Partagez | 
 

 Par une après midi ensoleillée [Jodhaa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 

avatar
Messages : 99

Registre
Âge du personnage: 23 ans
Titres:
Autres visages:
MessageSujet: Par une après midi ensoleillée [Jodhaa]   Dim 11 Nov - 10:44




Un voleur qui discute tranquillement avec une tueuse


  • Noms des participants: Answald Vifazur & Jodhaa Andhaar

  • Statut du sujet: Privé

  • Date: 2 aout 802

  • Saison 1, chapitre 5.



Je marche dans les rues de Lorgol...

Sensation étrange. Soulagement d'avoir pour un instant quitté Dragonvale. Libération. Joie de retrouver une foule, de redevenir totalement anonyme, de m'adonner à l'art subtil du vol, choisissant toujours des cibles particulièrement forte, protégeant toujours leurs bijoux et leur bourses avec une attention soutenue. Toujours plus de défis, d'adrénaline, de peur. Je me sens vivant, terriblement vivant.

Bien plus que ce matin, alors que rongé par l'ennui je parcourais un énième livre sur la magie, refusant d'aller, disputant une partie d'échec avec Emral qui lui rêvassait en regardant Lorya du coin de l’œil... Emral... S'il est une personne en qui j'ai confiance, c'est bien lui... Il reste mon ami malgré le fait que je sois son principal obstacle entre lui et à peu près toutes ses conquêtes et amis potentiels. Je suis sûr que si il ne traînait pas avec moi, ça fait longtemps que Lorya se serait jetée dans ses bras... Je ne sais pas s'il espère me faire devenir quelqu'un de bien ou s'il se apprécie vraiment ma compagnie, mais en tout cas je l'aime bien. On rigole bien ensemble et on s’entend vraiment bien, quoi qu'il arrive. Quelque part, je crois que même s'il désapprouve la plupart de mes actes, il me comprend.

Nous avons passé la matinée à jouer, jusqu'à ce qu'il se décide à suivre Lorya quand elle est sortie de la salle d'études, me laissant seul avec mes pensées. J'ai alors repensé au portail... Et je me suis décidé à retenter l'expérience, malgré ma grande appréhension. Après tout, le retours s'était plutôt bien passé, non ? Le passage fut moins désagréable que la première fois, et je ne pris heureusement pas encore une fois une dizaine d'années supplémentaires. Déjà que depuis le mariage, je suis resté coincé à l'âge d'une trentaine d'année, j'ai pas envie de mourir prématurément à force de vieillir à chaque voyage.

Et voilà qu'à présent je me balade dans Lorgol, libre et content.

Je m'arrête un instant à côté d'un bête étal de fruit. Pas grand chose à voler ici, même le marchand ne surveille qu'à peine sa marchandise, certain qu'à côté de l'étal de bijoux non loin, il ne cours pas grand risque. Je lui achète une pêche le plus naturellement du monde et me retourne. A ce moment là seulement je remarque l'autre personne présente devant cet étal, un femme brune au teint halé, en sommes assez banale. Je fait mûrir légèrement et discrètement la pêche au creux de ma main, puis, m'adresse à elle avec un sourire, pleinement détendu et satisfait de cette après midi où tout se déroule à la perfection.


« Rien de tel qu'un bon fruit par un si joli temps n'est-ce pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Par une après midi ensoleillée [Jodhaa]   Dim 18 Nov - 8:58

Tu as besoin de solitude, tu n’en peux plus de l’agitation qui règne au cœur de la Tour de la Confrérie. Tu n’arrives pas à retrouver le calme nécessaire au domptage des ténèbres qui hantent ton esprit encore engourdi du mariage de Chart et Gaëtane de Salvemont. Au cœur du brouillard le plus épais, tu déambules pourtant dans les rues de Lorgol sous un soleil de plomb pouvant presque te rappeler celui brillant au sein de ton duché, Erebor.

Cette nuit encore, tu as rêvé de lui. Anthim. Tu te vois encore dans le corps de cette Aliénor de Bohémont accepter sa main. Tu te souviens de vos jeux enfantins au sein même de Vivedune qui vous a vu grandir. Lui, duc héritier du duché et toi, enfant de bourgeois destinée à devenir l’une des Main de la Nuit. Aucun but précis ne te dirige ces temps-ci, tu te contentes simplement d’obéir aux autres d’Enguerrand et tu tentes de veiller tant bien que mal sur une Svanhilde dont tu te sens de plus en plus éloignée.

Effondrement d’un monde qui ne voulait rien entendre.

De plus en plus, tes certitudes s’échappent, s’envolant libres tandis que tu te sens prisonnière de ce rôle que tu avais jadis choisie d’embrasser avec la plus grande tendresse. Ta douce égérie dont tu vois chaque jour la lumière décliner te plongeant chaque seconde un peu plus dans l’obscurité, à la merci de ces ténèbres qui te rongent. C’est toi, toi et toi seule Jodhaa qui te détruit. Cercle vicieux sans fin qui efface peu à peu tes souvenirs d’enfance, ceux de cette petite fille au sourire joyeux et qui n’avait pas encore les mains tâchées du sang de ceux ayant trahis leur terre.

Pourtant, à te promener ainsi dans les rues de Lorgol, l’essence de la justice qui fait brûler en toi les convictions de Svanhilde se réveille. C’est en observant ces gens, pauvres et moins pauvres que tu te souviens de ce pourquoi tu luttes. La lumière gagne du terrain dans ce combat perpétuel que tu mènes jour après jour. Un dernier geste de la tête afin de t’éclaircir les idées et tu décides finalement de t’arrêter devant l’étale d’un marchand de fruit dont les marchandises attisent ta faim.

Toutes ces couleurs te ravissent mais ta bourse vide elle, te ramène bien vite à la réalité de ton ventre criant famine. Bien sûr, tu pourrais tout aussi bien attraper un fruit et t’éclipser et nul ne n’aurait conscience de ton larcin tant ta rapidité et ton agilité ont été développés grâce à tes activités au sein de la Confrérie. Oui, après tout, ce n’est pas une pomme manquante qui fera de ce marchand un pauvre. Mais ton geste est bien vite interrompu par une voix inconnue.

    « Rien de tel qu'un bon fruit par un si joli temps n'est-ce pas ? »
    « Avec une bourse vide, joli temps ou non, mon ventre restera vide. »


Tu te surprends toi-même à adresser la parole à cet homme sorti de nulle part. Toi, l’épine, la rose tueuse de la Confrérie Noire. Peut-être est-ce son sourire un peu enfantin qui t’a fait réagir. Mais en attendant, ton ventre est toujours vide et l’attention du vendeur s’est désormais porté sur le drôle de duo que tu formes avec l’inconnu.


Revenir en haut Aller en bas
 

avatar
Messages : 99

Registre
Âge du personnage: 23 ans
Titres:
Autres visages:
MessageSujet: Re: Par une après midi ensoleillée [Jodhaa]   Dim 18 Nov - 14:58

« Avec une bourse vide, joli temps ou non, mon ventre restera vide. »

Je souris.

Cela doit être une incroyable marque d'impolitesse, mais sa remarque me fait sourire. Manquer d'argent est pour moi comme manquer d'air en plein vent : Il suffit d'ouvrir la bouche, d'aspirer un grand coup, et voilà, c'est résolu. J'en oublie parfois presque que l'argent est pour certains un motif de peine, de détresse … De faim et de mort.

Ça vous refroidirait tout net, ça, par une si belle après midi ensoleillée. Je met ma main dans ma poche, et d'un geste on ne peux plus naturel, j'en sort discrètement une bourse pleine. Je ne sais même pas combien elle contient, mais vu la personne à qui je l'ai prise, ce ne doit pas être des petites pièces... Alors vu la quantité...


« Prenez donc ça, vous en aurez certainement plus l'utilité que moi. »

* Et que son ancien propriétaire... *

A Dragonvale, l'argent n'a aucune valeur, nous sommes tous logés à la même enseigne. Pourtant, même si j'avais été pensionnaire à long terme des rues de Lorgol, je sais que je n'aurais même pas utilisé cet argent. L'or ne m'intéresse pas plus que le pouvoir, les bijoux ou les beaux vêtements... Seule la vie compte. Seuls ont vraiment une importance la sensation d'être toujours vivant, ce qu'on change par nos actes et les relations que l'on se crée. Le reste n'est constitué que de bêtes problèmes du quotidien, sans vraiment d'importance. Surtout quand on a moyen d'avoir autant de bijoux que l'on souhaite.

Je croque à nouveau dans ma pêche.

Certains tueraient pour ce que je transporte aujourd'hui dans mes poches. Et moi... Je le donnes à la première inconnue qui passe... Je crois que je ne suis pas vraiment en phase avec mon monde. Je dois lui paraître un incroyable excentrique, certainement l'un de ces hommes trop riches qui se font mousser en distribuant l'argent à tout va, juste pour montrer qu'eux ont les moyens de le jeter par les fenêtres... Elle va peut-être même refuser cette « charité »... Pourtant, si je lui ai donné ces pièces, c'est vraiment avec sincérité, car je pense que personne ne devrait souffrir de ce genre de problèmes, se faire écraser par les plus riches, sous prétexte qu'ils sont de meilleure naissance et ont un meilleur héritage... J'espère en tout cas que mes vêtements ne démentent pas trop ce portrait, car autant ce n'est pas grave si elle comprend que cet argent est volé, autant je nous mettrais dans de beaux draps si le marchand réalisait ce qui vient réellement de se passer...

Du coin de l’œil, je vois Diamant se poser sur l'un des poteaux du stand.

Je souris à la jeune femme et m'étire légèrement en me redressant.


« Hé bien, bonne journée à vous ! »

Puis je commences à m'écarter d'un pas tranquille, naturel.

Ce n'est qu'après quelques secondes que je réalise ce fait assez simple : J'aimerais bien qu'elle me suive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Par une après midi ensoleillée [Jodhaa]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Par une après midi ensoleillée [Jodhaa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le lac du Bourget cet après midi...
» Après-midi à Lyon avec l'amoureux...CRAQUAGE En PHOTOS ! :3
» Après-midi anniversaire
» Après-midi vin chaud
» Votre nouveau rdv du mercredi après-midi sur tf1 : Le journal de Meg.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragonvale :: Hors-Jeu :: Archive rp-


Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Son caractère

Chapitre I.
Histoire
Chapitre II.
Test RP
Chapitre III. Ses liens
Exigences



Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Ses traits de caractère

Chapitre I.
Son caractère
Chapitre II.
Son histoire
Chapitre III.
Son test RP
Chapitre IV. Ses liens
Le joueur



Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Traits de caractère

Liens
Je recherche