Partagez | 
 

 Enguerrand Sigbelian ◮ Folie pour folie, prenons les plus nobles - Flaubert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 Invité


Invité
MessageSujet: Enguerrand Sigbelian ◮ Folie pour folie, prenons les plus nobles - Flaubert   Ven 12 Oct - 17:17

Confrérie Noire
Enguerrand Sigbelian

I
D
E
N
T
I
T
E
J'ai vu le jour le 26 mars 763 à Euphoria.
J'ai 39 ans.
Je viens du Duché de Sombreciel.
Mon allégeance va aux rebelles.
Je suis issu de la petite noblesse.
(c) fanpop

ft. Johnny Depp
T
E
S
T

R
P
Une ombre se profila dans une ruelle. Drapé dans sa cape sombre, Enguerrand se dirigeait vers l’auberge. Plus loin, des marchands s’activaient et criaient leurs produits. Quelques nobles piaillaient devant les étalages de fleuristes ou de bijoutiers, pendant que les paysans tentaient de marchander leur future nourriture. Discret, l’assassin se fondit dans la foule disparate qui se massait au marché, tout en ne se gardant pas de subtiliser une pomme sur un étalage. Point de problème lui tombèrent dessus, puisque les gardes étaient trop absorbées par le décolleté phénoménal d’une fille de joie qui se pavanait devant eux. Il croqua dans le fruit tout en sortant la fiole qu’il avait soigneusement préparée. On pouvait toujours compter sur l’originalité d’Enguerrand pour mettre un peu d'ambiance lorsqu’il était invité à festoyer. Vil personnage qu’il était, il avait concocté un petit mélange sympathique pour son confrère Gauthier. Le pauvre allait avoir quelques problèmes buccaux pendant quelques jours. Nul moyen pour lui donc de chercher compagnie auprès d’une attrayante courtisane. S’il insistait, Enguerrand en connaissait tout de même le remède. Faisant virevolter l’outil du crime dans les airs, l’assassin l’attrapa avec un sourire satisfait et croqua dans sa pomme.

Après maintes minutes à déambuler dans les ruelles, Enguerrand vit l’enseigne de l’auberge. L’assassin s’empressa de pousser la porte et de s’engouffrer dans la bâtisse. Lorsque son pied passa la porte, il soupira d’aise; ah l’odeur rance de l’alcool qui imbibait le plancher, le grotesque de certains personnages et les propos grivois des hommes qui ne cessaient de fuser de part en part, douce musique qu’Enguerrand aimait écouter. Festif, l’assassin adorait cette aura de laisser-aller qui imprégnait chaque coin de l’auberge, même si le raffinement de l’extravagant personnage détonnait en ces lieux crasseux. Pour lui, toute cette vulgarité était divertissante, mais surtout, l’auberge était une mine d’or d’information qu’Enguerrand se plaisait à abuser. Mais aujourd’hui, il était ici pour se détendre. Il vit Gauthier un peu plus loin et l’assassin alla le rejoindre presque en sautillant. Il ne semblait pas très à l’aise ici et Enguerrand ne se garda pas de lui envoyer une boutade gentille.

Ils palabrèrent longuement et Gauthier décida qu’il était grand temps pour lui d’aller uriner. Enguerrand en profita pour mettre la substance qu’il avait concoctée dans l’hydromel de son ami. Pendant que l’assassin attendait son compagnon, un militaire, visiblement un général, entra bruyamment dans l’auberge. Son état d’ébriété était déjà fort avancé, faisant arquer un sourcil à Enguerrand. La suite promettait d’être intéressante, d’autant plus que la femme qui tenait le bras de ce lion rugissant était une charmante créature. Non, pas ce soir. Il n’allait pas soutirer la dulcinée d’une nuit de ce général, au risque de se prendre une dérouillée monumentale. En effet, cet homme était un sacré colosse. Quelques minutes plus tard, alors qu’il faisait le viril en compagnie de la jeune femme, il attrapa le verre d’hydromel de Gauthier, qui tardait à revenir. Enguerrand ouvrit la bouche pour l’empêcher de boire, mais trop tard. L’entreprenant militaire avait déjà tout avalé. Sale voleur! Gauthier revint prendre place près de son ami et afficha un mine bien penaude lorsqu’il vit que son verre avait disparu. Le drôle se pencha vers lui:

-Regarde un peu Gauthier. Ne m’en veut point, mais j’avais mis une petite substance dans ton verre. Heureusement pour toi, ce sera ce général qui aurait l’haleine d’un chien pendant plusieurs jours.

Gauthier le roua de petits coups pendant qu’Enguerrand s’égosillait. Malheureusement pour eux, le général avait entendu et son poing s'abattit violemment sur la table, faisant sursauter les deux comparses. Diantre, la situation s’annonçait moins drôle maintenant. Avec ce géant, nul doute que les deux ne survivraient pas à ses coups. Après quelques tentatives infructueuses de diplomatie, Enguerrand crut que ses dernières minutes étaient arrivées lorsque le gigantesque poing du général s’avança en direction de son visage. Agile, il évita le coup qui vint s’abattre sur le nez d’un autre homme. S’ensuivit une bataille générale dans l’auberge qui força les deux assassins à fuir. Maintenant loin du danger, ils se regardèrent un moment et éclatèrent de rire, enivrés eux aussi d’alcool.



Son histoire
(c) lj
Flamboyant et charismatique, Enguerrand passe rarement incognito dans la vie de tous les jours. Lorsqu’il est en mission, c’est toutefois le jour et la nuit. Il sait se faire discret, mais aime bien improviser et mettre sa touche personnelle lorsqu’il doit éliminer une cible. Fantasque, voilà ce qu’il est et le jardinier sait se faire humoriste. Parfois, cet humour s’en trouve cinglant. Bien qu’il soit d’une bonhomie presque sans faille, il ne faut point le mettre en colère, puisqu’il devient d’une intense cruauté. En effet, Enguerrand est un être paradoxal qu’il ne faut pas effarouché. Coureur de jupons invétéré, l’assassin aime aussi s’amuser et séduire. Le sensible personnage a, de plus, un goût prononcé pour l’art et le raffinement, choses qu’il a su développer pendant ses longues années d'oisiveté au sein de la petite noblesse. S’il paraît parfois absent, il ne faut pas sous-estimer son intelligence. C’est un stratège et un chimiste hors pair. Il a simplement des méthodes qui semblent particulières pour le commun des mortels.
Enguerrand s’était réveillé d’humeur tout à fait joyeux ce matin. En fait, il était rare que le curieux personnage se lève du mauvais pied. Aujourd’hui, pas de victime à assassinée et c’est pourquoi l’assassin de la confrérie noire s’était fixé un but important pour la journée : trouver la meilleure place pour se faire un joli jardin. Certes, ce pouvait être banal, mais Enguerrand avait grandi dans une famille où la flore était d’une importance capitale. En effet, lorsque l’on concoctait des potions illicites, il n’y avait qu’avec certaines plantes que l’on pouvait obtenir des effets hallucinogènes. Le fantasque assassin ne se faisait évidemment pas un jardin pour s’adonner au métier de ses parents, mais plutôt parce qu’il avait toujours eu une passion pour l’horticulture. Il aimait les couleurs flamboyantes des fleurs et leur odeur parfumée. Pour Enguerrand, elles étaient sans doute les êtres vivants les plus pures de ce monde. Elles ne parlaient pas et se contentaient de profiter des rayons de soleil et d’eau. En effet, le pauvre avait parfois beaucoup de difficulté à établir un contact avec les humains puisqu’il était quelque peu spécial en son genre, mais il n’en souffrait pas vraiment. De toute façon, sa bonhomie réussissait à en toucher certains. Il n’était donc pas complètement seul. Il se trouvait aussi quelques activités tel le jardinage pour parer l’ennui, mais surtout parce qu’il arrivait à créer des poisons idéals pour tuer subtilement ses cibles. Loin d’être avare, les autres assassins aussi profitaient de ses fioles.

Après s’être habillé, il sortit donc à l’extérieur de la tour. Tout en sifflotant, il partit à la recherche de la meilleure place pour son futur jardin. Il fallait un endroit ensoleillé, caché des yeux indiscrets des autres et une bonne terre qui lui donnerait de belles fleurs en santé. Pourquoi pas des légumes et des fruits aussi? Enguerrand sentit l’excitation l’envahir lorsqu’il vit l’endroit parfait. Son cerveau divagua sur les diverses plantes qu’il allait pouvoir voir grandir dans cet attrayant petit coin de terre. Il émit un rire et applaudit des mains. Il commença ensuite à mesurer le terrain en faisant de grands pas. Lorsque le calcul fut bon, Enguerrand fit la forme d’un cadre avec ses doigts pour voir ce que ça donnerait une fois le tout fleuri. Il posa ensuite ses mains sur ses hanches, un sourire satisfait sur les lèvres. La variété florale qu’il allait avoir dans ce jardin allait embellir un peu l’endroit et mettre de la couleur. L’esprit un peu atteint d’Enguerrand se mit à imaginer ce que le jardin allait donner une fois que les pousses allaient être matures. Il pourrait aussi planter des arbres fruitiers à côté de son petit carré de terre. Oh oui! Maintenant, il était content du résultat que ça allait donner. Son regard dévia ensuite sur la tour et un sentiment de fierté lui emplit le cœur ; c’était agréable de savoir que l’on avait un chez-soi. Enguerrand ne savait pas du tout depuis combien de temps il faisait partie de la Confrérie Noire. Pour lui, c’était depuis toujours.

Ses souvenirs maintenant confus à cause des substances illicites qu’il avait jadis pris, Enguerrand parvint tout de même à déterrer un de ces souvenirs les plus importants : celui où un homme l’avait approché pour faire de lui un assassin. C’était le duc Nightingale. Trop enlisé dans l’oisiveté il y a de cela quelques années et beaucoup trop déconnecté de la réalité, il n’avait jamais pensé s’impliquer politiquement. Maintenant plus lucide, quoiqu’encore dans son petit monde interne, Enguerrand avait trouvé ce duc fabuleux. Il avait tout de suite adhéré à ses idées. À cette époque, il se rappelait qu’il s’était exilé à Lorgol pour une histoire bien détestable. Coureur de jupon alors qu’il n’était encore qu’un jeune oisillon qui venait de sortir de son nid familial, Enguerrand avait eu pour amante une jolie noble de la cour d’Euphoria. Malheur à lui, elle était la promise d’un riche seigneur, ce qui lui causa de fâcheux ennuis. Ledit seigneur le vit serrer d’un peu trop près sa dulcinée, tout en effectuant un contact buccal plutôt explicite. Le seigneur l’apostropha et Enguerrand, nullement doué dans le maniement des armes à cet époque, dû s’enfuir très loin. Quelques jours plus tard, il était recherché ; n’ayant nullement envie de voir sa réputation se ternir, la jeune femme avait accusé Enguerrand d’avoir tenté de la prendre de force.

Quelques mois plus tard, il devenait l’assassin le plus doué. Grâce à son panache particulier, Enguerrand avait réussi à redorer l’image de la main de noire. Il goûta alors au plaisir de la fierté puisqu’il découvrit en lui un petit égo toujours prêt à se faire caresser. Il découvrit aussi un homme nullement effrayé et qui ne s’effarouchait point à l’idée de prendre la vie de quelqu’un. Au contraire, il aimait l’œuvre d’art à chaque fois différente que donnaient les flaques de sang de ses victimes sur les pierres d’une rue ou sur le plancher d’une demeure. Ce n’était pas tant l’acte de tuer qui lui plaisait, mais plutôt la couleur et la vue de leur sang. Rouge. Et ce rouge avait même divers tons selon la victime, ce qui fascinait notre énergumène. Oui, Enguerrand vivait parfois dans un monde de couleurs et de sons, c’est pourquoi il aimait tant la musique, la peinture et les fleurs (oh! Des roses rouges et blanches! Il avait failli oublier les roses pour son jardin). Oui, décidément, devenir assassin avait changé la vie de ce flamboyant personnage. En plus, cela l’avait rendu utile et il se plaisait à s’en vanter. C’est en partie grâce à lui si la petite Svanhilde ainsi que ses seconds Siegfried et Sigvald connaissaient l’art de l’assassinat. Il exprimait d’ailleurs un sentiment paternel très fort à leur égard et c’est pourquoi il ne se gardait pas de leur donner des présents ou de précieux conseils dès qu’il le pouvait. Oh oui, il les adorait comme un père aimait ses enfants. Aujourd’hui toutefois, Enguerrand s’occupait plutôt des relations entre la confrérie noire et la guilde des voleurs puisque le timbré professeur semblait très proche de ceux-ci. En effet, quand on passe notre temps à chaparder quelques objets çà et là, on finit par tomber sur un voleur. Tout de suite, un sourire vint retrousser les lèvres du diplomate lorsqu'il pensa à son ami Vincent.

Fier d’avoir trouvé un endroit convenable pour son jardin, Enguerrand décida qu’il était grand temps de travailler un peu ce précieux coin de terre. Il décida qu’une visite au marché s’imposait, car il avait besoin d’outils adéquats pour ce genre de chose. Tout excité, Enguerrand décida d’aller à sa chambre pour prendre un sac et une bourse.

***

Enguerrand aiguisait la lame de sa dague, tout en se remémorant le plan qu’il avait soigneusement élaboré. L’assassin connaissait son boulot ainsi que ses risques, d’autant plus que sa victime désignée était un courtisan qu’il savait important pour Augustus. En effet, le cruel roi voyait en ce noble une aide précieuse pour le maintien de son règne. Si Enguerrand échouait, il risquait d’avoir de gros problèmes. Toutefois, l’assassin ne s’angoissait pas comme à ses débuts. Il avait confiance en ses talents. De toute façon, la confrérie noire ne serait sans doute pas ce qu’elle était aujourd’hui si sa lame n’avait pas tranché autant de gorges de partisans de l’empereur. Les temps étaient sombre et maintenant chef de la guilde des assassins, Enguerrand sentait tout de même l’inquiétude lui étreindre le coeur, malgré l’éclat restauré de la Confrérie. Svanhild avait fuit. Elle portait un bébé, fruit d’un inceste qui avait choqué l’assassin lorsqu’il l’avait su. Néanmoins, comme le ferait un père, il espérait de tout coeur qu’elle prenne les bonnes décisions, malgré ce changement inquiétant qui semblait s’opérer en elle. Pour le moment, Enguerrand se contentait d’assassiné, encore perturbé par cette violence avec laquelle sa petite Svan avait imposé la Loi écarlate après la mort de son frère. Les ennemis de la main noire étant nombreux, Enguerrand tentait de garder la tête froide lorsqu’il devait appliquer cette barbarie ; si tel était la volonté de l’Oracle, il ne pouvait déroger à ses commandements, fussent-ils dérangeants pour l’assassin.

Sa lame fin prête pour trancher la gorge de ce partisan d’Augustus, Enguerrand remit sa dague dans son fourreau et enfila une cape noire. Si l’assassin était un homme d’une grande bonhomie dans la vie de tous les jours, il était toutefois d’une grande froideur lorsqu’il était en mission. Calculateur et méticuleux, il devenait d’un sérieux déstabilisant. Tuer n’était plus vraiment quelque chose qui ébranlait sa bonne conscience, surtout parce qu’il savait que ses assassinats n’étaient jamais gratuits : ils cachaient un but précis. Pour lui, tout les partisans d’Augustus étaient de la mauvaise herbe dont on devait se débarrasser au plus vite. Lorsque le duc de Nightingale était venu le voir il y a de cela plusieurs années, l’assassin avait compris cette importante chose.

Enguerrand enfila sa capuche et s’enfonça dans les souterrains. Après quoi, il sortit dans la nuit pour se diriger vers l’auberge où sa victime résidait pendant son voyage. À cette heure, elle devait dormir, mais Enguerrand possédait mille tours pour parvenir jusqu’à sa chambre. Certains diront que c’était bien lâche de tuer des hommes pendant leur sommeil, mais Enguerrand n’avait jamais dit qu’il fallait tuer avec prestance pour être assassin. Pour lui, c’était l’efficacité qui comptait. Il parvint à se glisser subtilement jusqu’à la chambre du courtisan et lorsqu’il fut tout prêt du lit, il se pencha au-dessus du visage du noble. Il dormait paisiblement, ce qui arracha un sourire à l’assassin. Sa victime s’agita et ses paupières finirent par se soulever. Enguerrand profita de son moment de surprise pour lui envoyer la main et lui trancher froidement la gorge. L’assassin sortit une rose noire de sous sa veste et la posa sur le cadavre. L’Oracle avait bien dit qu’ils devaient maintenant agir à la lumière de tous. Enguerrand s’exécutait donc de façon religieuse à la tâche. Comme une ombre, il s'enfuit discrètement par la fenêtre, laissant sa victime baignée dans son sang, les yeux encore ouverts de surprise.



Ses liens






Jodhaa Andhaar
Freida Pinto
Confrérie Noire
Jodhaa, suave et tentatrice créature. Ta jeunesse, ta beauté et cette perversion qui t’habite m’ont attiré dès les premiers instants où tu es entrée dans les rangs de la confrérie noire. Tu détonne du lot et l’originalité m’a toujours attiré. Jolie rose dont les épines peuvent piquer si on ne la cueille pas avec précaution, j’ai désiré faire de toi une amante avec qui il me plairait de satisfaire mes désirs charnels, un défi que j’ai réussit à relever. En effet, à mon plus grand plaisir, tu n’as pas hésité à me laisser relever tes jupes, expérience qui ne cesse de se répéter aujourd’hui.
Vincent de Rivepierre
Jonathan Rhys-Meyerbr/>Guilde des voleurs
Je vole régulièrement l’argent et les objets de valeurs de mes victimes et c’est pourquoi je les apporte à Vincent pour qu’il les écoule. J’aurais toutefois du savoir que mon ami allait aussi tenter de me convaincre de devenir voleur à mon tour, puisqu’il semble trouvé que j’ai un certain talent pour cela. Je ne peux évidemment pas lui dire que je fais partie de la confrérie noire et c’est pourquoi je me contente de refuser en prétextant mille raisons. Je connais toutefois Vincent et je sais que celui-ci ne lâchera pas le morceau de sitôt, malgré mon entêtement catégorique. Outre cela, c’est un bon ami que je respecte énormément.
Baudoin ChantsombreMischa Collins
Confrérie Noire
J’ai beau lui avoir donné des chances, je suis décidément incapable de m’entendre avec lui. Je n’arrive pas à comprendre comment un homme peut avoir si peu de personnalité. Il est trop silencieux et ses manières manquent un peu de panaches. Allons Baudoin, un peu de verve bon sang! Nous n’avons pas du tout les mêmes techniques non plus en mission ce qui fait en sorte qu’on ne peut pas du tout travailler ensemble. Ce serait la catastrophe, que dis-je, le cataclysme assuré et il vaut mieux éviter cela.
Gauthier CoeurboisRichard Armitage
Confrérie Noire
J’adore ce garçon, même si parfois, on se chamaille comme des gamins. C’est le frère que je n’ai jamais eu et je n’hésite point à aller me revigorer avec de l’alcool en sa compagnie. J’ai beau paraître d’une bonhomie imparable, je crois qu’il m’arrive aussi d’avoir mes propres soucis et de me torturer avec des pensées malsaines. Il est probablement le seul qui peut me les faire oublier un peu. Il me fait sourire et rire, c’est pourquoi je ne peut m’empêcher de l’apprécier malgré nos petites escarmouches. Comme un frère quoi.
Ambroise Vireplume
à déterminer
Confrérie Noire
Mon protégé. Je m’ennuyais grandement de parfaire les méthodes d’une nouvelle recrue de la Confrérie Noire. Quand j’ai vu ce garçon poignarder sauvagement un homme dans une ruelle, j’ai compris que je pouvais faire quelque chose de lui. Et puis, j’ai découvert qu’il avait un talent remarquable pour la poésie, un art qui, je dois l’avouer, m’émoustille beaucoup. J’ai eu un bon flair puisqu’il me semble fort doué et ses progrès ne cessent de m’étonner. Je nourris donc beaucoup d’espoir en lui.
Arabella d’Outrevent
Blake Lively
Confrérie Noire
Délicate petite marguerite. J’ai rencontré Arabella à ses débuts, à un de mes passage en Outrevent. La timidité de la jolie jeune fille m’a touché et je me suis dit que je pourrai lui prêter main forte. Inutile de vous dire que je détient probablement la science infuse pour ce qui est de la gente féminine et de la séduction. Mes conseils semblent l’avoir aidé puisqu’elle est bel et bien devenu femme. Je n’ai jamais hésité à la retrouver lorsque j’étais de passage. Cela fait un bon moment d’ailleurs...



Derrière l'écran

(c) jüw
DONNEZ VOS AVIS ET VOS IMPRESSIONS SUR LE FORUM
Hello! On me surnomme Ronronette et je connais Zoubi depuis un bon moment déjà (Un jour, j’ai même franchi l’océan et je suis allé lui faire un coucou! ) Zoubi a toujours des idées remarquables et elle sait les rendre de façon impeccable, nous donnant tout de suite envie de nous plonger dans le monde qu’elle a construit. Il n’y en pas deux comme Dragonvale et peu de gens acceptent de monter un monde de a à z comme l’a fait Zoubi. Bref, je vais reprendre ma fabuleuse prière pour Dragonvale que j’avais jadis mise dans ma présentation: Uni Dragonvale Sit sempiteram gloriam. Qui vitam sine termino nobis donet in patria. Amen. Bref, vous êtes beaux et je vous aimes What a Face *sbaf* div>


Dernière édition par Enguerrand Sigbelian le Ven 12 Oct - 20:21, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
 Membre du chapitre ♥ Le chouchou des admins

avatar
Messages : 1265
Je réside : à l'hôtel particulier des de Brunante à Port-Liberté.
Mon occupation est : conseillère auprès de Raphaël Jedidiah
Mon allégeance va : à Raphaël Jedidiah ainsi qu'à Liam.

Registre
Âge du personnage: 28 ans
Titres:
Autres visages:
MessageSujet: Re: Enguerrand Sigbelian ◮ Folie pour folie, prenons les plus nobles - Flaubert   Ven 12 Oct - 17:18

RE-BIENVENUUUUUUUUUUUE :danse:

Et à très vite en RP :roooh:

_________________
Liberté
Sur toutes les pages lues, sur toutes les pages blanches, pierre, sang, papier ou cendre, j’écris ton nom. Sur les images dorées, sur les armes des guerriers, sur la couronne des rois, j’écris ton nom.
Et par le pouvoir d’un mot, je recommence ma vie. Je suis née pour te connaître, pour te nommer. Liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Enguerrand Sigbelian ◮ Folie pour folie, prenons les plus nobles - Flaubert   Ven 12 Oct - 17:23

:vv: :vv: :vv:

Oh oui! :copain:
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Enguerrand Sigbelian ◮ Folie pour folie, prenons les plus nobles - Flaubert   Ven 12 Oct - 17:26

Oh et ton avatar... Shocked

RAAAAAOUUUUHHHH
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Enguerrand Sigbelian ◮ Folie pour folie, prenons les plus nobles - Flaubert   Ven 12 Oct - 17:28

BIENVENUE :roooh:
Revenir en haut Aller en bas
 

avatar
Messages : 1991
Je réside : Ni vraiment ici, ni totalement ailleurs...

Registre
Âge du personnage: 24 ans
Titres:
Autres visages: Mélusine de Séverac ☼ Freyja de Brunante ☼ Lotte-Louison de la Volte ☼ Soprane Harpelige ¤ Chimène d'Arven
MessageSujet: Re: Enguerrand Sigbelian ◮ Folie pour folie, prenons les plus nobles - Flaubert   Ven 12 Oct - 17:29

RONRONNEEEEEEEEEEEEEEEEETTE <3

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonvale.forumactif.org
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Enguerrand Sigbelian ◮ Folie pour folie, prenons les plus nobles - Flaubert   Ven 12 Oct - 17:32

Aliénor: *lui fait un bisou pour la peine* :oulala:

Ariadne: merci à toi jolie Ariadne What a Face

Svan: Toi :roooh: *l'attrape et danse la valse avec*
Revenir en haut Aller en bas
 

avatar
Messages : 378
Je réside : à la tour des Rebelles.
Mon allégeance va : à Arven !

Registre
Âge du personnage: 29 ans
Titres:
Autres visages:
MessageSujet: Re: Enguerrand Sigbelian ◮ Folie pour folie, prenons les plus nobles - Flaubert   Ven 12 Oct - 17:37

Owii rebienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Enguerrand Sigbelian ◮ Folie pour folie, prenons les plus nobles - Flaubert   Ven 12 Oct - 17:44

:gouwana:

*les attaquent tous de câlins* :copain:
Revenir en haut Aller en bas
 Admin ♥ Adorable Psychopathe

avatar
Messages : 474
Je réside : à Euphoria
Mon occupation est : roi de Sombreciel et régent de Nightingale
Mon allégeance va : à moi-même

Registre
Âge du personnage: 23 ans
Titres:
Autres visages: Louis, Octavius, Bérénice
MessageSujet: Re: Enguerrand Sigbelian ◮ Folie pour folie, prenons les plus nobles - Flaubert   Ven 12 Oct - 18:27

Hého, fais pas des bisous à Aliénor.
*hrm*

REBIENVENUE RONRON ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Enguerrand Sigbelian ◮ Folie pour folie, prenons les plus nobles - Flaubert   Ven 12 Oct - 18:45

:perv:

Merci tout plein! :vv:
Revenir en haut Aller en bas
 

avatar
Messages : 1991
Je réside : Ni vraiment ici, ni totalement ailleurs...

Registre
Âge du personnage: 24 ans
Titres:
Autres visages: Mélusine de Séverac ☼ Freyja de Brunante ☼ Lotte-Louison de la Volte ☼ Soprane Harpelige ¤ Chimène d'Arven
MessageSujet: Re: Enguerrand Sigbelian ◮ Folie pour folie, prenons les plus nobles - Flaubert   Ven 12 Oct - 18:49

Doucement toi, t'as Joséphine à courtiser :geugeu:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonvale.forumactif.org
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Enguerrand Sigbelian ◮ Folie pour folie, prenons les plus nobles - Flaubert   Ven 12 Oct - 18:54

Vrai :geugeu: *peut aller se pendre maintenant What a Face* *sbaf*
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Enguerrand Sigbelian ◮ Folie pour folie, prenons les plus nobles - Flaubert   Ven 12 Oct - 19:29

    REBIENVENUE ♥️ Et bon courage pour ta fiche :vv:
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Enguerrand Sigbelian ◮ Folie pour folie, prenons les plus nobles - Flaubert   Ven 12 Oct - 19:56

Merci! :vv:

Voilà! J'ai fait les modifications nécessaires. Je crois que tout y est :perv:
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Enguerrand Sigbelian ◮ Folie pour folie, prenons les plus nobles - Flaubert   Sam 13 Oct - 0:52

Bienvenue parmi nous :copain:

Johnny Depp :roooh:
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Enguerrand Sigbelian ◮ Folie pour folie, prenons les plus nobles - Flaubert   Sam 13 Oct - 1:27

MI AMOR TU ES DE RETOUR ! JE SUIS CONTENTE ! CA VA ME REBOOSTER A JOUER TOUT CA !

JE T'AIME ! ON FERA PLEINS DE BEBES DANS TOUTE LA TOUR DE LA CONFRERIE ET SVANHILDE ELLE SAURA RIEEEEN :vv:
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Enguerrand Sigbelian ◮ Folie pour folie, prenons les plus nobles - Flaubert   Sam 13 Oct - 3:34

Kira: Merci bien :saut:

Jodhaa: Toi :perv: *l'entraîne dans un coin sombre* :hihan:

Revenir en haut Aller en bas
 

avatar
Messages : 1991
Je réside : Ni vraiment ici, ni totalement ailleurs...

Registre
Âge du personnage: 24 ans
Titres:
Autres visages: Mélusine de Séverac ☼ Freyja de Brunante ☼ Lotte-Louison de la Volte ☼ Soprane Harpelige ¤ Chimène d'Arven
MessageSujet: Re: Enguerrand Sigbelian ◮ Folie pour folie, prenons les plus nobles - Flaubert   Sam 13 Oct - 9:29

Bon, je te valide, finalement, ou pas ? What a Face

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonvale.forumactif.org
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Enguerrand Sigbelian ◮ Folie pour folie, prenons les plus nobles - Flaubert   Sam 13 Oct - 13:41

Tu peux me valider :vv: J'ai ajouté ce qui manquait cheers
Revenir en haut Aller en bas
 Membre du chapitre ♥ Le chouchou des admins

avatar
Messages : 1265
Je réside : à l'hôtel particulier des de Brunante à Port-Liberté.
Mon occupation est : conseillère auprès de Raphaël Jedidiah
Mon allégeance va : à Raphaël Jedidiah ainsi qu'à Liam.

Registre
Âge du personnage: 28 ans
Titres:
Autres visages:
MessageSujet: Re: Enguerrand Sigbelian ◮ Folie pour folie, prenons les plus nobles - Flaubert   Sam 13 Oct - 13:58

Et bien finalement, c'est moi qui ta valide :roooh:
Ta fiche est superbe c'est un plaisir de te lire ! Very Happy

J'ai hâte de voir ce que ça va donner en RP (et de RP avec toi !) :love:

Tu es donc validée. Je t'épargne le blabla explicatif :P

BON JEU ♥️ :danse:

_________________
Liberté
Sur toutes les pages lues, sur toutes les pages blanches, pierre, sang, papier ou cendre, j’écris ton nom. Sur les images dorées, sur les armes des guerriers, sur la couronne des rois, j’écris ton nom.
Et par le pouvoir d’un mot, je recommence ma vie. Je suis née pour te connaître, pour te nommer. Liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Enguerrand Sigbelian ◮ Folie pour folie, prenons les plus nobles - Flaubert   Sam 13 Oct - 14:01

yeeeeeeeeeeeee(...)eeeeaaaah! Merci! :vv:

Pour le rp, c'est quand tu veux! :copain:
Revenir en haut Aller en bas
 Membre du chapitre ♥ Le chouchou des admins

avatar
Messages : 1265
Je réside : à l'hôtel particulier des de Brunante à Port-Liberté.
Mon occupation est : conseillère auprès de Raphaël Jedidiah
Mon allégeance va : à Raphaël Jedidiah ainsi qu'à Liam.

Registre
Âge du personnage: 28 ans
Titres:
Autres visages:
MessageSujet: Re: Enguerrand Sigbelian ◮ Folie pour folie, prenons les plus nobles - Flaubert   Sam 13 Oct - 14:05

De rien

J'ai Aliénor qui s'ennuie si tu veux Very Happy

_________________
Liberté
Sur toutes les pages lues, sur toutes les pages blanches, pierre, sang, papier ou cendre, j’écris ton nom. Sur les images dorées, sur les armes des guerriers, sur la couronne des rois, j’écris ton nom.
Et par le pouvoir d’un mot, je recommence ma vie. Je suis née pour te connaître, pour te nommer. Liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Enguerrand Sigbelian ◮ Folie pour folie, prenons les plus nobles - Flaubert   Sam 13 Oct - 14:20

Good What a Face Je te mpotte :dieu:
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Enguerrand Sigbelian ◮ Folie pour folie, prenons les plus nobles - Flaubert   Dim 14 Oct - 7:19

Enguerraaaaaaaaaand !!!!! Bon retour parmi nous cher assassin :roooh: ♥️ ça fait plaisir de te revoir !
Revenir en haut Aller en bas
 


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Enguerrand Sigbelian ◮ Folie pour folie, prenons les plus nobles - Flaubert   

Revenir en haut Aller en bas
 

Enguerrand Sigbelian ◮ Folie pour folie, prenons les plus nobles - Flaubert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» comment lutter contre la folie de Noël? jouets coopératifs?
» Craquage démoniaque (là c'est de la folie) ;) nouveauté juillet
» Une belle folie!
» ** petit craquage avant ma folie à londres ^^ **
» folie d'un jour semi preciose + maj du 9.07

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragonvale :: Registres de Dragonvale :: Ton personnage :: Oubliettes-


Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Son caractère

Chapitre I.
Histoire
Chapitre II.
Test RP
Chapitre III. Ses liens
Exigences



Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Ses traits de caractère

Chapitre I.
Son caractère
Chapitre II.
Son histoire
Chapitre III.
Son test RP
Chapitre IV. Ses liens
Le joueur



Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Traits de caractère

Liens
Je recherche