Partagez | 
 

 AGNES ◮ Everything I do, I do it for you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 Invité


Invité
MessageSujet: AGNES ◮ Everything I do, I do it for you   Sam 19 Mai - 10:20


Qui ne sait pas être serviteur ne pourrait être maître.


Agnès Longuaiguille

Informations diverses



J'ai vu le jour le 10 janvier 773 à SOUFFLECIEL.
J'ai 29 ans ans.
Je viens du Duché de Outrevent.
Je suis courageuse, forte, patiente, adroite, secrète, méfiante, sensible, farouche, fière, fougueuse, travailleuse, mystérieuse, piquante, rancunière.
Mon allégeance va aux rebelles.
Je suis des Classes Populaires.
Axelle

Feat. Sophie Turner



Chroniques de Dragonvale




La lame déchira l'air, son fil tranchant luttant contre son adversaire. Grande et fine, à l'image de son épée, la jeune femme semblant danser. Ses gestes étaient habiles, gracieux, calculés, presque innés. Le jeune homme esquissa un mouvement vers elle, son épée visant l'abdomen de la rouquine. Sa crinière flamboyante volant au vent, elle esquiva le coup d'un bond, presque féline. Ne pas montrer sa peur, tenir jusqu'au bout. Sa lame se dirigea vers la hanche de son adversaire, rapide et dangereuse. La jeune femme frémit quand son arme se heurta à celle de son ennemi. Frustrée, elle bondit vers l'arrière. Mauvaise réception, une douleur aiguë traversa sa cheville, fugace mais suffisamment importante pour lui faire perdre un temps précieux. La lame de son adversaire déchira sa hanche. La jeune femme serra les dents, se jetant sur son adversaire, son agressivité décuplée par la douleur. Sa crinière de feu semblait voler tandis que son épée dansait avec celle de son ennemi. Oublier la douleur, combattre. Combattre pour ma cause. Attentive elle observait, le moindre regard, le moindre mouvement de son adversaire. Il lui fallait trouver la faiblesse de son adversaire. Sa faille. Elle devait la trouver, et vite, avant que le sang qui coulait le long de sa jambe n'ait raison de ses forces. La cuirasse de cuir de l'assassin protégeait son torse, mais il y avait une faille au niveau de ses cuisses, là où la cuirasse laissait place à un pantalon de toile sombre. Attendre le bon moment. Le coeur de la rouquine s'emballa, tandis qu'elle se jeta sur son ennemi, son épée dessinant un arc de cercle mortel. La lame s'enfonça dans la cuisse de son adversaire. Le sang s'écoula à gros bouillon de la blessure, laquelle fit chuter le jeune homme. Entraînée, la jeune femme savait parfaitement ce qu'elle devait faire. Maintenant au sol son adversaire, elle sortit une longue dague de sa botte. Puis, dans un geste semblant routinier, elle acheva le jeune homme. La jeune femme resta silencieuse, serrant contre elle la dague qui avait servi à tuer son ennemi. Longue d'une quarantaine de centimètres, sa garde en ivoire sculptée en forme de tête de lion. C'est avec cette dague qu'elle était entrée dans la guilde des rebelles, et c'est avec elle qu'elle effectuait ses missions comme aujourd'hui. L'homme qu'elle venait de tuer était un fidèle d'Augustus qui avait avait démasqué l'un des membre de sa guilde. Afin de protéger les siens, la jeune femme avait été chargée de le tuer. D'un geste presque affectueux, elle caressa l'ivoire de son arme, se remémorant avec nostalgie celle qu'elle était avant de recevoir cette dague. A cette époque, Agnès Longuaiguille était une jeune femme des quartiers populaires, douce et intelligente, heureuse et comblée. Souvenirs.



Chapter 1 ◮ And after all, you're my wonderwall


« Regarde donc ces jeunes filles ! » S'exclama Agnès, alors qu'un groupe de jeunes filles de haut lignage traversaient le marché, vêtues de riches étoffes et toilettes. « Tu es jalouse ? » Demanda Lliana, sa sœur aînée. Agnès se tut un instant, semblant réfléchir à la façon dont elle allait répondre à la question de sa sœur. Longtemps, elle avait jalousé ces filles de bonnes familles qui avaient tout ce dont elles pouvaient rêver. Alors qu'elle et ses sœurs avaient du se priver depuis leurs plus jeunes âges. Plus petite, Agnès avait pris l'habitude de s'approcher le plus près possible des grandes demeures de ces femmes, dans l'espoir de toucher ne serait-ce qu'un peu à ces vies grandioses. Petite fille qu'elle était alors, elle était éblouie par ces riches bijoux et par ces robes sublimes. Mais en grandissant, elle avait compris que ces filles qui ne semblaient manquer de rien manquaient en réalité d'une chose essentielle, la liberté. « Jalouse ? De ces filles ? Certainement pas. Elles ont tout ce qu'elles veulent jusqu'au jour où elles se retrouvent mariées à 16 ans à des hommes qu'elles ne rencontrent que le jour de leur mariage. Leurs vies sont dessinées à l’avance, des années avant leurs naissances. » Lliana hocha la tête. Pendant longtemps, elle avait vu sa petite sœur souffrir de son milieu social, souffrir de se priver chaque jour, souffrir de voir chaque jour ces filles nobles qui semblaient tout avoir. Naître la dernière fille d'une famille de 5 enfants n'est guère une chose facile, surtout quand on naît dans les quartiers modestes de Souffleciel. Malgré tout, l'enfance de la jeune Agnès Longuaiguille fut heureuse, même si la jeune fille mit longtemps à s'en rendre compte. « Je pense qu'elles nous envient parfois. » Répondit-elle finalement, adressant un regard affectueux à sa jeune sœur. Moments de vie.

¤ ¤ ¤

« Mais quel est donc ton secret, Aerandir Longuaiguille ? » demanda Agnès, alors qu'elle marchait aux côtés de son fiancé, un homme de grande taille, aux muscles saillants et à l'épée facile. Fougueux, doux et protecteur, Aerandir avait un secret, elle le savait. Il partait souvent des jours entiers et semblait en permanence sur ses gardes. Oui, il lui cachait quelque chose et surtout, semblait s'amuser de la curiosité de sa fiancée. « Tu le sauras bien assez tôt ma douce, n'oublie pas, dans quelques jours, nous serons mariés. » Agnès sourit. Oui, dans quelques jours elle s’appellera Agnès Sayaän et partagera sa vie avec cet homme qu'elle aimait. Elle l'avait rencontré trois ans auparavant, lors d'une visite à la taverne avec ses sœurs. Attiré par le charme et par le franc parler de la rouquine, le garde du corps n'avait pas hésité longtemps avant de faire connaissance avec elle. Et, très vite, ils étaient tombés amoureux. Si bien que, deux ans après leur rencontre, ils s’apprêtaient à célébrer leur union à Souffeciel. « Deux ans Aerandir. Cela fait deux ans que nous nous fréquentons, pour quelques jours qu'est ce que cela change ? » Le garde du corps lui lança un regard à la fois amusé et affectueux, un sourire se dessinant sur ses lèvres. « Dans ce cas, pourquoi n'attends tu pas quelques jours ? » La jeune femme fit mine de bouder, serrant les lèvres et croisant les bras. Mais il suffit qu'Aerandir passe ses douces mains sur sa hanche pour effacer toute trace de rancœur. Un sourire se dessina sur les lèvres d'Agnès. Depuis deux ans déjà, son cœur battait pour lui, cet homme qui avait su la dompter, lui offrir son amour. Cet homme qui lui rappelait à quel point elle n'avait rien à envier à ces filles de bonnes lignées qu'elle jalousait jadis. Cet homme qui chaque jour la gâtait de mille caresses. Cet homme qu'elle aimait, tout simplement. Et il existait nulle chose plus belle au monde. Amour absolu.



Chapter 2 ◮ Everything I do, I do it for you


«Toi qui est maintenant mon époux, me dévoilera-tu ton secret ? » Demanda Agnès, un sourire malicieux aux lèvres. Aerandir plongea son regard dans le sien. La curiosité et la ténacité de son épouse lui avait tout de suite plus. « Pourquoi ais-je donc été assez stupide pour croire que tu renoncerais ? Prépare-toi, nous y allons. » Disant cela, il ôtant doucement ses mains du dos d'Agnès. « Maintenant ? » « Tu veux encore attendre ? » La rouquine sourit, enfilant rapidement une tunique, un pantalon serré de toile noire et des bottes de cuir. L'instant d'après, elle suivait son époux dans les rues de Souffleciel. Aerandir connaissait la ville par cœur. Garde du corps pour de nobles familles de la ville, il patrouillait souvent dans les rues de la cité. Mais, Agnès savait qu'il avait d'autres attributions, qu'il lui cachait, et qu'il n'allait pas tarder à découvrir. « Regarde ces gens. » Dit doucement Aerandir, désignant boulangers et forgerons, poissonniers et marchands, couturiers et luthiers. « Ce sont des gens, comme toi et moi, outreventois ou non. » « Mais encore ? » Dit-il d'une voix douce. Agnès se passa la main dans les cheveux, tic indiquant son intense réflexion. Aerandir voulait qu'elle aille au delà des apparences. « Mais encore ? » Répéta-t-il.« Des citoyens d'Arven, qui comme nous sommes fidèles au seigneur Augustus. » Un sourire éclaira le visage d'Aerandir. B]« C'est là que tu te trompe ma douce, ce ne sont pas des citoyens d'Arven, mais des personnes exploitées, victime d'un empereur qu’ils n’ont pas choisis. » Agnès leva les yeux au ciel. Fille d'une famille modeste, elle n'avait jamais vraiment cherché plus loin que sa demeure, ne s’intéressant guère aux intrigues politiques. « Sais-tu comment notre empereur est entré au pouvoir ? » Elle secoua la tête, ce n'était pas le genre de choses qu'on apprenait à une jeune fille destinée à épouser un Outreventois et à lui donner des enfants. Aerandir lui raconta, l'arrivée de l'Usurpateur, ses crimes et ses pouvoirs. Agnès l'écouta avec attention, ne sachant vraiment que penser. Que penser quand son monde s'écroule ? Quand tout ce qu'on nous a apprit se révèle mensonge ? Dans les jours qui suivirent, elle observa attentivement la ville et ses habitants. Bien sûr elle connaissait l'histoire du duc d'Outrevent, déchu de ses droits pour s'être opposé au tyran. Mais jamais elle n'aurait pensé un jour comme lui. Pourtant, à force d'observer, de questionner et de débattre avec Aerandir, la jeune femme finit par baisser les armes. « Tu m'as fait ouvrir les yeux sur le tyran, mais tu ne m'a pas dit ce qui tu avais à faire là dedans. » Lui annonça-t-elle, prête maintenant à l'entendre. Aerandir détacha une longue dague de sa ceinture, lui tendant. Agnès prit l'objet, qu'elle caressa doucement. La garde en ivoire formait un lion la gueule ouverte, prêt à bondir. « J'ai offert cette arme, ainsi que mon âme et ma fidélité à la guilde des rebelles, et c'est avec elle que je défends mes idéaux. » La jeune femme leva les yeux de l'arme, les plantant dans ceux de son époux, dans lesquels brillait une flamme brillante. Un feu ardent et puissant. Un feu dans lequel on pouvait lire toute la fougue de cette guilde. On pouvait presque y lire les discours de ses fondateurs illustres. « Aux armes, rebelles. Arven vous appelle. »

¤ ¤ ¤
« Je suis sûre qu'il va bien, ne t'en fais pas. » Agnès leva les yeux vers sa sœur. Celle-ci était occupée à recoudre une robe de lin. Comme à son habitude, Lliana était venue aider sa jeune sœur à supporter l'absence de son compagnon. Membre actif de la guilde des rebelles, Aerandir Sayaän partait souvent des jours entiers exécuter des missions diverses. Laissant son épouse seule et inquiète. « Je ne supporte pas de le savoir loin, et en danger. » Une main se posa sur son épaule, cette fois, c'était Mérida, la deuxième fille de la fratrie. « Il s'en sortira, et puis, tu sais pourquoi il fait ça non ? Tu soutiens ses idéaux ? » Agnès leva les yeux vers son aînée. Aerandir avait réussit à lui faire croire à ses idéaux, la laissant découvrir par elle même les souffrances du peuple. Néanmoins, il lui avait interdit de rejoindre la guilde, la jugeant trop fragile. Et elle même ne se sentait pas prête à intégrer une telle guilde. « Je soutiens sa cause, de tout mon cœur. Mais je m'inquiète pour lui. A chaque heure, à chaque minute. » Les deux sœurs d'Agnès restèrent avec elle durant des heures, tentant de rassurer la jeune femme. Les sœurs Longuaiguille avaient toujours été très proches, mais, depuis le décès de Nennvial, morte en couches, elles étaient fusionnelles. Et ce n'est que tard dans la nuit qu'elles acceptèrent enfin de laisser Agnès seule. La jeune femme resta assise sur sa chaise, silencieuse. Née d'une famille modeste, élevée avec ses 4 sœurs, douce, sensible et pleine de rêve, elle avait su, aux côtés d'Aerandir, s'imposer, devenir plus forte, plus farouche. Il lui avait offert son amour et sa liberté, et elle lui devait beaucoup. Ses absences lui pesaient, et, bien qu'elle en comprenne les raisons, elle ne pouvait s'empêcher de les regretter. Épuisée de ces longues nuits d'attente, elle quitta la pièce principale de sa maison, rejoignant sa chambre. La nuit était tombée depuis déjà des heures quand on frappa à sa porte. Agnès se leva en trombe, le cœur battant. Soulagement, espoir et joie se mêlant, elle ouvrit la porte. Ce n'était pas Aerandir qui se tenait à la porte mais un homme de grande taille, aux longs cheveux blonds et aux yeux d'un brun profond. « Madame Sayaän, je me nomme Lorindol, de la guilde des rebelles, je ... » Agnès ne le laissa pas finir sa phrase, se ruant vers la charrette arrêtée derrière l'inconnu. Cette lueur dans le regard sombre de cet homme, elle l'avait déjà vue. Une fois, des années auparavant. Cette lueur mêlant peur et tristesse. Elle l'avait vue, dans le regard de son père, l'année de ses six ans, lui annonçant le décès de sa mère. Plus de vingt années s'étaient écoulées depuis ce jour mais jamais elle n'avait oublié ce regard. Jamais. Étendu dans la charrette, Aerandir reposait, une couverture ne parvenant pas à masquer la profonde entaille de son cou. Agnès sentit ses jambes se dérober sous elle, à tel point qu'elle du s'appuyer au bord de la charrette. Un instant, elle porta la main à sa gorge, comme si l'entaille y avait été tracée. Incapable de maîtriser ses tremblements, elle porta la main au visage de son époux, frissonnant au contact de la peau glacée. Son cœur semblait s'être arrêté de battre. Colère, peur, désespoir, haine, autant de sentiments qui se mêlaient dans une âme qui saignait. Combien de temps elle resta là, prostrée sur le corps de son époux, nul ne le su. Mais le jour se levait quand les hommes de la guilde, aidés des trois sœurs Longuaiguille la forcèrent à se lever. Elle se laissa faire, vide de toute force, de toute énergie, de tout espoir. Vide.

¤ ¤ ¤
Lorgol. La magnifique, cité aux mille tours. Grandiose et puissante. Lorgol, ville aux mille promesses, qui s'offrait à la belle Agnès Sayaän, maintenant appelée Agnès Longuaiguille. Elle avait quitté Souffleciel quelques jours auparavant, comme poussée par une énergie nouvelle. La jeune femme baissa un instant les yeux vers la longue dague accrochée à sa ceinture. Il y a quelques semaines, elle avait retrouvé cette arme dans les affaires de son mari. Quand elle avait pris l'objet, une étrange sensation avait parcouru son corps. Comme une force nouvelle, comme une présence, comblant quelque peu le vide de son cœur. La vengeance. Elle allait venger Aerandir, se battre, jusqu'au bout pour sa cause, pour leur cause, pour lui. Deux jours à peine après avoir trouvé l'arme, Agnès enfourchait son cheval pour partir vers Lorgol. Elle savait que là bas, elle trouverait les rebelles. Maintenant dans la capitale, elle devait trouver les rebelles. Pour cela, elle devait retrouver Lorindol. Avant de la quitter, après lui avoir apporté le corps de son époux, le rebelle lui avait dit qu'elle pourrait le trouver à l'Auberge du chêne en cas de besoin. Or aujourd'hui, elle avait besoin de lui, pour la conduire jusqu'aux rebelles. Il lui fallu deux bonnes heures pour trouver l'auberge. La jeune femme pénétra dans la salle, se dirigeant vers le comptoir. « Bonjour, je recherche un certain Lorindol. Savez vous où je pourrais le trouver ? » Le tavernier l'observa, surprit. « Il vient ici tous les soirs. Attendez le ici. » Répondit-il finalement. Agnès hocha la tête. L'attente lui paru durer des heures. Pourtant, quand enfin le rebelle pénétra dans l'auberge, à peine une heure d'était écoulée. « Mme Sayaän ? Que faites-vous là ? » « Longuaiguille. Et je viens voir la guilde des rebelles. Je veux que vous m'y conduisiez. » Elle avait parlé d'une voix ferme, qui étonna Lorindol. «Pourquoi ça ?» Demanda-t-il avec méfiance. « Je dirai cela à votre chef. » Le rebelle l'observa un instant, comme pour s'assurer de la motivation de la jeune femme. Il en eu la confirmation en voyant la flamme qui brillait dans les yeux de la veuve. « Suivez-moi. » Il l'attira dehors, lui couvrant les yeux. Agnès se sentit alors entraînée dans un dédale d'escaliers, de portes dérobées et de passages secrets. Quand, enfin il lui ôta son foulard, elle était dans un long corridor, face à une porte close. D'un geste, Lorindol lui intima de rester ici. Il la laissa seule de longues minutes. Pendant lesquelles Agnès se demanda si vraiment tout cela en valait le coup. Machinalement, sa main caressa le fourreau de sa dague, comme pour répondre à cette question silencieuse. « Agnès ? Suivez-moi, Liam va vous recevoir. » Lorindol l'attira dans une pièce aux murs arrondis. Réchauffée par une grande cheminée, la pièce était faiblement éclairée. Debout près de l'âtre, Liam d'Outrevent semblait perdu dans ses pensées. Il se retourna quand elle s'approcha. « Agnès Longuaiguille, veuve d'Aerandir Sayaän, que me vaut l'honneur de cette visite ?» Demanda-t-il d'une voix calme. « Je veux intégrer la guilde des rebelles. » Liam l'observa avec attention, puis plongea son regard dans le sien. « Pourquoi ça ? » « Je veux me battre, contre ceux qui m'ont arraché mon époux, contre ceux qui en arrachent à d'autres, contre ceux qui oppriment et tyrannisent. Je veux venger Aerandir, continuer son combat. Je veux donner un sens à ma vie, pouvoir me dire que je n'au pas tout perdu. Je veux me battre, et je me battrai, avec ou sans votre accord. Je suis prête à tout pour ce combat, même à y laissez ma vie. Laissez-moi-vous rejoindre Liam d’ Outrevent. Laissez-moi me battre à vos côtés. Je vous offre mon arme et mon âme, celle d'une femme prête à tout pour continuer le combat de son époux. » Prononçant ces mots, Agnès sortit sa dague de son fourreau, d'un geste assuré, elle traça une longue entaille le long de sa main. Puis, plongeant son regard dans celui de Liam, elle serra la main sur l'ivoire de la dague. « Et je vous offre mon sang, pour vous montrer qu'il pourrait couler pour vous. » Le chef des rebelles la regarda de longues minutes. Où était la femme délicate, douce et sensible que lui avait décrit Aerandir ? Qui était cette femme forte, à la motivation sans failles. Il n'en avait aucune idée, mais, ce qu'il lu dans ses yeux était bien plus fort que les mots qu'elle venait de prononcer. Il s'approcha d'elle, prenant sa main dans la sienne. Puis, solennel, il lui serra la main, le sang de la jeune femme couvrant sa main. « Bienvenue chez les rebelles, Agnès Longuaiguille. ». Combat.





Aux souvenirs de cette époque, Agnès frémit, serrant la dague dans sa main. Elle était bien loin de la jeune Outreventoise qu'elle était quelques années plus tôt. Aujourd'hui, elle était rebelle. Elle était forte, combative. La guilde l'avait forgée, faisant d'elle une guerrière, discrète, observatrice, redoutable, domestique silencieuse le jour, rebelle à la dague au lion la nuit. Au sein de la guilde, elle avait grandie, sans jamais perdre de vue son objectif. Elle vengera cet homme qui l'avait tant aimé. Elle se battra pour ses idéaux et pour son pays. Elle se battra, contre ses démons, contre sa douleur. Jusqu'à sa mort s'il le faut. Pour elle, pour lui, pour sa guilde, pour son combat, pour leur combat. Une larme coula le long de sa peau diaphane, une seule. Expression d'une tristesse infinie, symbole de souvenirs cachés, juste humains. Une larme unique, pour lui. Puis, la jeune femme rangea délicatement son arme, se relevant en serrant les dents, reprenant son masque de silence. Sa blessure la faisait souffrir et elle devait la faire soigner au plus vite. Elle ne lança pas un regard pour sa victime en s'éloignant. Vers l'avant.






Rapport Confidentiel



ASMA ANGHAM ; katie mcgrath ; GUILDE DES ESPIONS


Asma travaille au palais tout comme moi. Mais, je le sais bien, elle est en réalité bien plus que ça. Fervente rebelle, elle ne vit que pour notre cause, comme moi. Pourtant, malgré nos ressemblances, je ne parviens pas à lui faire confiance. Dans un monde où règne trahisons et faux semblants, ne lâcher ne serait-ce qu'une seule information mettrait en péril toute la guilde. Si elle se faisait prendre, nous tomberions toutes les deux, ainsi que tous les rebelles embusqués au palais. De ce fait, je ne parviens pas à lui accorder ma confiance. Pour moi, elle n'est pas capable d'assumer un tel rôle et au final ne ferait que nous attirer des problèmes.


CESAIRE FINCHASSEUR ; eric bana ; GUILDE DES VOLEURS


Il n'est pas rare que j'ai à travailler en compagnie de Césaire. D'une parce que c'est un homme bon, qui malgré son côté sombre et silencieux. Et de deux parce que nous avons les mêmes idéaux, et que tout comme moi il met ses talents au service des rebelles. Au château, il est l'un de mes plus fidèles alliés, et je sais que jamais il ne me trahira. Et puis, je dois avouer qu'il possède un bon sens de l'humour, semblable au mien, ce qui nous rapproche au fil de nos taquineries !


YSEULT SOMBRECLAT DE LA CHATAIGNERAIE ; kate beckinsale ; GUILDE DES REBELLES


Yseult est une femme d'une grande gentillesse et d'une grande générosité, douce et sensible, mais aussi maladroite et peu efficace au combat. Néanmoins, j'apprécie sa compagnie, elle est sympathique, discrète, idéaliste et douce. Mais, sa dévotion envers Lisbeth m'inquiète. Yseult voue une admiration sans borne pour elle, et sa relation avec sa maîtresse est presque fusionnelle. Depuis plusieurs mois déjà, je tente de la raisonner, lui expliquant que sa relation avec Lisbeth est un risque autant pour elle que pour la guilde. Mais comment faire entendre raison à cette femme sensible sans la brusquer ? Comment lui faire comprendre que cette relation peut la détruire ?


IDRISS ANVAL ; jensen ackles ; GUILDE DES GUERRIERS

Traître, fourbe, ambitieux, prête à tout. Tels sont les adjectifs murmurés à la cour pour décrire ce soldat. Cela devrait me rebuter pourtant, et sans que je ne sache vraiment pourquoi, j'ai envie d'en savoir plus sur lui, savoir ce qui pousse un jeune homme des quartiers pauvres de Bellifère à trahir pour réussir. Néanmoins, je ne peux me permettre de me laisser aller à ma curiosité. Trop de risques, autant pour moi que pour la cause que je défends. C'est donc de loin que je continue d'observer et de tenter de comprendre cet homme.





Hors Jeu



padabee
Mon pseudo est Métaphore (Poussin pour les intimes).
J'ai 19 ans ans.
Je connu Dragonvale à ses tous débuts (a).
Mon avis sur le forum Extraordinaire, magnifique, superbe !.
J'ai un autre compte ? Nop.
J'ai un dernier mot à dire :Hakuna matata.



Dernière édition par Agnès Longuaiguille le Sam 9 Juin - 12:31, édité 50 fois
Revenir en haut Aller en bas
 

avatar
Messages : 1991
Je réside : Ni vraiment ici, ni totalement ailleurs...

Registre
Âge du personnage: 24 ans
Titres:
Autres visages: Mélusine de Séverac ☼ Freyja de Brunante ☼ Lotte-Louison de la Volte ☼ Soprane Harpelige ¤ Chimène d'Arven
MessageSujet: Re: AGNES ◮ Everything I do, I do it for you   Sam 19 Mai - 10:49

Oh Poussinette *-*
Superbe choix d'avatar ! J'ai hâte d'en savoir plus :roooh:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonvale.forumactif.org
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: AGNES ◮ Everything I do, I do it for you   Sam 19 Mai - 10:50

Zoubinette de mon coeur :roooh:
Tu en sauras plus bientôt, j'ai vraiment hâte de rejouer :war:
Revenir en haut Aller en bas
 

avatar
Messages : 1991
Je réside : Ni vraiment ici, ni totalement ailleurs...

Registre
Âge du personnage: 24 ans
Titres:
Autres visages: Mélusine de Séverac ☼ Freyja de Brunante ☼ Lotte-Louison de la Volte ☼ Soprane Harpelige ¤ Chimène d'Arven
MessageSujet: Re: AGNES ◮ Everything I do, I do it for you   Sam 19 Mai - 11:01

Et moi hâte de te revoir parmi nous :vv:
Bon courage :roooh:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonvale.forumactif.org
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: AGNES ◮ Everything I do, I do it for you   Sam 19 Mai - 11:26

    Cool de te retrouver parmi nous, surtout avec un personnage prometteur =D
    A bientôt en RPG ! ^_^
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: AGNES ◮ Everything I do, I do it for you   Sam 19 Mai - 17:45

Re bienvenue, excellent choix d'avatar ^^
Bon courage pour ta fiche en tout cas bye
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: AGNES ◮ Everything I do, I do it for you   Dim 20 Mai - 2:58

Bienvenue soeurette :copain:
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: AGNES ◮ Everything I do, I do it for you   Dim 20 Mai - 16:13

Rebienvenue ! :roooh:
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: AGNES ◮ Everything I do, I do it for you   Sam 2 Juin - 9:46

Oooh tu as changé de personnage ? Quel excellent choix, nous avons un lien *_*
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: AGNES ◮ Everything I do, I do it for you   Sam 2 Juin - 9:55

    Oui j'ai changé :roooh:
    Owi owi un lien va falloir jouer avec :langue:
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: AGNES ◮ Everything I do, I do it for you   Sam 2 Juin - 9:57

Rebienvenue !! Chouette avatar ;D ♥
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: AGNES ◮ Everything I do, I do it for you   Sam 2 Juin - 9:59

Sophie :roooh: Je l'ai jouée durant un court laps de temps ^^
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: AGNES ◮ Everything I do, I do it for you   Sam 2 Juin - 10:18

    Merciiii :copain:
    Je ne l'ai jamais jouée moi, mais ça fait pas mal de temps que je lorgne dessus en vérité, des que je vois un épisode de GoT je me dis "un jour je la jouerais" :langue:
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: AGNES ◮ Everything I do, I do it for you   Sam 2 Juin - 14:20

C'était un PV en réalité, et destiné à mourir, sur un forum Hunger Games.
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: AGNES ◮ Everything I do, I do it for you   Sam 2 Juin - 21:53

    Joli changement =D J'aime bien aussi cet avatar, il a la classe !
    Bon ben... Y'a plus qu'à hein ! xD
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: AGNES ◮ Everything I do, I do it for you   Dim 3 Juin - 1:51

    C'est ça il y a plus qu'à :war:
Revenir en haut Aller en bas
 

avatar
Messages : 1991
Je réside : Ni vraiment ici, ni totalement ailleurs...

Registre
Âge du personnage: 24 ans
Titres:
Autres visages: Mélusine de Séverac ☼ Freyja de Brunante ☼ Lotte-Louison de la Volte ☼ Soprane Harpelige ¤ Chimène d'Arven
MessageSujet: Re: AGNES ◮ Everything I do, I do it for you   Dim 3 Juin - 7:02

Allez go go go Poussin :war:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonvale.forumactif.org
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: AGNES ◮ Everything I do, I do it for you   Jeu 7 Juin - 16:18

C'est terminé Zoubinette de mon coeur. Normalement il n'y a plus de fautes mais je t'avoue que j'ai pas eu le courage de tout recorriger :stp:

Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: AGNES ◮ Everything I do, I do it for you   Jeu 7 Juin - 16:25

Au fait non, j'ai oublié les liens, je fais ça demain. Désolé du dp, je oeux pas éditer sur mon tel ^^
Revenir en haut Aller en bas
 

avatar
Messages : 1991
Je réside : Ni vraiment ici, ni totalement ailleurs...

Registre
Âge du personnage: 24 ans
Titres:
Autres visages: Mélusine de Séverac ☼ Freyja de Brunante ☼ Lotte-Louison de la Volte ☼ Soprane Harpelige ¤ Chimène d'Arven
MessageSujet: Re: AGNES ◮ Everything I do, I do it for you   Jeu 7 Juin - 16:30

Pas de souci, finis tes liens tranquillement, je lirai tout ça quand tu auras fini *-*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonvale.forumactif.org
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: AGNES ◮ Everything I do, I do it for you   Sam 9 Juin - 10:19

C'est bon c'est terminé cette fois :roooh:
Revenir en haut Aller en bas
 

avatar
Messages : 1991
Je réside : Ni vraiment ici, ni totalement ailleurs...

Registre
Âge du personnage: 24 ans
Titres:
Autres visages: Mélusine de Séverac ☼ Freyja de Brunante ☼ Lotte-Louison de la Volte ☼ Soprane Harpelige ¤ Chimène d'Arven
MessageSujet: Re: AGNES ◮ Everything I do, I do it for you   Sam 9 Juin - 12:28

Hé bien c'est parfait aussi ma Poussinette chérie :vv:

Je te remets dans le bon groupe, tu connais la maison, fais comme chez toi :string:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonvale.forumactif.org
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: AGNES ◮ Everything I do, I do it for you   Sam 9 Juin - 12:30

Merci ma belle :yeah: :vv: :roooh: :coin:
Revenir en haut Aller en bas
 


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: AGNES ◮ Everything I do, I do it for you   

Revenir en haut Aller en bas
 

AGNES ◮ Everything I do, I do it for you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» aujourd'hui c 'est l anniversaire d AGNES
» [46] LOT
» nos députés Européens ( activités)
» Bonjour je suis une addicte...
» "seins" de agnès rosentiehl

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragonvale :: Registres de Dragonvale :: Ton personnage :: Oubliettes-


Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Son caractère

Chapitre I.
Histoire
Chapitre II.
Test RP
Chapitre III. Ses liens
Exigences



Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Ses traits de caractère

Chapitre I.
Son caractère
Chapitre II.
Son histoire
Chapitre III.
Son test RP
Chapitre IV. Ses liens
Le joueur



Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Traits de caractère

Liens
Je recherche