Partagez | 
 

 Ayden Revrec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 Invité


Invité
MessageSujet: Ayden Revrec   Mar 1 Jan - 15:05

Guilde des Voleurs
Ayden Revrec

I
D
E
N
T
I
T
E
J'ai vu le jour le 23 novembre 776 à Hacheclair.
J'ai 26 ans.
Je viens du Duché de Bellifère.
Mon allégeance va aux Rebelles.
Je suis issu des classes populaires.
(c) Pomme

ft. Shiloh Fernandez
T
E
S
T

R
P
Il fait enfin nuit, j'ai attendu ce moment toute la journée. Je l'ai vu hier se pavaner en plein rue avec ce collier superbe que je ne savais qui lui avait offert. Ma mère, cette femme sans honneur. J'allais lui reprendre ce cadeau trop beau pour une famille comme la nôtre. Je le revendrais au marché noir en veillant à me dissimuler comme il se doit et avec cet argent, je me tirerais loin d'ici et d'elle pour vivre ma vie.
On pouvait toujours dire que j'étais un gamin, un gamin qui n'arriverait jamais à rien. Voilà ce qu'on disait de moi, ce que ma mère disait de moi. Mais je les plumerais tous et je ferais leur poche pour ma survie et même après. Ils me dégoûtaient tous.

Je me glissais hors de mon lit, contournant le lit vide de mon frère. Je ne risquais pas de réveiller mes sœurs. L'une d'entre elle n'était plus à la maison et l'autre dormait toujours à poing fermé jusqu'à ce que ma mère la réveille. Je longeais le mur en m'assurant de ne pas marcher sur une des planches qui craquaient. Avec ma taille et mon poids, ça n'était pas un problème si je m'y prenais bien. J'y allais donc prudemment et à pas de loups. Ce collier, il serait dans mon sac et plus autour de son cou le lendemain.
Le vol fut facile en dehors du fait que je faillis faire tomber un vase. Je forçais le seul tiroir qui fermait à clef pour prendre le collier et je filais par la porte avec le culot qui s'imposait.

Forcément curieux, je me postais dans un endroit où j'avais un bon angle de vue pour savoir quelle serait sa réaction. Le temps qu'elle cherche ce foutu collier, je souriais. Elle était furieuse, dans une rage folle. J'avais ma vengeance à son égard. Remplacer mon père par un pourri à la solde d'Augustus... Merci bien ! Elle méritait de payer et de devoir se justifier. Mais maintenant que j'avais voler ma mère et par conséquent l'homme qui lui avait offert, il fallait que je parte.
Je fis quelques poches avant de sortir définitivement de la ville et puis du Duché quelques mois plus tard. Je m'en fichais de partir, rien ne me retenait. En chemin, je me débarrassais du bijou dans le Duché suivant. Un peu dangereux de me balader avec cette chose. Avec beaucoup d'argent dans les poches, j'étais sûr de trouver un lieu où rester. J'étais assez grand pour pouvoir me trouver un travail quelconque mais pas assez pour vivre seul, ni pour voyager d'ailleurs. J'avais entendu dire que les meilleures planques étaient à Lorgol... mais je ne connaissais rien là-bas. Alors je décidais de retourner dans mon Duché mais certainement pas dans ma ville. Il faudrait que je sois prudent. Mais j'eus de la chance, le maréchal ferrant avait besoin de quelqu'un de jeune et en forme... Je pourrais toujours rejoindre Lorgol plus tard.



Son histoire
(c) Pomme
Duché de Bellifère... On a fait pire pour commencer sa vie. Une famille complète et unie et même un peu trop nombreuse. L'ennui quand on débarque dans une famille déjà nombreuse, c'est l'intégration, se faire sa place. Deux sœurs et un frère... et c'est bien plus dur encore quand le premier est un grand frère. L'écart n'était pas énorme puisqu'il n'avait que cinq ans de plus.
J'étais le petit dernier, celui qu'on ne voulait pas et très vite, quand j'ai été en âge de comprendre, ma mère ne s'est pas privée. Mon père était très fier bien sûr, il avait deux fils, deux futurs hommes robustes. Mais quand j'ai eu six ans... Terminé. Plus de père. Mort on ne sait pas comment. Ça n'est que plus tard que j'ai soupçonné ma mère d'être responsable de sa mort. Je n'avais que mon frère. Déjà à cet âge-là, j'avais des problèmes avec mes sœurs et ma mère. J'étais un poids, un problème qui coûtait de l'argent et qui n'était bon à rien. Je n'étais pas aussi bon que les autres gamins de mon âge, pas aussi fort mais j'étais plus agile. Quand les autres essayaient de me prouver leur force, je m'esquivais, j'évitais les coups. Lâche... Lâche et bon à rien. Voilà qui j'étais et ce que j'entendais. Mon père a été balancé dans un trou, sans nom. Pas que j'aurais pu le lire mais c'était dur à encaisser même pour le gamin de six ans que j'étais. Ma mère n'a pas eu un regard, mes sœurs non plus. Je ne savais pas ce qui se passait dans leur tête mais je n'avais que mon frère. Mon frère si parfait qui pourtant ne partageait pas non plus la vision de ma mère sur notre avenir.
Ça aussi, je l'ignorais à l'époque mais ma mère était la maîtresse d'un homme riche, bien avant ma naissance. D'ailleurs, je doutais d'être réellement le fils naturel de mon père et j'avais les mêmes doutes concernant l'une de mes sœurs. Inutile de dire à quel point tout ça me dégoûtait, même à cet âge-là. J'aimais mon père, je le respectais.

Mais si je ne respectais mon père, même mort, je n'étais pas fait pour le combat. La chose n'était plus à prouver. Ma voie, je la trouvais dans les larcins. Un homme m'avait bousculé, sans s'excuser, parce que je faisais partie du petit peuple, je n'avais pas droit aux excuses. Je décidais donc de me venger. Monsieur se pavanait avec sa bourse pendant à sa ceinture sans la protéger. Je fis le tour pour revenir face à lui et je lui dérobais son argent, filant à tout vitesse ensuite. Je me cachais plus loin, dans mon endroit favori, personne n'y venait jamais. Je cachais l'argent et je me débarrassais de la bourse. Trop belle pour pouvoir m'appartenir.
Le frisson du vol finit par me manquer plus tard et voilà comment je me mis à voler régulièrement et à vouloir m'améliorer. Le soir, je sortais en douce pour m'entraîner à grimper sur le toit des maisons. Mon cas ne s'arrangeait pas quand il fallait combattre mais je m'esquivais d'autant mieux, je parais bien mieux aussi. Si j'étais mauvais combattant, je prenais moins de coup que les autres. Ça n'avait pas amélioré ma popularité auprès des autres et encore moins auprès de ceux qui composait ma famille.

Souvent, j'allais près du lieu où on avait balancé mon père dans son trou. Pour dire la vérité, je haïssais Bellifère de plus en plus. Plus je grandissais, moins le concept de famille et de racines m'importait. J'avais une dizaine d'année quand ma mère a confié la plus grande de mes sœurs à un haut dignitaire dont je ne voulais rien savoir. J'étais un bon à rien alors je ne savais pas grand chose puisque ça n'était pas nécessaire. Mon frère quant à lui était l'homme de la famille. Il avait presque l'âge pour vivre sa vie ce qu'il ne se privait pas de revendiquer. Je continuais à aimer mon frère mais je gardais mes distances. Je m'en fichais, je commençais à me détacher d'eux. Ironique n'est-ce pas ? D'être le fils dont les origines n'étaient pas sûres mais aussi le fils rejeté. Comme quoi avoir, peut-être, un paternel riche ne vous assure pas l'amour de votre mère.
Forcément... Si on avait su que je n'étais peut-être pas le fils de celui qu'on avait mentionné, ça aurait fait mauvais genre. Encore aujourd'hui, je ne sais pas de qui je suis le fils. Alors les origines, le sang... tout ça ne compose pas une famille. De plus, j'étais mauvais élève même pour les bases. Lire et écrire relevait pour moi de l'inutilité. Même maintenant, alors que j'ai vingt-six ans, je ne suis que capable de déchiffrer au prix de gros effort et écrire... reste un parcours du combattant.

Ça n'est que quelques années plus tard que je me suis rendu compte que ma mère n'hésitait plus à afficher les présents qui lui étaient offert. Des vêtements le plus souvent et puis il y a eu ce bijou. Tout ça me dégoûtait alors je l'ai volé et je me suis enfui non sans avoir assisté à sa crise de colère d'un bon point de vue hors de la maison. Après ça, je me suis enfoui dans une ville voisine avec mon butin. J'ai encore fait quelques poches avant de me décider à refourguer le collier ailleurs. J'ai fini par revenir dans mon Duché, dans une ville proche de Port Bravoure. J'ai réussi à me faire accepter comme apprenti chez un maréchal ferrant. J'ai eu beaucoup de mal au début mais j'ai fini par assumer ma charge correctement. J'ai grandi en continuant à faire les poches bien sûr, c'était un véritable passe temps à part entière.
J'ai continué à faire mon chemin, hors des combats. Mais je ne voulais pas rester dans ce Duché. J'en avais assez, vraiment assez alors j'ai prévenu la seule personne qui comptait pour moi à cette époque. Après m'être assuré qu'il trouverait ce que je lui avait laissé, un objet que nous avions piqué ensemble enveloppé dans un bout de papier où j'avais écrit, assez mal, le nom de Lorgol. Juste après ça, j'étais parti. J'avais eu du mal à partir mais très franchement, j'étais incapable de rester ici, sans compter qu'on commençait à me soupçonner de certains vols mais qu'on avait rien pour me coincer, alors avant que ça n'arrive... Je devais filer. J'avais seize ans, j'allais vers mes dix-sept ans. Je pourrais me trouver une petite maison et retrouver un travail. On a toujours besoin d'un maréchal ferrant.

Contournant au maximum les lieux où j'avais déjà été vu, rejoindre Lorgol ne fut pas si compliqué que je l’avais imaginé. C'est fou ce qu'on peut faire avec de l'argent et c'était bien ça qui me dérangeait. Inutile de dire que je ne voulais de nouvelles de personne. Ma famille ne m'intéressait pas. Je venais de laisser la seule personne qui avait compté derrière moi.
Une fois sur place, je cherchais le maréchal ferrant. Me faire engagé n’a pas été facile mais j’ai fini par le persuadé de m’accepter. Il n’était plus tout jeune et moi, j’étais en plein forme. Si j’avais toujours été fin, ça n’était plus le cas depuis un moment. Le travail étant physique, les muscles que je n’avais pas pris pendant les entraînements ratés, je les avais acquis pendant mon apprentissage et quand je travaillais. Mais je restais malgré tout un homme assez fin, pas assez massif en apparence pour menacer qui que ce soit ni même pour être enrôlé où que ce soit. Ça m’arrangeait. Combattre pour l’honneur ne m’intéressait pas et combattre pour des idéaux qui n’étaient pas les miens non plus.
Sous bien des angles, Lorgol fut un problème pourtant. Voler n’était pas aussi facile ici. Est-ce que la masse tenait plus à ses deniers qu’ailleurs ? Aucune idée. Y avait-il plus de voleurs ici ? Sans doute oui. Mais ici, le sens du mot vol changea… Il n’y avait pas que des richesses à dérober. Il y avait aussi des ordres, des parchemins de quelques valeurs mais ce qui m’intéressait surtout était de déranger. J’avais oublié pourquoi j’avais commencé à voler. La vengeance. Alors au début, je me mis à voler tous ceux qui avaient jugés bon d’étendre leur grand attachement au pouvoir en place. Je jouais leur jeu et le soir venu, je passais par leurs portes, leurs fenêtres ou leur cave. Je mettais la main sur quelques babioles que je dispersais en ville ou que je dissimulais dans d’autres maisons. Faire monter la discorde. Je m’en amusais. C’est plus tard que je me suis mis à voler des lettres, des papiers importants. Je les brûlais parfois mais dans d’autres cas, je les mettais entre les mains de gens prêt à payer le prix. Je dissimulais bien mes traces. Assez bien pour ne pas être inquiété du moins. Je n'oserais pas dire que je n'ai jamais failli me faire pincer, ce serait faux et totalement improbable mais j'en ai volé des choses et pas toujours pour mon compte... Comment un voleur peut-il survivre aussi longtemps seul avec de pareils larcins à Lorgol ? Avec de l'aide. Une aide indispensable mais néanmoins dissimulée puisque moi comme eux sommes des voleurs.
La Guilde... La Guilde des Voleurs. Comme quoi il est impossible d'être discret éternellement puisque eux avaient remarqué mon manège. J'ignore quand et pourquoi mais apparemment, certains papiers que j'avais dérobé avait leur importance. Mes débuts ont ressemblé à une étrange forme de vol de courriers pour ensuite passer à du vol tout court. À l'époque, j'espérais voler bien plus et puis j'ai revu mes buts. J'avais une cause à défendre et des gens à défendre ou à couvrir.

Je me suis intégré à Lorgol, avec le temps, j'ai fait des rencontres, pas toujours celles auxquelles je m'attendais mais des rencontres de valeurs. Tout en continuant à faire ce que je faisais le mieux, j'ai fait mon trou, je me suis fait un nom en tant que maréchal ferrant et pas n'importe lequel. Maréchal ferrant de la Cour, ça n'est pas rien. Soit proche de tes amis et plus encore de tes ennemis... Ayden Revrec, maréchal ferrant, pour vous servir...



Son caractère
J'ai conscience de chacune de mes actions. Je ne suis ni irresponsable, ni même inconscient. Mes priorités sont différentes, c'est simple pourtant. J'ai fini par apprendre que la mort n'est qu'une conséquence, une fin dont je me fiche totalement. Les buts que je me fixe, je les atteints quoi qu'il m'en coûte, la plupart du temps... Si certains disent que ma moralité est douteuse, il ne faut pas y prêter la moindre attention. Je suis quelqu'un de droit, je défends mes convictions mais par dessous tout, je défends mon honneur. Je suis patient, très loin de l'impulsivité mais quand j'ai un os à ronger, je ne le lâche pas, en aucun cas. Trop têtu peut-être... C'est un gros défaut car il m'en faut beaucoup pour me détourner de ce que je pense ou veut faire. Mais mon honneur ou mes convictions ne sont sont pas les seules choses que je défends. Il m'arrive aussi de défendre les autres si je juge que la situation l'exige. Ceci dit, mes méthodes sont parfois discutables.
La loyauté m'est indispensable pour avancer. La confiance également. Je la place difficilement mais une fois qu'elle est donnée, j'ai beaucoup de mal à la reprendre sans des arguments solides. Rappelez-vous...  Cela explique pourquoi je suis débrouillard, et indépendant, plutôt solitaire parfois puisque je suis conscient que mon mépris pour ma propre vie peut poser problème.
La diplomatie me fait défaut mais je fais en sorte de corriger au moins ce défaut. Je suis bon élève, très bon élève, du moins quand j'ai envie d'apprendre et quand il ne s'agit pas d'approfondir mon écriture et ma lecture...



Ses liens




Ariadne Beauvent
Astrid Bergès-Frisbey
Guilde des Mages
Maréchal ferrant de la Cour, quelle chance ! Quelle aubène plutôt. Et c'est en ferrant les chevaux que je l'ai vu. Cette fille qui n'a pas répondu à mes salutations, cette fille trop curieuse qui me regarde travailler et qui se rapproche lentement mais sûrement. Communiquer n'est pas simple bien sûr mais c'est possible. Je suis intrigué, un peu bourru peut-être mais elle comprend peut-être non ?
Perle Clairargent
Brooke Williams
Guilde des Voleurs
J'ai la sale manie de protéger les gens qui me semblent corrects, suivant mes critères... Perle en fait partie. Je me revois un peu en elle par moment. Cette animosité envers les siens entre autre. L'ennuie, c'est qu'elle a tendance à ne pas me lâcher et plus je râle, moins elle le lâche. Je crois que c'est ce qu'on appelle l'amitié. Je suppose que c'est vrai.
Melsant de Séverac
Jake Gyllenhaal
Guilde des Guerriers
Une rencontre due au hasard. Si on m'avait dit que je lierais une amitié aussi étrange, je ne l'aurais pas cru mais Melsant a toute ma confiance. Je le considère comme mon frère et plus encore. S'il y a bien quelqu'un pour qui je sacrifierais tout, c'est lui. Il sait tout de moi et inversement, à quoi bon lui cacher quelque chose, il est le seul capable de me comprendre quoi que je fasse.
Answald Vifazur
Andrew Cooper
Guilde des Mages
Le gamin que j'ai laissé derrière moi en partant pour Lorgol, c'est lui. Answald. Enfin gamin... Il avait quelque chose comme douze ans. Il m'a remarqué en train de faire quelques poches à l'époque mais au lieu de tout balancer, il a voulu que je lui apprenne. Je n'étais pas chaud mais j'ai fini par céder. S'il m'avait grillé, d'autres pourraient le faire. L'entraînement est plus efficace à deux que seul.



Derrière l'écran

(c) Pomme
J'ai bien accroché au contexte même si c'est compliqué à comprendre au premier abord et même si j'ai encore des difficultés. Le graphisme du forum m'a aussi beaucoup plu. J'ai un peu peur de m'y perdre pendant un moment mais je suis sûre que je vais m'en sortir. Bref... ça gère la fougère !
Alors... Je suis plus connue sur le net sous le pseudo d'Onihin mais mon pseudo principal est Pomme.
J'avais envie de neuf, de jouer un personnage que j'adorais et que je voulais ressortir de mes cartons parce qu'il me manquait. J'en ai parlé un peu à Sedna et elle m'a parlé de Dragonvale. Résultat, paf, je me suis inscrite malgré mes petits soucis de compréhension.


Dernière édition par Ayden Revrec le Mar 13 Aoû - 7:02, édité 40 fois
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Ayden Revrec   Mar 1 Jan - 15:05

HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII.
Voilà.
:vv:
Revenir en haut Aller en bas
 Membre du chapitre ♥ Le chouchou des admins

avatar
Messages : 1265
Je réside : à l'hôtel particulier des de Brunante à Port-Liberté.
Mon occupation est : conseillère auprès de Raphaël Jedidiah
Mon allégeance va : à Raphaël Jedidiah ainsi qu'à Liam.

Registre
Âge du personnage: 28 ans
Titres:
Autres visages:
MessageSujet: Re: Ayden Revrec   Mar 1 Jan - 15:10

Oooooh, contente de te voir ici :vv:

Bienvenuuue ! N'hésites pas à nous solliciter si tu as besoin d'aide pour ton personnage ou pour la compréhension :roooh:

♥️

_________________
Liberté
Sur toutes les pages lues, sur toutes les pages blanches, pierre, sang, papier ou cendre, j’écris ton nom. Sur les images dorées, sur les armes des guerriers, sur la couronne des rois, j’écris ton nom.
Et par le pouvoir d’un mot, je recommence ma vie. Je suis née pour te connaître, pour te nommer. Liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Ayden Revrec   Mar 1 Jan - 15:13

Oui ! Me voilà enfin ! :roooh:

Merci pour l'accueil et je n'hésiterais pas à demander de l'aide. Merci encore.

Edit : Si par malheur, il y a des ressemblances dérangeantes avec des fiches déjà présente, n'hésitez pas à le dire. Je jure n'avoir rien lu mais on est jamais à l'abri d'une malheureuse ressemblance. (Ça n'est déjà arrivé alors je suis prudente.)
Revenir en haut Aller en bas
 

avatar
Messages : 1991
Je réside : Ni vraiment ici, ni totalement ailleurs...

Registre
Âge du personnage: 24 ans
Titres:
Autres visages: Mélusine de Séverac ☼ Freyja de Brunante ☼ Lotte-Louison de la Volte ☼ Soprane Harpelige ¤ Chimène d'Arven
MessageSujet: Re: Ayden Revrec   Mar 1 Jan - 15:15

Bienvenue officiellement ♥
Je suis à ta disposition en cas de souci, n'hésite pas. =)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonvale.forumactif.org
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Ayden Revrec   Mar 1 Jan - 15:39

UN VOLEUR, UN VOLEUR, UN VOLEUR :saut:
Revenir en haut Aller en bas
 

avatar
Messages : 346
Je réside : au palais de Vivedune
Mon allégeance va : a Erebor

Registre
Âge du personnage: 25 ans
Titres:
Autres visages: Joséphine / Philippe / Hiémain (Le Roi Blanc)/ Augustus/ Ermengarde/ Lionel
MessageSujet: Re: Ayden Revrec   Mar 1 Jan - 15:56

Bienvenue ici :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Ayden Revrec   Mar 1 Jan - 16:09

Merci à tous ! J'essaie de vite finir et sans boulettes ! (Wesh, je peux le faire. :war: )
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Ayden Revrec   Mar 1 Jan - 23:15

    Bienvenuuue ! =D
    Je te MP tout de suite pour un lien ^_^
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Ayden Revrec   Mer 2 Jan - 10:02

Bienvenue parmi nous ! :roooh: :roooh:
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Ayden Revrec   Mer 2 Jan - 10:48

Merci ! :roooh:
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Ayden Revrec   Mer 2 Jan - 11:27

WELCOOOOOME :roooh:
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Ayden Revrec   Jeu 3 Jan - 5:45

Bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Ayden Revrec   Jeu 3 Jan - 5:53

Merci encore pour l'accueil ! :roooh:
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Ayden Revrec   Dim 6 Jan - 8:37

Je crois que j'ai fini ! :vv:
Revenir en haut Aller en bas
 

avatar
Messages : 1991
Je réside : Ni vraiment ici, ni totalement ailleurs...

Registre
Âge du personnage: 24 ans
Titres:
Autres visages: Mélusine de Séverac ☼ Freyja de Brunante ☼ Lotte-Louison de la Volte ☼ Soprane Harpelige ¤ Chimène d'Arven
MessageSujet: Re: Ayden Revrec   Dim 6 Jan - 9:14

Hé bien c'est parfait en ce qui me concerne =)
Je te valide avec plaisir, bon jeu sur Dragonvale :roooh:
Je te laisse aller recenser ton avatar, créer ta fiche de liens et de topics !

Bienvenue parmi nous :vv:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonvale.forumactif.org
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Ayden Revrec   Dim 6 Jan - 9:17

Merci beaucoup !!! :vv:
Revenir en haut Aller en bas
 Admin ♥ Pirate des tempêtes

avatar
Messages : 319
Je réside : sur l'Audacia
Mon occupation est : pirate sur l'Audacia
Mon allégeance va : à Philippe et Raphaël Jedidiah, à Allister Ralj et à Liam d'Outrevent

Registre
Âge du personnage: 27 ans
Titres:
Autres visages: Castiel de Sombreflamme & Octavius Sang-dArgent & Bérénice du Nénuphar-des-Lys
MessageSujet: Re: Ayden Revrec   Ven 18 Jan - 15:44

Oh, un gueux de Bellifère :red: Voleur en plus, tss tss.
Enfin, bienvenue sur Dragonvale ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Ayden Revrec   Ven 18 Jan - 15:50

Merci bien môssieur :vv:
Revenir en haut Aller en bas
 


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ayden Revrec   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ayden Revrec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (M) Matt Lanter - Ayden Wilkes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragonvale :: Registres de Dragonvale :: Ton personnage :: Oubliettes-


Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Son caractère

Chapitre I.
Histoire
Chapitre II.
Test RP
Chapitre III. Ses liens
Exigences



Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Ses traits de caractère

Chapitre I.
Son caractère
Chapitre II.
Son histoire
Chapitre III.
Son test RP
Chapitre IV. Ses liens
Le joueur



Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Traits de caractère

Liens
Je recherche