur les seigneurs du coin : ceux qui battent les filles et qui sont mis dehors sans ménagement, ceux qui viennent en quête d'affection, ceux avides de sensations charnelles, ceux que la vie a bien dotés, ceux que la vie a condamnés à la médiocrité entre les draps, ceux qui sont plutôt doués dans ce domaine particulier, et ceux qui sont appréciés. Octavius entre dans cette catégorie : il n'a jamais levé la main sur une fille, se montre prévenant, et fort respectueux. Mon opinion de lui se renforce quelque peu alors que je relie mentalement les points.

« Non, ce ne sont pas des Familiers. Les mages ne peuvent n'en avoir qu'un seul, messire, et Balthazar est celui-là pour moi : les petits sont avec nous depuis deux années, et pour une raison obscure, ils n'ont jamais grandi. Sûrement quelque anomalie obscure – en tout cas, je n'ai jamais vraiment à me plaindre de la solitude. » Un léger rire m'échappe devant la candeur de sa question. « Je suis ménestrelle, certes, mais je suis avant tout gitane, et Accordée. Ma place n'est pas auprès d'une dame aussi haute et noble que Sa Grâce Cyselle, mais bien dans la poussière des chemins auprès de mes sœurs gitanes, à les divertir de ma musique dans leur tâche sacrée, et à tenter de venir en aide aux victimes des Dragons, autant qu'il m'est possible. »

Sait-il ce que sont les Accordés, a-t-il fait le lien avec ma musique ? Je n'en sais rien, et au fond peu me chaut. Je sais qu'Augustus, roi de Bellifère, est résolument opposé aux Dragons, et cela me suffit pour comprendre que les Accordés bénéficient sur ces terres d'une relative bienveillance. Nous sommes, après tout, unis dans la même lutte, et une certaine curiosité me vient quant aux opinions bien arrêtées de ce redouté souverain.

« Mais dites-moi, capitaine Octavius, qu'en est-il des Accordés à la cour du seigneur Augustus ? Avez-vous bénéficié de la protection de l'un des miens, ou la magie de votre roi est-elle le seul rempart de votre royaume contre l'ennemi, avec le seul renfort de ces Dragons d'Or que l'on voit parfois traverser les frontières pour protéger l'Humanité des mauvaises actions de leurs congénères ? »

Je suis curieuse, je dois bien l'avouer. J'ai appris pas mal de choses sur la situation à Hacheclair de la bouche de Bethsabée, mais je ne dirai jamais non à un supplément d'information. Entrouvrant la porte de ma roulotte devant laquelle mon pas m'a menée, j'en sors ma harpe et m'installe sur les marches y menant, laissant mes doigts courir nonchalamment sur les cordes dans quelques accords discrets, juste pour m'occuper les mains. Une chanson me vient en tête sur un vaillant capitaine prêt à défendre la veuve et le caneton, mais j'attendrai le départ de notre visiteur pour ne pas lui en gâcher la surprise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 


Contenu sponsorisé
Adorable réunion Empty
MessageSujet: Re: Adorable réunion   Adorable réunion I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Adorable réunion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragonvale :: Caravane des Plaisirs-


Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Son caractère

Chapitre I.
Histoire
Chapitre II.
Test RP
Chapitre III. Ses liens
Exigences



Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Ses traits de caractère

Chapitre I.
Son caractère
Chapitre II.
Son histoire
Chapitre III.
Son test RP
Chapitre IV. Ses liens
Le joueur



Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Traits de caractère

Liens
Je recherche