Partagez | 
 

 LOUIS ◊ le vent dans les voiles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 Admin ♥ Pirate des tempêtes

avatar
Messages : 319
Je réside : sur l'Audacia
Mon occupation est : pirate sur l'Audacia
Mon allégeance va : à Philippe et Raphaël Jedidiah, à Allister Ralj et à Liam d'Outrevent

Registre
Âge du personnage: 27 ans
Titres:
Autres visages: Castiel de Sombreflamme & Octavius Sang-dArgent & Bérénice du Nénuphar-des-Lys
MessageSujet: LOUIS ◊ le vent dans les voiles   Sam 23 Juin - 10:22


«Oh, qu'il me tarde de reprendre le large et de retrouver ma vraie patrie, qui est la mer»


LOUIS ANSELME DE BRUNANTE

rebelle de coeur, marin d'âme, le corps enchaîné à ses fiançailles



J'ai vu le jour le 1er mars 775 à Brunante.
J'ai 27 ans.
Je viens du Duché d' Ansemer.
Je suis entêté, libre, rieur, aventurier, curieux, explosif, enfantin, adroit, malin, affectueux, brusque, franc et malicieux.
Mon allégeance va aux Rebelles.
Je suis fiancé à Lisbeth d'Outrevent et premier héritier du domaine de Brunante au titre de marquis.
insuline

Feat. Sam Claflin



Chroniques de Dragonvale


« Terre en vue ! »

Tu te souviens du cri, de ce cri de délivrance dans le ciel si clair à l'approche d'Ansemer. Dans ton coeur toutes voiles levées, tu as regretté de mettre le pied à terre après tant de mois d'absence. Revenir au bercail le temps de refaire les provisions du Bel-Ami, de raser vos barbes longues et d'embrasser vos familles. Chaque seconde passée sur la terre te tue, toi qui est fils de la mer, et c'est le dernier que tu es descendu du Bel-Ami, posant tes pieds sur les quais de Brunante bien après que tes hommes soient partis. T'attendait là ta mère, le menton levé et les bras ouverts pour accueillir ton étreinte, celle du fils revenu au bercail. Elle sait que dans quelques jours seulement, tu reprendras le large, laissant le domaine à son coeur inquiet, aux yeux désormais aveugles de ton père et au caractère si enfantin encore de Laurent. Le temps de quelques jours, tu redeviendras tout de même le fils de ta mère, celui qu'elle a tant chéri et tant pleuré de voir partir, à l'image même de son mari marin aux yeux usés par les vagues et le soleil.

Tu te souviens des domestiques saluant ton retour avec chaleur, des jeunes servantes qui se pressaient pour t'aider à retirer tes vêtements sales et élimés, désormais de la couleur grise des flots éternels qui ne connaissent pas de fin. L'eau chaude sur ta peau, le savon aux parfums des jardins de mille fleurs de Lagrance, ces mains qui détendaient tes muscles fourbus par le combat, coupaient tes cheveux rendus longs pour que tes boucles humides retombent sur ton front, ta barbe rousse et fournie, ne laissant qu'une ombre sur ton visage hâlé. Tu te rappelles des étoffes neuves, si lisses sur tes doigts rêches. Tu as le rang des nobles, mais les mains des marins, calleuses et rudes. Tu maîtrises les cordages des bateaux avec adresse, l'épée avec assurance pour défendre le Bel-Ami des indésirables et sait tout de même conduire la danse avec une jolie demoiselle, tes mains à l'odeur de sel et de musc faisant le tour de la taille fine de toutes. Tu t'es laissé laver et vêtir, sachant que ces soins ne sont là que pour contenter ta mère, qui n'aime point te voir dans tes habits qui sentent à chaque fois la mort à son âme.

Tu te souviens du fumet des plats disposés sur la table. Celui des gibiers de l'intérieur des terres, de ces lapins, ces cerfs, ces perdrix, tous apprêtés à la perfection. Tu te rappelles du goût trop savoureux des pêches, des cerises qui rougissent tes doigts, du goût fruité du vin. Le rhum a anesthésié tes papilles gustatives, mais tu n'en restes pas moins amateur de bonne chère. Ta mère jamais ne sert de poisson suite à ton retour, tentant peut-être d'appâter ton estomac avec les merveilles de la terre pour t'y faire rester. Tu te rappelles des yeux aveugles, bleus comme le ciel, de ton père, qui te sourit par-dessus sa propre assiette, de ton rire qui résonne entre les murs, du regard fuyant de ta mère, des questions toujours plus nombreuses de Laurent. Chaque retour est une fête et un nouvel espoir que tu ne repartiras pas. Tes histoires colorées et mystérieuses prennent toute la conversation et enchantent même les domestiques qui écoutent aux portes de la salle de banquet, leurs yeux brillants dans l'ombre. Ces terres inconnues que tu as foulé sans peur, l'épée à la main, ces peuples indigènes que tu as vu, ces splendeurs qui brillent jusqu'au fond de tes yeux. Tous savent qu'aussi longtemps que tu pourras, tu fouleras les flots. Tu es un enfant de la mer, entièrement dévoué à celle-ci. Ton père vit, quand tu racontes les récits de tes voyages, fermant ses yeux laiteux pour revoir dans son esprit les scènes de ses propres voyages. Ansemer enfante de ces étranges personnages qui n'ont aucune limite et que l'envie de dompter l'océan, de s'aventurer jusqu'au bout du monde. Si tu tiens plus de ton père Ansemarien, usé jusqu'à l'âme de ses aventures, ton frère cadet est tout le portrait de ta mère Outreventoise, solide comme un roc et attaché au sol, bien que curieux de tes périples. Dans ses yeux se reflète l'envie quand tu évoques ces jungles cruelles où tu as posé le pied, croisant de ces étranges animaux que jamais vous ne verrez en Arven.

Tu te souviens de tes protestations, du regard sévère de ta mère, de celui fuyant de Laurent. Des mots. Tu te souviens des mots. « Ton père et moi avons pris une décision. » Tu te souviens avoir craint, puis explosé en apprenant la teneur de leur discours. Des fiançailles. Tu as hurlé, tu t'es levé, tu as tempêté, tu as cherché tant d'explications. Tous les mots de tes parents tombaient dans l'oreille d'un sourd, d'un sourd aveuglé par la rage. Tu as hurlé, avant de quitter la noble demeure, tes cruels mots résonnant entre les murs. « Vous êtes des traîtres. Vous saviez que je ne voudrais pas prendre femme et vous avez profité de mon départ pour me fiancer, tel un jouet, un animal bien joli à vendre au plus offrant. Vous êtes des lâches. Tu te dis Outreventoise, mère ? Outreventoise d'ainsi jouer dans le dos de ton aîné ? De profiter de la cécité de ton époux, qui garde le pied à terre uniquement pour satisfaire tes égoïstes exigences, au lieu de mourir dignement comme un fils d'Ansemer ? De mettre à la solde de Brunante ton cadet qui n'a jamais appris comment régner ? Outreventoise de t'écraser sous cet Empereur injuste, sous cette duchesse qui jamais ne lève le ton, de renier les tendres valeurs cardinales de ton duché natal ? Tu me fais honte, vous me faites tous honte, et j'espère bien que les flots de la mer m'engloutiront avant que cette union ait lieu. Duchesse ou pas, Lisbeth d'Outrevent jamais ne sera ma femme. »

Tu te souviens de la nuit.
Tu te souviens des vagues.
Tu te souviens du silence.



Rapport Confidentiel


LISBETH D'OUTREVENT. Tu te souviens d'elle comme une mince adolescente au visage fier et aux yeux farouches, descendante d'Outrevent jusque dans sa façon de respirer avec défi. C'est elle qui sera ta femme. Chose décidée pendant ton absence, trahison à ton coeur épris de liberté. Tu arques le dos, tu refuses, tu ne veux point de cette épouse que tu n'as point vue depuis plus de dix années. Tu ne veux pas d'un titre de noblesse qui ne fera que t'encombrer et t'empêcher de rejoindre ta véritable patrie, ta véritable amante, la mer qui t'appelle chaque nuit de ses flots puissants. Vos contacts n'ont jamais été cordiaux, vos caractères emportés se fracassant plus souvent qu'autrement, bien que ta mère aurait aimé que tu t'entendes à merveille avec la cadette de sa défunte amie. Risquent donc d'être intéressantes vos fiançailles, ainsi que cette union future que tu éviteras autant que faire se peut.

LIAM D'OUTREVENT. Tu te souviens de ton aîné, dont tu n'as jamais vécu la descente de son futur trône, perdu en mer que tu étais, déjà friand de cet océan qui a englouti tant d'âmes et d'hommes. C'est pourtant sa coupe que tu as rejoint, en secret, le goût de la liberté hurlant en toi aussi fort que les vents qui portent le Bel-Ami. Tu ne manies point aussi bien l'épée que lui, mais tu sais te défendre, tu sais écouter, tu sais te repérer et survivre, tu attires la sympathie de ton sourire large et de tes yeux chauds, tu es un rebelle sous tes boucles indisciplinée et ton regard frondeur. Que tes fiançailles avec sa cadette jamais ne troublent tes idéaux, ni les siens, puisque plus loin que vous, c'est tout un monde que vous voulez délivrer.





Hors Jeu



thejennire
Mon pseudo est deadpool.
J'ai 21 ans.
J'ai connu Dragonvale jadis naguère.
Mon avis sur le forum .
J'ai un autre compte ? L'équilibré duc de Sombreciel.
J'ai un dernier mot à dire :Je vous aime.

 


Dernière édition par Louis de Brunante le Sam 23 Juin - 10:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Admin ♥ Pirate des tempêtes

avatar
Messages : 319
Je réside : sur l'Audacia
Mon occupation est : pirate sur l'Audacia
Mon allégeance va : à Philippe et Raphaël Jedidiah, à Allister Ralj et à Liam d'Outrevent

Registre
Âge du personnage: 27 ans
Titres:
Autres visages: Castiel de Sombreflamme & Octavius Sang-dArgent & Bérénice du Nénuphar-des-Lys
MessageSujet: Re: LOUIS ◊ le vent dans les voiles   Sam 23 Juin - 10:23

Fiche terminée, en passant ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Membre du chapitre ♥ Le chouchou des admins

avatar
Messages : 1265
Je réside : à l'hôtel particulier des de Brunante à Port-Liberté.
Mon occupation est : conseillère auprès de Raphaël Jedidiah
Mon allégeance va : à Raphaël Jedidiah ainsi qu'à Liam.

Registre
Âge du personnage: 28 ans
Titres:
Autres visages:
MessageSujet: Re: LOUIS ◊ le vent dans les voiles   Sam 23 Juin - 10:23

VADE RETRO !
Je ne t'épouserai jamais, Marquis de pacotille !

(Bienvenuuuue :love:)

_________________
Liberté
Sur toutes les pages lues, sur toutes les pages blanches, pierre, sang, papier ou cendre, j’écris ton nom. Sur les images dorées, sur les armes des guerriers, sur la couronne des rois, j’écris ton nom.
Et par le pouvoir d’un mot, je recommence ma vie. Je suis née pour te connaître, pour te nommer. Liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: LOUIS ◊ le vent dans les voiles   Sam 23 Juin - 10:31

Bah euh ... Rolling Eyes Re-bienvenue, cinglée >.<
Revenir en haut Aller en bas
 Admin ♥ Pirate des tempêtes

avatar
Messages : 319
Je réside : sur l'Audacia
Mon occupation est : pirate sur l'Audacia
Mon allégeance va : à Philippe et Raphaël Jedidiah, à Allister Ralj et à Liam d'Outrevent

Registre
Âge du personnage: 27 ans
Titres:
Autres visages: Castiel de Sombreflamme & Octavius Sang-dArgent & Bérénice du Nénuphar-des-Lys
MessageSujet: Re: LOUIS ◊ le vent dans les voiles   Sam 23 Juin - 11:02

Je ne vous épouserai jamais, duchesse !
(merciiiii ♥)

Merci, Asma XD J'étais inspirée, hier ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: LOUIS ◊ le vent dans les voiles   Sam 23 Juin - 12:20

Bienvenue monsieur le duc au nouveau visage :saut:
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: LOUIS ◊ le vent dans les voiles   Dim 24 Juin - 2:31

    Re bienvenue :perv:
Revenir en haut Aller en bas
 

avatar
Messages : 1991
Je réside : Ni vraiment ici, ni totalement ailleurs...

Registre
Âge du personnage: 24 ans
Titres:
Autres visages: Mélusine de Séverac ☼ Freyja de Brunante ☼ Lotte-Louison de la Volte ☼ Soprane Harpelige ¤ Chimène d'Arven
MessageSujet: Re: LOUIS ◊ le vent dans les voiles   Dim 24 Juin - 6:44

Ca va ?
Pas trop impatiente ? :geugeu:

































Bon après lecture, je te valide avec grand plaisir, et bienvenue dans la guilde des rebelles ma chérie !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonvale.forumactif.org
 Admin ♥ Pirate des tempêtes

avatar
Messages : 319
Je réside : sur l'Audacia
Mon occupation est : pirate sur l'Audacia
Mon allégeance va : à Philippe et Raphaël Jedidiah, à Allister Ralj et à Liam d'Outrevent

Registre
Âge du personnage: 27 ans
Titres:
Autres visages: Castiel de Sombreflamme & Octavius Sang-dArgent & Bérénice du Nénuphar-des-Lys
MessageSujet: Re: LOUIS ◊ le vent dans les voiles   Dim 24 Juin - 7:23

Merci à tous :roooh:
*câline Svania* Merci à toi, cocotte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: LOUIS ◊ le vent dans les voiles   Dim 24 Juin - 9:39

Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: LOUIS ◊ le vent dans les voiles   Lun 25 Juin - 0:29

Re-Bienvenue ♥
Revenir en haut Aller en bas
 


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: LOUIS ◊ le vent dans les voiles   

Revenir en haut Aller en bas
 

LOUIS ◊ le vent dans les voiles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Du vent dans mes mollets de Raphaële Moussafir
» Filmée par son compagnon,une dame s’est exhibée dans le plus simple appareil devant de nombreux automobilistes
» Petite reprise en français : Le vent nous portera, de Noir Désir
» Les canons dans la Marine à voile
» Deputé Belge Laurent Louis impliqué dans un coup manqué à Kinshasa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragonvale :: Registres de Dragonvale :: Ton personnage :: Capitale-


Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Son caractère

Chapitre I.
Histoire
Chapitre II.
Test RP
Chapitre III. Ses liens
Exigences



Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Ses traits de caractère

Chapitre I.
Son caractère
Chapitre II.
Son histoire
Chapitre III.
Son test RP
Chapitre IV. Ses liens
Le joueur



Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Traits de caractère

Liens
Je recherche