Partagez | 
 

 What is the music of life? The silence, my brother ◮ PV Jodhaa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 Invité


Invité
MessageSujet: What is the music of life? The silence, my brother ◮ PV Jodhaa   Ven 19 Oct - 17:14

Enguerrand activa le code secret de la tour des assassins et pénétra entre ses murs, un sac rempli de nourriture et une bourse pleine d’argent. Il se faufila entre ses compagnons qui se pratiquaient à l’épée, le regard grave. Plusieurs assassins se regardèrent un moment, perplexe à l’idée de voir leur nouveau chef dans un tel état. Enguerrand leur fit un simple signe de tête, tout en posant le sac de nourriture sur un comptoir. Il monta ensuite l’escalier pour aller s’enfermer dans ses quartiers. Il marcha de long en large de la pièce, le coeur noirci de colère; un autre de ses assassins venait de mourir, mais cette fois-ci, ce n’était point à cause d’une querelle interne. La victime s’était bravement défendue et Enguerrand ne savait comment l’annoncer à ses frères et soeurs. Les pertes ne cessaient de croître ces temps-ci et Enguerrand tentait tant bien que mal de garder un certain contrôle sur cette situation plus qu’excédante. Malheureusement, il avait plus ou moins l’étoffe d’un chef. Il avait certes la verve et sans doute le charisme, mais le pauvre assassin n’avait aucune capacité de gestion. Plutôt habitué à faire ce qu’on lui demandait, il était à chaque fois déstabilisé lorsqu’il devait lancer un ordre. La situation était grave et il avait l’habitude de prendre la vie bien à la légère, loin des responsabilités trop exigeantes. Ce n’était plus le cas depuis que Svan était parti et que Sigvald était mort. Les pensées de certains assassins s’étaient empoisonnées, jusqu’à les pousser à s’entretuer. Enguerrand sentait qu’il craquait et un jour -bien qu’il eut été toujours un bon vivant- sa colère allait exploser et les autres comprendront sans doute que toutes ces balivernes étaient terminées. Plus que jamais, l’ordre se devait d’être soudé. Ces petites querelles entre assassins n’étaient donc pas de mise en ces temps incertains.

Enguerrand s’arrêta, le regard sombre: il fallait tuer celui qui s’en était pris à sa recrue pour que l’histoire ne s’ébruite pas trop. En effet, si les bouches s’ouvraient trop, la réputation de la guilde allait en prendre un coup. D’ailleurs, Enguerrand allait l’éliminer dès ce soir. Ce n’était son genre de s’acquitter aussi rapidement d’un assassinat. Habituellement, il pensait à un plan. Néanmoins, il savait improviser. Il avait toutefois une vague idée de ce qu’il allait faire et surtout, avec qui il allait entreprendre cette mission. Jodhaa, belle et terrible araignée venimeuse, excellait dans l’art de la discrétion. Et puis, inquiet, il voulait lui redonner un peu de nerf. Il n’était pas complètement insensible et encore moins idiot; il avait bien vu que la disparition de Svan l’affectait elle aussi. Un sourire cruel se dessina sur ses lèvres lorsqu’il attrapa sa dague et qu’il enfila une cape sombre.

***

Enguerrand parcourut les diverses pièces de la tour, à la recherche de sa rose. Il trouva la belle entrain de parler avec consoeur, dans la salle commune. Il posa un regard grave sur la jeune femme et lui fit signe de venir vers lui. Elle s’exécuta, une lueur brillante dans les yeux. Elle savait sans doute qu’il la demandait pour une mission. Enguerrand l’amena plus loin pour les préserver des oreilles et des regards indiscrets. La plupart de leurs confrères et consoeurs étaient partis assassinés ou dormaient à poings fermés. C’est pourquoi l’assassin en profita pour lui expliquer la situation, tout près du feu des cuisines.

-Nous partons en mission, jolie fleur. Nous devons venger un confrère tombé au combat. C’est un noble de Cibella qui l’a tué. Il réside actuellement au palais et c’est pourquoi j’ai besoin de quelqu’un d’infaillible pour ce qui est de la discrétion. Il faut que l’on parvienne à se hisser jusqu’à ses quartiers, sans alerter la puissante surveillance dont jouit maintenant le palais. Personne ne le sait et je préfère que cela reste entre nous pour le moment. Si cet homme périt sous notre lame, c’est parce qu’il ne faut pas que la nouvelle de la mort d’un assassin s’ébruite. Si tel est le cas, la confrérie Noire pourrait perdre la face. Puis-je compter sur toi ma rose?
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: What is the music of life? The silence, my brother ◮ PV Jodhaa   Dim 28 Oct - 11:53


L’obscurité a désormais totalement pris possession de toi, je contrôle chacun de tes pas. Je suis là, tapies dans l’ombre à la recherche de l’instant fatidique où plus rien ne retiendra ton bras. Je suis toi, Jodhaa, nous ne formons plus qu’un à présent qu’elle est partie. Je connais ta douleur, je sais ta crainte de ne jamais la voir réapparaître, de voir ta famille disparaître. Mais tu n’as plus de famille, tu es seule à présent. Seule à ma merci. Je suis maître de ta destinée, le seul à pouvoir décider l’heure de ta mort. Je suis la folie, je suis la mort. Nous ne sommes qu’un et je te fais la promesse que rien ne nous séparera.

***

Chaque matin ces mots résonnent dans ta tête, promesse de l’éternelle, douce folie grandissant en ton cœur démuni. L’absence de Svanhilde se fait sentir au cœur de la Confrérie, tu sens tes frères assassins perdre peu à peu l’espoir. Les plus folles rumeurs courent le long des murs de la Tour et la flamme qui vous anime tous semble peu à peu s’éteindre malgré les efforts de ton doux Enguerrand, qui tente tant mieux que mal de diriger les troupes en l’absence de l’Oracle.

Ces dernières semaines, nombres de vos camarades sont tombés. Certains, tués par des membres de la Confrérie Noire. Tu désespères de voir ainsi le travail de ta tendre Svanhilde tomber en lambeaux sans pouvoir faire le moindre mouvement. C’est pourquoi, à chaque nouveau jour en attendant son retour, tu t’efforces de communiquer avec tes frères et tes sœurs, cherchant à les rassurer, à leur insuffler la force de croire encore en vos rêves de liberté, dans un avenir meilleur libéré de l’asservissement du tyran. Tu épaules Enguerrand de ton mieux, t’accrochant désespérément à lui, toi, l’épine s’ouvrant à lui et lui offrant la douceur de la rose.
Ce matin-là, c’est auprès de Christine que tu décides de t’attaquer, tu la sais fidèle à Svanhilde et c’est presque un soulagement pour toi que de parler avec elle.

Mais alors que l’apaisement commençait tout juste à faire repousser les ténèbres de ton esprit, l’apparition d’Enguerrand et le regard qu’il te jette fait retentir les tambours de la mort. Tu la sens grimper en toi tel un serpent impatient de frapper à nouveau, dans tes yeux une flamme danse. Le sang a coulé, celui d’un des vôtres. C’est pour une vengeance, et surtout, pour sauvegarder l’honneur de la Confrérie qu’il faudra tuer. D’un signe de tête tu acceptes la mission, attrapant ta cape et un autre poignard que tu glisses le long de ta jambe droite, tu t’approches à nouveau d’Enguerrand, frôlant de ta main son torse, un sourire impatient aux lèvres. Tuer avec lui est tout aussi jouissif que de vibrer sous ses doigts, chose qui arrivera inévitablement à la fin de votre mission. Il est le seul à pouvoir t’apprivoiser, à savoir contrôler la fougue contenue au fond de toi.


    « Je suis toute à toi, tu as un plan ou nous aurons le loisir de laissé libre cours à notre imagination ? »


Ta voix se perd dans un murmure chaud et sensuel, le désir de tuer se ressent au travers de chacun de tes souffles. Ton corps tout entier répond à l’appel de la mort qui déjà s’est glissé dans ta lame. Ta main est prête à frapper avant même de connaître le nom de ta cible, l’honneur de la Confrérie doit rester intact, vous le devez à Svanhilde et tu en fais une affaire personnelle.

Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: What is the music of life? The silence, my brother ◮ PV Jodhaa   Mer 7 Nov - 12:18

Un rictus se dessina sur les lèvres de l’assassin; la lueur meurtrière et impitoyable qu’il décelait dans ses yeux le faisait frissonner de plaisir et, lorsqu’elle vint frôler son torse de sa main, Enguerrand se sentit prêt à jouer de sa lame sur le courtisan fautif. Un plan? Le drôle n’en avait point. Néanmoins, il avait le mérite de connaître le palais et ses recoins les plus discrets. II lui annonça que l’improvisation allait être leur credo pour ce soir. Il avait confiance en sa jolie fleur dont le piquant des épines n’était plus à prouver. Belle et sanglante Jodhaa. S’il est vrai qu’il n’y avait que le charnel entre eux, cette forme de soutien importait pour l’assassin inquiet qu’il était devenu. La confiance qu’il avait jadis eue en lui s’effritait, le cantonnant parfois dans une incertitude plutôt malsaine. Comme un père pour sa fille, Enguerrand se préoccupait aussi de sa petite Svan qu’il n’avait pas revue depuis un moment. Enfin, pas de tracas ce soir. Il devait se concentrer sur sa mission. D’un mouvement de cape, le duo s’enfonça dans la nuit en direction du palais

***

Les murs se dressaient devant eux, bien hauts. Toutefois, les ronces et les balcons leur permettaient de se hisser jusqu’à la chambre de leur cible. L’assassin l’avait déjà fait de nombreuses fois. Chacun avait leur force et leur technique. Certains créaient une diversion avant de frapper et d’autres usaient plutôt des ombres pour se glisser jusqu’à la gorge de leur cible. Enguerrand était de ceux qui, agiles comme un chat, traquaient patiemment jusqu’à frapper au moment qu’il jugeait le plus opportun. Adolescent, il s’amusait déjà à escalader les murs et à se cacher pour grappiller des objets de valeur, jusqu’au jour où, pris en flagrant délit par une noble, il planta une dague dans sa poitrine. Son premier meurtre. Trop décalé et déjà atteint par les substances, Enguerrand n’en avait ressenti aucun remords. De fil en aiguille, ses assassinats se multiplièrent jusqu’à ce que la main noire vienne à lui. Aujourd’hui, il devait faire honneur à leur frère tombé au combat et il comptait bien s'acquitter de cette tâche avec sa rose. Il évalua la distance et commença son ascension, en jetant un coup d’oeil assuré à Jodhaa. La dixième porte vers la droite, c’était là qu’il avait envoyé Chantrain éliminer le partisan d’Augustus. Il n’allait probablement pas être seul d’où l’aide précieuse de Jodhaa. Agilement, il sauta sur le balcon et tapis dans l’ombre, il jeta un coup d’oeil à l’intérieur. Il était là, dos à la porte et assis, entrain de s'acquitter de ses tâches de noble. L’assassin fit signe à sa jolie fleur, un sourire sardonique cloué sur les lèvres. Il poussa la porte et tel un serpent en chasse, se faufila silencieusement à l’intérieur pour se tapir dans l’ombre. Le noble osa un coup d’oeil derrière lui lorsqu’il sentit une brise fraîche lui caresser la nuque. Inquiet, il regarda longuement la porte maintenant ouverte. Lorsqu’il se retourna, Enguerrand lui plaqua la main sur la bouche et lui trancha froidement la gorge. Les yeux de sa victime se révulsèrent pendant qu’il laissa doucement tomber le corps sur le sol.

Tout à coup, un bruit. Alerte, Enguerrand braqua son regard vif sur la porte intérieure dont on tournait la poignée. Un bref coup d’oeil à Jodhaa et le message était passé...
Revenir en haut Aller en bas
 


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: What is the music of life? The silence, my brother ◮ PV Jodhaa   

Revenir en haut Aller en bas
 

What is the music of life? The silence, my brother ◮ PV Jodhaa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cours de Chant/Danse/Music Et Projet de Compétition - Par Mr. Grimson
» ÉCLOSION DE FLEURS..LIFE OF FLOWERS SUBLÎME
» Plus Belle la Life
» Convention Swiss Life
» WESTLIFE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragonvale :: Hors-Jeu :: Archive rp-


Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Son caractère

Chapitre I.
Histoire
Chapitre II.
Test RP
Chapitre III. Ses liens
Exigences



Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Ses traits de caractère

Chapitre I.
Son caractère
Chapitre II.
Son histoire
Chapitre III.
Son test RP
Chapitre IV. Ses liens
Le joueur



Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Traits de caractère

Liens
Je recherche