Partagez | 
 

 Thibalt D'Ambremont

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 Invité


Invité
MessageSujet: Thibalt D'Ambremont   Dim 7 Oct - 15:06


Guilde des guerriers
Thibalt d'Ambremont

I
D
E
N
T
I
T
E
J'ai vu le jour le 1 mars 779 à Shivering Soul.
J'ai 33 ans.
Je viens du duché de Nightingale.
Mon allégeance va aux Rebelles.
Je suis Noble.
(c) burning sword & psychadelya

ft. Hugh Jackman

Peu Négociable
T
E
S
T

R
P
Ma lame avait beau fendre l’air, mon bras refusait de me communiquer la moindre fatigue. Ne lui venait que quelques douleurs, des courbatures que je ne m’expliquais que de par mon récent réveil. C’était d’ailleurs pour cela que j’accomplissais ces exercices chaque matin, mon corps avait besoin de retrouver sa vivacité, tout comme mon esprit. L’air frais qui balayait les pétales de tulipes hors de ma terrasse m’y aidait, sa fraîcheur fouettant ma peau pour me tirer du confort de mes draps dès que je quittais ma chambre. La chaleur avait cet effet languissant sur la pensée, à la manière de l’obscurité. Les Hommes étaient faibles lorsqu’on leur offrait une aisance propice au sommeil. C’était sans doute pour cela que toute diseuse de bonne aventure filtrait de châles colorés les rayons qui passaient par la fenêtre de sa loge, pour ça aussi que l’air y était si concentré qu’il fallait l’aide de parfums pour en évincer les effluves corporelles.

J’avais compris depuis longtemps qu’elles ne contaient que balivernes, pourtant il m’arrivait parfois encore d’espérer que quelqu’un, quelque part, apprendrait d’une chiromancienne un savoir essentiel à l’origine inexplicable. Peut-être, un jour, une femme retrouverait-elle son enfant, prévenue par une voyante que celui-ci s’était perdu en un quartier inconnu ? Peut-être un homme se soustrairait-il à un duel dont l’issue aurait été funeste quand bien même elle était inenvisageable ? Susurrée par les esprits ou descendue du Destin, l’information serait vraie sans avoir de source apparente et ne serait pas le fruit du hasard mais d’un don mystique.

Jamais pourtant, je n’avais attendu de la divination de vérité inaltérable, jamais je n’avais cherché à en tirer le moindre profit. C’était l’espoir d’une preuve de la magie, aussi infime soit-elle, hors des mains du pouvoir qui nourrissait mon ambition. On m’avait déjà décrit Dragonvale sous bien des jours. L’académie des mages, symbole de puissance fière et juste qui pouvait être incarnée par tous, serfs ou châtelains, un espoir pour le peuple, un sujet d’intérêt frivole pour la bourgeoisie et d’inquiétudes niées par la cour.

Il y avait, dans l’égalité stricte des Hommes face à l’effervescence de la magie, une chose rassurante, une aspiration pour la vengeance : l’espérance d’un ordre nouveau. Moi, issu de Nightingale, verrais apparaître les portes grandioses du sanctuaire draconique, traverserais les halls illustres et rencontrerais les mages. Je leur ferais part de l’absence de toute faculté surnaturelle chez moi, de mon estime distinguée, de ma normalité relative. Ils me demanderaient ce que je peux bien leur vouloir et je leur répondrais que je ne suis là que pour leur prêter un bras, une force que j’ai acquise par l’expérience et la ténacité.

Je leur porterais main forte et mon nom sonnerait de nouveau aux oreilles d’Augustus, non plus comme les échos de pièces d’or amassées par l’exploitation de mes terres et du peuple, mais comme le glas sinistre d’une fin proche. Il mourrait de ma main misérable et vomissant le sang, tâcherait ses habits de sa bile, souillerait le sol de ses tripes et rendrait en un souffle amer la vie et leur honneur aux duchés. Je ne serais plus alors l’enfant adopté de nobles émérites. Je ne serais plus le guerrier sans-terre dont la fortune suinte de l’épée. Je serais le champion de la rébellion, la lame régicide, on scanderait mon nom aux banquets célébrant la chute du dictateur. La magie reviendrait, le bonheur surgirait partout et mon statut répondrait à un autre rang, qu’une seule âme égalerait.

Elle, elle serait là, son sourire ravissant aux hommes leurs regards tandis que le sien se mêlerait au mien. Sa main toucherait la paume calleuse qui mainte fois connue la rudesse de l’acier et la strie du bois. Ses doigts enlaceraient les miens en une étreinte délicatesse et charnelle, sa chaleur étoufferait mes doutes et engourdirait mon esprit. J’oublierais mes peines, mes rancœurs et la honte. Ne resterait plus alors que le bonheur, l’immense joie de m’unir à elle. Les duchés purifiaient par ceux qui m’auront pris comme exemple célèbreraient nos noces à grands renforts de chœurs et de boisson, et chaque année encore, la fête marquerait le jour de notre alliance.

Elle serait enfin mienne après que j’ai si longtemps été sien.

"Monsieur !" Hurla le messager que je manquais d’empaler alors qu’il arrivait sur la terrasse. Je retirai doucement la pointe d’acier du dessous de sa panse et l’observai en silence. "On vous demande à la Guilde."



Son histoire
(c) lnconnu
Renfermé
Bourru
Obstiné
Consciencieux
Fataliste
Observateur

Je n’irais pas donner à mon ascendance des qualités qu’elle n’a pas. Mon sang m’est inconnu. D’aucuns y verraient une lacune fatale à la construction de ma personnalité, je n’ai jamais considéré la chose de la sorte. Jamais je n’eus jamais, dans mon enfance, à subvenir à mes propres besoins. Toujours protecteurs, toujours bienveillants, les D’Ambremont m’embrassèrent d’un amour sincère qui donna à mon adoption une consistance que bien d’autres ne connaîtraient pas avec la chair de leur chair. C’était l’espoir surgit du miracle, l’opportunité venue du néant. À l’approche du crépuscule de leur vie, je leur apparus à l’aube de la mienne. Ils me traitèrent comme l’un des leurs, je pris leur nom et leurs valeurs.

Jamais le nom d’Augustus ne fut prononcé lors de mon enfance, c’était un être dont on niait l’existence. On n’en parlait pas puisqu’on se refusait à admettre l’importance qu’il avait sur le quotidien. Pourtant, je sus. À leur mort, le tyran apparut, et par quelques manipulations judiciaires jeta son dévolu sur les terres dont l’héritage me semblait acquis. On m’arracha mes biens, mon domaine et ma bourse, mais pas mon honneur, mais pas mon titre ! Partout, je fus reconnu et accueilli. À la table d’hôtes pleins de reconnaissance pour ceux qui m’avaient tout donné, j’appris l’Histoire de la déchéance de la maison D’Ambremont. Nightingale n’était pas le lieu de leurs origines, mais une terre d’asile. La lignée, menue et vieillissante, s’était affaiblie sous le règne d’un mage mégalomane et non par infortune. La ruine de cette famille aux valeurs irréductibles était le fait d’un homme méprisable.

Je refusais dès lors de jamais dormir chez quiconque qui n’ait déjà bénéficier d’une invitation de ma part. Une rébellion menée par l’orgueil, selon certains, mais qui pour moi n’était qu’une marque de fierté bien placée. Je ne devais pas souiller le nom des D’Ambremont en me faisant victime. Je ne serais pas un mendiant à la bonne panse, un pique-assiette à la mine joviale. Non, je ne ternirais pas mon titre pour la seule satisfaction du confort. Je construirais ma propre réputation, et c’est Thibalt D’Ambremont qui recueillerait les familles désavouées par le pouvoir. Je quittais alors l’adolescence et rejoignais la Guilde des Guerriers.

Le mercenariat eut raison de mes bonnes manières, mais pas de mon physique. C’est sans doute du fait de quelques traits plaisants, dessinés par une mère inconnue sur mon visage, que je connus une telle réussite lorsque je devins garde du corps. Les jeunes femmes s’accommodaient bien facilement de mon escorte sous le coup de ma stature et de ma prestance – que je risquais à tout moment de perdre au fil d’un poignard de la confrérie noire. Aujourd’hui, mon maniement des armes est reconnu et m’offre de rassembler d’importantes économies qui me permirent, entre autre, de racheter un vieux manoir à la condition déplorable quand bien même j’en admire encore parfois l’architecture. Dépossédé de ma fortune, mais pas de mes titres, je poursuis ma quête de puissance dans l’attente de l’instant décisif où elle servira la rébellion.



Ses liens





Lisbeth d Outrevent
Bridget Regan
Rebelles
Pour ne pas mentir, j'ai connu des femmes et mon cœur adolescent a parfois cru défaillir à la pensée d'un amour réciproque avec quelques dames. Depuis la mort de mes parents, cependant, je n'ai plus connu ce désir dérisoire face à l'ampleur de ma vengeance ; et pourtant, j'ai l'impression qu'il reparait alors que je pense à elle. Première dont je souhaite le cœur depuis treize ans, première dont la beauté me frappe sans que je me perde à rêver de lui entrouvrir les cuisses. Elle a su, par une voie inconnue, atteindre mon âme sans frôler mon corps. Un acte que je tais quand bien même il me lie à chaque fois que mon emploi me pousse et me permets de la suivre dans les rues de Lorgol.
Théobald Montsalvy
Josh Hartnett
Confrérie Noire
J'accordais à Théobald mon attention avant même de lui devoir quoi que ce soit et ce pour une raison simple : c'est un homme intéressant. Il a pour lui l'humour, la dignité et l'intelligence qui font que je le respecte. Je ne lui voue pourtant ma confiance que depuis trois ans, lorsque sa lame, son poignard vraiment, me libéra d'un assaillant inattendu. Sa victime aurait pu me tuer, sinon me blesser grièvement, mais plutôt que de m'ôter la vie elle m'offrit la vue, me permettant ainsi d'apprendre quel était le véritable emploi de Théobald. Si j'ai fait de lui mon confident, ce n'est pas parce qu'il sauva ma vie - j'ai sauvé la sienne depuis - mais bien parce que c'est depuis ce jour-là qu'il a lui même pris le parti de ne plus jamais me mentir.
Ingmar d’Ibelin
Russell Crowe
Confrérie Noire
Je n'ai pour cet homme aucune affinité. Il sera sans doute un jour la cause de la perte de mon meilleur ami et je ne saurais lui pardonner de conforter Théobald dans le rôle d'assassin alors qu'il serait capable de tant d'autres choses et de tant de bonté si on lui offrait un travail honnête.
Idriss Anval
Brad Pitt
Guerriers
Si j'ai pour Ingmar du mépris, c'est la haine que je réserve à Idriss. Ce félon aux intentions spécieuses me fait bouillir le sang et ma rage ne lui laissera pas la vie si son visage infâme venait de nouveau à paraître devant moi à l'écart de toute autre personne. Je rêve parfois qu'un Destin justicier le convoque en l'arène lors d'un combat à mort qui ferait de moi son bourreau. Sa traîtrise n'est éclipsée dans les ombres de mon cœur que par celle d'Augustus dont je compte encore les jours.
Edwin Hameric
Penn Badgley
Mages
Je m'inquiète pour Edwin, pas autant que ses parents mais assez pour faire le tour des auberges lorsque mon emploi me mène hors de Lorgol. Je m'imagine parfois qu'il a rejoint Dragonvale et que lorsqu'il reparaîtra, son pouvoir sera tel que je serais celui qui solliciterait sa protection. C'est un brave, quoi que d'autres puissent en dire, et j'ai toute confiance en lui. Si tant est qu'il ne soit pas l'homme le plus à même de se défendre, il est assez sensé pour ne pas se jeter dans des histoires inextricables - ou tout du moins c'est ce que j'espère.



Derrière l'écran

(c) Inconnu
Peut-être que le guerrier n'est pas marié, mais il apprécie néanmoins les doux moments passés dans les bras d'une femme. Ce qu'il ne sait pas, c'est l'existence de cet enfant qui porte son sang et qui a ses yeux, né de son union avec un catin.
Je suis un grand imbécile - usager des réseaux ferroviaires hexagonaux - sans trop de temps libre qui tente apparemment d'aggraver son cas en adoptant une nouvelle activité. N'hésitez pas à m'indiquer ce qu'il sera nécessaire de modifier ou de spécifier dans ma fiche.


Dernière édition par Thibalt D'Ambremont le Mar 9 Oct - 23:16, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
 Membre du chapitre ♥ Le chouchou des admins

avatar
Messages : 1265
Je réside : à l'hôtel particulier des de Brunante à Port-Liberté.
Mon occupation est : conseillère auprès de Raphaël Jedidiah
Mon allégeance va : à Raphaël Jedidiah ainsi qu'à Liam.

Registre
Âge du personnage: 28 ans
Titres:
Autres visages:
MessageSujet: Re: Thibalt D'Ambremont   Dim 7 Oct - 15:12

Oh nouvelle fiche ? Je vais archiver l'autre alors =)

J'ai hâte de lire la suite de ta fiche - histoire et liens !
Bon courage Wink

_________________
Liberté
Sur toutes les pages lues, sur toutes les pages blanches, pierre, sang, papier ou cendre, j’écris ton nom. Sur les images dorées, sur les armes des guerriers, sur la couronne des rois, j’écris ton nom.
Et par le pouvoir d’un mot, je recommence ma vie. Je suis née pour te connaître, pour te nommer. Liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Thibalt D'Ambremont   Dim 7 Oct - 15:57

THIBAAAAALT ! :vv:
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Thibalt D'Ambremont   Lun 8 Oct - 10:31

*Tada.*
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Thibalt D'Ambremont   Lun 8 Oct - 11:51

Tiens ?? Un octogénaire s'est transformé en un beau guerrier ...? Félicitation en tout cas, le personnage précédent était très intéressant, mais celui là est encore plus génial sous ta plume ! Et même si t'aimes pas mon papa, je sens que je vais bien t'aimer !!! :red:

Bienvenue donc ! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Thibalt D'Ambremont   Lun 8 Oct - 12:05

Content que ça plaise. J'ai changé pour la simple et bonne raison que mon autre personnage ne pouvait pas exister dans cet univers, et pour éviter de taper encore à côté, j'ai décidé de prendre un personnage déjà présent.

Quant à Ingmar, il n'a qu'à se tenir loin de Théobald, sans quoi Thibalt risque bien de se rapprocher de sa fille, buhahaha !
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Thibalt D'Ambremont   Lun 8 Oct - 14:22

Re-bienvenue (enfin je sais plus si je t'avais déjà dit bienvenue sur l'autre fiche ^^) !

:)
Revenir en haut Aller en bas
 Admin ♥ Pirate des tempêtes

avatar
Messages : 319
Je réside : sur l'Audacia
Mon occupation est : pirate sur l'Audacia
Mon allégeance va : à Philippe et Raphaël Jedidiah, à Allister Ralj et à Liam d'Outrevent

Registre
Âge du personnage: 27 ans
Titres:
Autres visages: Castiel de Sombreflamme & Octavius Sang-dArgent & Bérénice du Nénuphar-des-Lys
MessageSujet: Re: Thibalt D'Ambremont   Lun 8 Oct - 16:02

Tiens, quelqu'un qui risque de ne pas m'aimer :red:
Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Thibalt D'Ambremont   Lun 8 Oct - 23:23

Merci bien.
Revenir en haut Aller en bas
 Admin ♥ Pirate des tempêtes

avatar
Messages : 319
Je réside : sur l'Audacia
Mon occupation est : pirate sur l'Audacia
Mon allégeance va : à Philippe et Raphaël Jedidiah, à Allister Ralj et à Liam d'Outrevent

Registre
Âge du personnage: 27 ans
Titres:
Autres visages: Castiel de Sombreflamme & Octavius Sang-dArgent & Bérénice du Nénuphar-des-Lys
MessageSujet: Re: Thibalt D'Ambremont   Mar 9 Oct - 11:30

Alors :red: C'est une très belle fiche =) Un style très touffu, très travaillé, mais pas mal du tout ! Alors, je te souhaite la bienvenue sur Dragonvale une nouvelle fois, je déplace ta fiche et te donne ta couleur What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Thibalt D'Ambremont   Mar 9 Oct - 12:40

Merci beaucoup !

*It's business... It's business time!*
Revenir en haut Aller en bas
 

avatar
Messages : 378
Je réside : à la tour des Rebelles.
Mon allégeance va : à Arven !

Registre
Âge du personnage: 29 ans
Titres:
Autres visages:
MessageSujet: Re: Thibalt D'Ambremont   Mar 9 Oct - 16:11

Wah ! Même pas eu le temps de te voir revenir au galop que t'es déjà validé ! J'lis ta fiche dès demain, monsieur le bonhomme qui a des relations ambiguës avec ma sœur qui va être bien en peine de savoir qui choisir entre tout ces hommes à présent ! ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Thibalt D'Ambremont   Mar 9 Oct - 23:14

Niahahaha... En attendant, je doute qu'il ait beaucoup de relations ambiguës dans la mesure où elle a été se fourrer on ne sait trop où. M'enfin bref ! Il a une rébellion à rejoindre, ça devrait l'occuper !

Mort au tyran ! Mort à la soif ! (oups)

Sinon il faudra que je vous parle mon bon monsieur ! Si vous voulez bien vous parer de mon adresse de messagerie instantanée.
Revenir en haut Aller en bas
 


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Thibalt D'Ambremont   

Revenir en haut Aller en bas
 

Thibalt D'Ambremont

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragonvale :: Registres de Dragonvale :: Ton personnage :: Oubliettes-


Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Son caractère

Chapitre I.
Histoire
Chapitre II.
Test RP
Chapitre III. Ses liens
Exigences



Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Ses traits de caractère

Chapitre I.
Son caractère
Chapitre II.
Son histoire
Chapitre III.
Son test RP
Chapitre IV. Ses liens
Le joueur



Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Traits de caractère

Liens
Je recherche