Partagez | 
 

 Amanda Tapping ¤ Douce Marianne ¤ Les Loups des Mers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 J'ai un couple guimauve badass ♥

avatar
Messages : 181

Registre
Âge du personnage: 37 ans
Titres:
Autres visages: Mélusine de Séverac ☼ Lotte-Louison de la Volte ☼ Soprane Harpelige ¤ Chimène d'Arven
MessageSujet: Amanda Tapping ¤ Douce Marianne ¤ Les Loups des Mers   Mer 5 Nov - 15:10

Code:
<div class=pv>
<div class=statut>Libre</div>
<div class=ecrit-par>Freyja</div>
<div class=prenom-perso>Marianne d'Orsang,</div>
<div class=nom-perso>dite Douce Marianne</div>

<div class=avatar>http://img15.hostingpics.net/pics/770823Tapping006.png</div>
<div class=copyright>Zoubi</div>
<div class=image1>Adresse web d'une image en 100x100</div>
<div class=copyright1>Copyright de cette image</div>
<div class=image2>http://www.hollow-art.com/files/bases/20130427/HA_at_s037.png</div>
<div class=copyright2>Ithika</div>

<div class=feat-perso>ft. Amanda Tapping
Négociable</div>

<div class=date-naissance>16 novembre 762</div>
<div class=lieu-naissance>à Orsang</div>
<div class=age>Age (en nombre)</div>
<div class=origine>de Bellifère</div>
<div class=allegeance>à l'Audacia, et à mes patients</div>
<div class=je-suis>médecin de bord de l'Audacia, et dame d'Orsang</div>
<div class=animal-mage></div>
<div class=pouvoir-mage></div>

<div class=test-rp>Au choix !</div>
<div class=histoire>L'histoire de Marianne commence avec la rencontre de son père, Balian d'Orsang, chirurgien ducal d'Hacheclair, et de sa mère, Zobeïda, accoucheuse réputée parmi les gitans des sables. Qu'est-ce qui mena les pas de Balian parmi l'or des dunes d'Erebor, quelle mission secrète le poussa à braver l'hostilité du désert, nul n'en sut jamais rien - mais des blessures qui en résultèrent, et des compétences de l'adroite Zobeïda qui dépassaient allègrement le cadre féminin de l'enfantement, la rumeur se répandit de campement en campement. Elle était connue, Zobeïda - descendante d'une lignée de femmes savantes dans l'art de guérir, tout comme Balian était le dernier d'une lignée de chirurgiens émérites. La convalescence du médecin se déroula sous de bons auspices, et lorsqu'il reprit le chemin de la maison, Zobeïda partit avec lui.

Dans ce pays où les femmes n'ont qu'une place figurative et son reléguées à la maison, elle s'étiola, pauvre Zobeïda, en dépit de l'amour et du respect de son époux. Les années passèrent, la frappant toujours plus cruellement de la nostalgie de son duché natal et des couchers du soleil flamboyant sur les dunes. Et c'est en donnant le jour à son premier enfant, elle qui en avait aidé tant d'autres à venir au monde, que Zobeïda s'éteignit doucement, comme une flamme de bougie soufflée par le vent.

Balian décida que ces coutumes qui lui avaient ravi son aimée ne lui prendraient jamais sa fille. C'est contre l'avis de tous qu'il éleva Marianne dans la position d'héritière, à la fois de ses considérables domaines et de sa charge - et l'enfant grandit, aimée, entourée, intelligente et cultivée. Adroite surtout, savante dans cet art de la médecine dans lequel elle excellait, servie par un instinct bien placé lui permettant la plupart du temps de bons diagnostics.

Et les années s'enfuirent. Marianne refusa obstinément toute idée de mariage : elle n'a jamais rencontré encore, dans l'étroitesse de Bellifère, un homme à l'esprit aussi ouvert que Balian, qui saurait l'accepter comme une égale. La révélation lui vint dans sa trentième année, lorsqu'une missive d'une amie d'enfance perdue de vue depuis des années s'en vint la trouver au domaine familial : Freyja de Brunante, de deux ans sa cadette, la priait de bien vouloir traverser tout le continent pour s'en venir la retrouver en Ansemer et lui venir en aide.

Aventureuse et indépendante, Marianne s'exécuta : et trouva son amie de naguère sous un nom d'emprunt, pirate jusqu'à la moelle de ses os et visiblement très, très enceinte. C'est elle qui aida la petite Lou-Ann à venir au monde, puis la petite Lena, puis la petite Lucy, et enfin le dernier de la couvée, bébé Leo, il y a seulement quelques mois. Convaincue par les belles histoires de Freyja, par le feu à ses joues lorsque la chevaucheuse des mers s'emporte et raconte la vie sur les flots, elle décida de la suivre, dix ans en arrière, après la naissance de Lou-Ann.

Pour elle, ce fut le début d'une vie d'aventure. Elle gagna sur le pont de l'Audacia un respect bien plus sincère et réciproque que ce que sa vie à la cour d'Hacheclair lui avait fait connaître jusque-là : chirurgienne du bord, rebouteuse de talent, maîtresse des petits bobos du quotidien comme des maladies sournoises, curieuse de tout, dévouée et patiente, elle gagna le nom de Douce Marianne sous lequel l'ensemble de la nation pirate la connaît. Tout comme Freyja, elle préfère ne pas entacher de piraterie son nom de naissance - le pseudonyme affectueux que ses égaux lui confèrent lui convient parfaitement.

Il ne faut pas s'y laisser tromper néanmoins : si Marianne est effectivement affectueuse et patiente, délicate et sensible, et qu'elle ne portera jamais d'arme ; elle n'en est pas moins dotée du fort caractère que son père a façonné, et personne jamais ne saura lui marcher sur les pieds. Son allégeance, c'est librement qu'elle l'accorde - et elle se réserve le droit absolu et fondamental de la reprendre à tout moment. Bien sûr, elle a une haute opinion d'elle-même, et de ses compétences : mais c'est mérité. La plupart du temps...</div>

<div class=caracteres>
   <div>Douce</div><div>Déterminée</div><div>Mauvaise perdante</div><div>Cultivée</div><div>Impulsive</div><div>Intuitive</div><div>Malicieuse</div><div>Loyale</div><div>Orgueilleuse</div><div>Susceptible</div>
</div>

<div class=liens>
   <div class=lien>
       <div class=nom>Freyja de Brunante</div>
       <div class=feat-lien>Claudia Black</div>
       <div class=groupe>Son groupe</div>
       <div class=href>Lien http du pv</div>
       <div class=texte>Elles étaient amies, dans les temps lointains de l'enfance - puis Freyja adolescente s'en est partie intégrer la maisonnée de son frère, en Ansemer, bien loin de ses terres de Bellifère. Elles se sont perdues de vue, puis retrouvées - lorsque Freyja s'est vue enceinte de son capitaine, elle a pensé à Marianne directement. Elles s'entendent toujours aussi bien à présent : Freyja lui a confié la responsabilité d'aider ses enfants à venir au monde, et Marianne a bien conscience de la confiance que son amie place en elle. Parfois, leurs tempéraments explosifs se heurtent, dans des envolées de hurlements rendant hommage à la vigueur de leurs poumons respectifs - mais elles ne s'en adorent que plus encore.  </div>
   </div>
   <div class=lien>
       <div class=nom>Philippe Jedidiah</div>
       <div class=feat-lien>Ioan Gruffudd</div>
       <div class=groupe>Son groupe</div>
       <div class=href>Lien http du pv</div>
       <div class=texte>Philippe a été quelque peu surpris, il y a dix ans de cela, de retrouver sa compagne au bras d'une parfaite inconnue sur les quais de Port-Liberté - mais il en est venu à grandement apprécier la présence à bord de Marianne dont le caractère dément si vivement son adorable surnom. Il la respecte beaucoup pour ses compétences et elle tient un rang élevé dans la hiérarchie du bord - en retour, Marianne lui a prêté serment d'allégeance et ne regrette pas un seul instant son choix de vie. </div>
   </div>
<div class=lien>
       <div class=nom>Louis de Brunante</div>
       <div class=feat-lien>Sam Claflin</div>
       <div class=groupe>Son groupe</div>
       <div class=href>Lien http du pv</div>
       <div class=texte>Cette amie de sa tante plonge toujours Louis dans un mélange confus de terreur rentrée et de reconnaissance éperdue. Marianne, avec sa quarantaine flamboyante, est une épaule confortable sur laquelle épancher l'absence de Lisbeth et d'Aymeric, et il trouve un grand réconfort à discuter avec elle de sa famille restée à terre. Elle, qui a mis au monde quatre enfants de Freyja sans jamais n'en porter elle-même, trouve grand plaisir à répandre un peu de chaleur maternelle sur les épaules de ce grand bougre entêté, qui partage avec elle une mauvaise foi proverbiale.</div>
   </div>
<div class=lien>
       <div class=nom>Lou-Ann Jedidiah</div>
       <div class=feat-lien>Molly Quinn</div>
       <div class=groupe>Son groupe</div>
       <div class=href>Lien http du pv</div>
       <div class=texte>A la naissance de son aînée, Freyja a choisi de faire de désigner son amie comme marraine de la nouvelle-née. Marianne prend son rôle très à cœur, d'autant plus maintenant que la petite a rejoint le bord et navigue aux côtés de ses parents. Elle qui n'a jamais eu la joie d'enfanter, elle reporte sur la petite tout cet amour maternel qu'elle n'a jamais pu donner, et passe de longs moments avec elle, à parler de tout. En effet, Lou-Ann apprécie grandement la présence de Marianne, avec laquelle elle est libre d'aborder tous ces sujets qu'elle n'ose pas dévoiler à sa mère : la petite est peut-être une âme de pirate bien trempée, mais elle reste au fond une jeune fille hésitante devant les changements de l'adolescence, avec un océan de questions... </div>
   </div>
<div class=lien>
       <div class=nom>La baleine de Papi</div>
       <div class=feat-lien>Elle n'a pas encore de nom, mais on y travaille</div>
       <div class=groupe>Son groupe</div>
       <div class=href>Lien http du pv</div>
       <div class=texte>Marianne a remarqué cette noble créature dans l'océan il y a quelques années - elle revient, régulièrement, frôler l'Audacia du bout des nageoires, notamment depuis que Fantasme y passe sa vie, accrochée au mât la tête en bas. C'est d'ailleurs la Dragonne toute dorée qui a présenté Marianne à l'imposant cétacé. La baleine est le Familier d'un homme nommé Uriel, qui n'est apparemment ni vraiment un homme, ni vraiment un Dragon - mais qui est immortel en tout cas. Cela fascine Marianne, qui adore étourdir la baleine de questions, et qui passe avec elle de forts joyeux moments. </div>
   </div>
 
</div>

<div class=anecdote>Marianne est une amie des animaux : elle a d'ailleurs installé à bord de l'Audacia toute une colonie de chats qui envahissent la cabine dont elle a le privilège de jouir par sa position. Le dernier petit chaton recueilli sur un quai battu par les vents semble d'ailleurs particulièrement apprécier certaines des drogues qu'elle conserve soigneusement dans son armoire à remèdes...</div>
<div class=exigences>Pas d'exigences particulières pour Marianne. Tous ses liens sont joués et l'attendent gaiement, particulièrement moi-même ♥ En tout cas merci à toi, petit dragonnet égaré, de t'intéresser à elle ! </div>
</div>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Amanda Tapping ¤ Douce Marianne ¤ Les Loups des Mers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les loups ne se mangent pas entre eux
» photos des loups
» Recette de boulettes de porc à l'aigre douce
» Gâteau à la patate douce
» Autorité la méthode douce

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragonvale :: Registres de Dragonvale :: Ton personnage :: Scénarios-


Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Son caractère

Chapitre I.
Histoire
Chapitre II.
Test RP
Chapitre III. Ses liens
Exigences



Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Ses traits de caractère

Chapitre I.
Son caractère
Chapitre II.
Son histoire
Chapitre III.
Son test RP
Chapitre IV. Ses liens
Le joueur



Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Traits de caractère

Liens
Je recherche