Partagez | 
 

 Thibalt d'Ambremont ☥ L'honneur des terres volées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 Invité


Invité
MessageSujet: Thibalt d'Ambremont ☥ L'honneur des terres volées   Jeu 10 Jan - 13:28

Guilde des Guerriers
Thibalt d'Ambremont

I
D
E
N
T
I
T
E
J'ai vu le jour le 1 mars 769 à Shivering Soul.
J'ai 33 ans.
Je viens du Duché de Nightingale.
Mon allégeance va aux Rebelles.
Je suis Noble.
(c) Pomme

ft. Hugh Jackman
T
E
S
T

R
P
Dragonvale, tu en as rêvé étant enfant. On a distillé son histoire dans tes veines le soir, on t’a conté sa grandeur mais en cachette car tu le sais, Dragonvale est un mot et une histoire à manier avec précaution, c’est la première chose qu’on t’a appris, ou presque. Enfant, tu as rêvé encore et toujours du retour de Dragonvale et des dragons. Tu ne savais rien des querelles qui rongeaient Arven mais tu aurais aimé que la magie et les dragons reviennent parce que le monde serait plus intéressant.
Tu as attendu, tu as grandi, tu es devenu plus fort, tu as appris. De noble lignée par adoption, tu as fait l’honneur de tes parents tout en rêvant encore le soir de cette histoire. La nuit, tu redevenais ce petit garçon qui aimait penser qu’un jour le monde serait meilleur. Car à présent, tu as grandi oui et tu vois ce qui se trame sous tes yeux, tu vois la tyrannie mais tu te tais car ton rôle n’est pas celui de contester.

Mais tu as vingt ans quand ton monde s’écroule. Augustus t’a volé ce qui aurait dû te revenir. Les terres que tes parents t’avaient léguées ne sont plus à toi. Tu n’as gardé que le nom de ta prestigieuse famille et en toi, la rage gronde comme la terre lorsqu’elle se soulève. Tu es un noble sans le sous, un noble qui n’a plus de terre mais seulement un nom. Et là, tu ne rêves plus de Dragonvale, tu l’appelles de ta colère grandissante. Mais Dragonvale est un mythe alors tu reprends ta vie en main.

Rongé par la rage, tu t’entraînes, toi que tes maîtres d’armes avaient encensé. Tu t’entraînes et te fais remarquer par la Guilde des Guerriers et tu grandis encore. Toi l’homme fort, le noble presque déchu. Ces riches dames que tu protèges discutent beaucoup, elles parlent forts et toi, impassible tu écoutes, attendant ton heure car tu en es persuadé, elle viendra. Et on parle de Dragonvale, comme un murmure craintif dont tu profites pour ton travail. Malgré ton âge, tu te remets à rêver de l’académie. Tu rêves de la voir mais surtout, de tout ton cœur et de toute ton âme, tu espères que les rumeurs et les bruits de couloirs sont authentiques car si Dragonvale est de retour, ta vengeance se rapproche. Tu rêves de sang, tu rêves de voir Augustus choir de son trône et là tu jures, tu jures que tu seras vivant pour voir ça mais tu jures également que tu reprendras ce qui est tien.



Son histoire
(c) Pomme
Si on ne t’avait pas déposé un jour devant la demeure d’Ambremont, tu ne serais pas devenu l’homme que tu es malgré tout la haine qui court dans tes veines. Tu ignores bien pourquoi on t’a abandonné là mais on l’a fait et tu en remercies le ciel car sans ces gens, peut-être tes parents biologiques, qui peut savoir ce que tu serais devenu.

On t’a trouvé sur le palier, sans doute hurlant et pleurant pour que quelqu’un t’entende, te remarque et t’apporte un peu de chaleur. Tu n’étais qu’un enfant dans une couverture banale mais on t’a accueilli comme si tu étais un cadeau du ciel et pour les d’Ambremont, c’était ce que tu étais. Un cadeau. Ils n’avaient pas d’enfants, aucun héritier de leur histoire et de leurs biens mais surtout, aucun enfant à aimer mais toi tu étais là. On t’a élevé dans la tradition d’Ambremont, on t’a enseigné tout ce que tu devais savoir et le soir, tout bas, on te racontait l’histoire de Dragonvale. On te racontait que les dragons avaient un jour existé et que peut-être, ils reviendraient. En réalité, cette histoire t’enseignait l’espoir car tes parents savaient qu’un jour, tes yeux verraient et que tu comprendrais le monde dans lequel tu vivais. Tu as grandi comme un enfant bienheureux, on t’a enseigné à te tenir, à lire, à écrire, à parler et à combattre. Et en grandissant, tu as trop appris pour ta tranquillité d’esprit. Tu t’es rendu compte que ton Duché n’était qu’une pâle copie malade de ce qu’il avait été. Les gens étaient sombres, froids, emplis de rancune et de rage.
Pour oublier cette peine, tu t’es mis à rêver du retour de Dragonvale et de sa splendeur passée. Tu avais les pieds bien sur terre mais tu étais, le soir, un doux rêveur, un optimiste un peu fou. C’est à cette période que tu as commencé à te lier aux autres. Qu’ils soient de hautes lignées ou non, cela t’importait peu. Tout ce que tu voulais c’est te faire des amis, des connaissances. La noblesse de ton rang ne t’empêchait pas de partager bien qu’évidement, tu ne partageais ni tes boissons, ni ta nourriture. Cela t’était interdit pour des raisons de santé. Tu n’avais jamais bien compris cette règle mais tu t’y étais plié. Tu avais compris bien plus tard que la santé n’était pas affaire de toutes les bourses et tu avais donc suivi la règle avec application et puis quand bien même, tu avais du mal à être ami avec des enfants issu du peuple. Leurs parents ne permettaient qu’ils puissent jouer avec toi. C’était du respect. Et tu as appris ces valeurs et toutes ces choses par l’expérience mais aussi par la didactique. Tes professeurs t’expliquaient presque tout ce que tu voulais apprendre après tout.

Quand tu as grandi, on t’a laissé plus de liberté et tu as fais des bêtises, tu as courtisé et a été courtisé, tu as découvert ce que c’était d’aimer aussi. Tu as appris ce qu’était la vie. Tu assistais à bien des choses dans la demeure de tes parents mais au dehors, tu voyais les Galliens souffrir. C’est là que tu as commencé réellement à te poser des questions sur la justice de tout cela. Ça n’était pas honnête, ça n’était pas noble. Tu comprenais pourquoi ton Duché si cher à ton cœur nourrissait des envies de rébellions.
Cependant, tu ne pouvais te le permettre. Tu avais une image à tenir, des parents à tranquilliser d’autant que leur âge les rattrapait à mesure que le temps s’écoulait et que tu devenais un homme à part entières. Alors on t’a formé pour que tu puisses prendre leur suite dans les formes et dans la tradition. Tu n’étais pas impatient tant tu chérissais tes parents. Tu étais adulte et responsable mais certainement pas envieux ou jaloux. Tu les aidais dès qu’ils le demandaient, leur prouvant ainsi que tu étais là pour eux et qu’ils n’avaient pas à s’inquiéter.
Mais le temps t’a pris tes parents. Ton père d’abord, trop vieux et fragile pour résister à la fièvre et puis ta mère, morte à force de s’angoisser de tout et de rien et de ce qui t’attendrait. Tu pensais pouvoir les rendre fier de toi mais les obsèques à peine clôturée, on t’a annoncé que ces terres n’étaient plus les tiennes. Que tes terres reviendraient à l’Empereur. On t’a laissé ton titre mais on t’a pris ton être, ton passé et ton futur. On s’est joué de toi et une fois encore, ton Duché a fait les frais de la tyrannie de ce chef odieux. Tu as senti que ce qui s’était passé s’était rependu comme une traînée de poudre et tu savais que pour les Galliens, cet affront serait peut-être celui de trop alors tu as tranquillisé les esprits du mieux que tu as pu. Tu as refusé avec gentillesse et diplomatie les quelques propositions de mariages qui t’étaient parvenues. Tu savais au fond de toi que cela n’était sans doute que charité à ton égard, toi le noble sans terres.

Tu as repris les armes et tu t’es endurci. Dans chaque Duché que tu as traversé, tu as encore appris. Te battre et devenir plus fort, voilà quelles étaient désormais tes obsessions. Ton âme, ton cœur et ton corps réclamaient vengeance mais tu devais te montrer patient. La Guilde des Guerriers a fini par te remarquer, toi l’entêté avide de nouvelles techniques, toi le noble sans un sous qui combattait pour survivre. Tu as été recueilli par la Guilde et comme si le destin te guidait, tu as été envoyé à Lorgol.
Là-bas, tu as servi de garde du corps, de maître d’armes parfois et puis tu as été pris au service de la dame d’Outrevent. Tu ne savais pas encore qu’elle allait réveiller en toi des sentiments que tu n’avais plus ressenti depuis des années. Mais tu es resté droit, respectueux et fier. Tu n’as jamais dépassé les limites malgré ce que tu ressentais. C’est elle qui fait battre ton cœur même si les derniers événements rendent tout cela douloureux.
À Lorgol, tu as connu la traîtrise, l’amitié et l’amour. Les plaies de ton Duché t’ont suivi et en toi, le feu de la rage continue de brûler. Tu continues de servir la Guilde des Guerriers, tu continues de protéger et de te battre et tu écoutes… Tu écoutes car depuis peu, on parle de Dragonvale, on parle de magie et la Cour frissonne alors que toi, tu te réjouis intérieurement. L’heure approche peut-être… Tu sais que bientôt peut-être, tu auras ta vengeance. Alors le soir, à présent, tu rêves de nouveau de Dragonvale, de magie et de dragons. Tu rêves de rébellions et de l’Empereur en sursis. Tu attends en réprimant ta vengeance mais quand l’heure sera venue, ta lame s’abattra. Tu rêves qu'un jour, les portes de l'Académie s'ouvrent face à toi bien que tu ne possèdes aucune magie, car au fond de toi, tu veux défendre ce qui t’as fait rêver.



Son caractère
Tu as été éduqué dans la noblesse. Tu as appris tout ce que ceux de ton rang devaient savoir. Tu as fait la fierté de tes parents car tu as reconnu la chance qui était tienne. Tu es juste, tu es droit, tu e reconnaissant et ça, tout le monde le reconnaît. Tu n’as jamais agi injustement. Tu as parfois fait des bêtises, mais qui n’en fait pas ? Mais ce que tu voulais, c’était être à la hauteur de ton rang, prouver à tes parents que tu n’étais pas un fils ingrat.
Ta justesse et ta droiture de caractère ont bien des fois été mis à l’épreuve mais jamais tu ne t’es détourné des valeurs qu’on t’avait inculquée. Et ensuite, tu as appris ce qu’était l’honneur. Que cet honneur concerne ton nom, ta famille, le combat ou toi-même, tu t’es employé à ce que cela se sache. Thibalt d’Ambremont a de l’honneur et comme le reste, on t’a reconnu cette qualité. Tu as prouvé ton honneur à bien des reprises.

Quand Augustus t’a volé tes terres, tu es resté digne bien que choqué par la manœuvre. Tu étais révolté, dans une rage folle mais tu n’en as rien laissé paraître. S’il avait osé te déchoir de ton nom, l’histoire aurait sans doute été toute autre. Là encore, le peuple qui occupait les terres de ta famille a reconnu en toi de grandes qualités et quand les protestations ont commencé à gronder, tu as apaisé les esprits pour leur propre bien. Le sang ne coulerait pas par ta faute.
Tu as quitté tes terres qui n’étaient plus les tiennes pour éviter d’envenimer la situation et entêté, tu t’es entraîné. Révolté, dans une colère noire, tu as encore prouvé ta valeur et tu as réussi à te faire respecter. Tu as acquis la patience et d’une certaine façon, tu as appris à être un peu sournois pour survivre puisque tu profites de la peur de ces dames pour te faire engager. Ça n’est pas très honorable et tu as des scrupules bien sûr mais tu dois avancer pour assouvir ta vengeance et reprendre ce qui est à toi.

Tes amis, tu les protèges et tu les défends. Ceux qui ne te disent rien, tu t’emploies à les démasquer mais tu reconnais tes erreurs quand elles existent. Quant à tes sentiments, tu les masques avec savoir faire et les distilles avec sagesse. Tout n’est pas bon à dire ou à montrer. Mieux que quiconque, tu le sais.



Ses liens





Lisbeth d'Outrevent
Bridget Regan
Guilde des Rebelles
Quand tu es rentré pour la première fois au service de Lisbeth d’Outrevent, tu as su que tu étais perdu. Tout en toi rendait honneur à cette femme que tu soupçonnais avoir un caractère bien trempé malgré son apparente fragilité. Tu as bien tenté de lutter contre les sentiments qui faisaient chemin en toi mais tu n’as pu te résoudre à éteindre cette flamme grandissante qui te consumait. Tu aurais dû, mais tu n’as pas pu. Elle est une héritière, tu es un noble sans terres, de plus, tu as appris récemment qu’elle allait se marier. Si tu ne te fais pas d’illusions quant à l’avenir, tu ne peux pas lutter car tu as vu dans son regard certaines choses qui t’ont fait comprendre qu’elle ne reste pas indifférente à ton égard.
Théobald Montsalvy
Josh Hartnett
Confrérie Noire
Tout comme toi, Théobald est un noble sans terres et dans un premier temps, cet état de fait vous a rapproché. Chemin faisant et avec le temps, vous avez appris à vous connaître, vous avez sympathisé et appris à vous faire confiance. Rien de l’autre ne vous échappe et ça ne te gêne en rien. Votre désir de vengeance est commun et vous vous êtes promis de liquider Augustus ensemble. Tu n’apprécies pas forcément la voie qu’il a choisi car à tes yeux, l’assassinat manque d’honneur mais il est ton ami. Aussi, tu tais ton aversion pour ses méthodes car après tout, toi aussi, il t’arrive de verser le sang et puis quand l’heure sera venue, seule l’efficacité de vos lames comptera.
Ingmar d'Ibelin
Russel Crowe
Confrérie Noire
Entre vous deux, c’est une guerre qui couve. Vous ne vous aimez pas et cela n’est un secret pur aucun d’entre vous. Votre sujet de discorde ? Théobald. Tu ne supportes pas de voir Ingmar tourner autour de lui et l’influencer de la sorte. Tu en es convaincu, Ingmar n’est pas l’ami qu’il lui faut et tu ne te prives pas d’y faire allusion de façon discrète dans vos conversations. Quand tu les vois ensemble, ton sang ne fait qu’un tour mais tu te rends bien compte qu’une guerre ouverte n’est pas la solution, aussi, pur votre amitié, tu es subtile et tu espères qu’un jour, Théobald se fiera à toi en ce qui concerne Ingmar. En attendant, tu veilles.
Idriss Anval
Brad Pitt
Guilde des Guerriers
S’il y a bien une chose qui te tient à cœur, c’est la droiture et l’honneur. Ces valeurs coulent dans ton sang et tu hais au plus au point tous ceux qui agissent contre cela à moins qu’ils n’aient leur propre raison. Idriss a donc commis l’irréparable à tes yeux en sabotant ton armure avant un combat. Loin d’être idiot et inexpérimenté, tu t’en es aperçu et a réussi à palier les problèmes que tu rencontrais à cause de ce sabotage. Sorti vainqueur de ton combat et presque indemne, tu t’es juré qu’Idriss paierait pour son acte bien que tu n’ais pu prouver sa malhonnêteté. Inutile de dire qu’il serait mieux pour lui de ne pas te croiser en face à face et en solitaire car la vengeance, tu l’as aussi dans la peau.
Edwin Hameric
Penn Badgley
Guilde des Mages
Quand tu as appris qu’Edwin Hameric avait été découvert comme mage, tu t’es inquiété et tu as cherché à retrouver sa trace. Remontant sa piste tant bien que mal, tu n’as pu trouver que des cadavres, signes de son passage. Tu aimerais pouvoir rassurer ses parents mais de traces de lui, tu n’en trouves plus bien que tu ne baisses pas les bras. Tu espères le retrouver en vie et pour lui, tu pries pour que Dragonvale soit vraiment de retour car si tel est le cas, Edwin y a sans doute trouver refuge. Alors oui, tu espères le revoir en vie et en bonne santé bien que tu cherches toujours à le retrouver pour t’assurer que tu ne t’es pas trompé.



Derrière l'écran

(c) Pomme
Je crois que c'est clair puisque me voilà encore et surtout... déjà encore !
Toujours le même refrain. Voir le voleur maréchal ferrant ! J'ai craqué, me revoilà déjà !


Dernière édition par Thibalt d'Ambremont le Jeu 7 Mar - 4:08, édité 23 fois
Revenir en haut Aller en bas
 Membre du chapitre ♥ Le chouchou des admins

avatar
Messages : 1265
Je réside : à l'hôtel particulier des de Brunante à Port-Liberté.
Mon occupation est : conseillère auprès de Raphaël Jedidiah
Mon allégeance va : à Raphaël Jedidiah ainsi qu'à Liam.

Registre
Âge du personnage: 28 ans
Titres:
Autres visages:
MessageSujet: Re: Thibalt d'Ambremont ☥ L'honneur des terres volées   Jeu 10 Jan - 13:48

:love: :love: :love:

_________________
Liberté
Sur toutes les pages lues, sur toutes les pages blanches, pierre, sang, papier ou cendre, j’écris ton nom. Sur les images dorées, sur les armes des guerriers, sur la couronne des rois, j’écris ton nom.
Et par le pouvoir d’un mot, je recommence ma vie. Je suis née pour te connaître, pour te nommer. Liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

avatar
Messages : 1991
Je réside : Ni vraiment ici, ni totalement ailleurs...

Registre
Âge du personnage: 24 ans
Titres:
Autres visages: Mélusine de Séverac ☼ Freyja de Brunante ☼ Lotte-Louison de la Volte ☼ Soprane Harpelige ¤ Chimène d'Arven
MessageSujet: Re: Thibalt d'Ambremont ☥ L'honneur des terres volées   Jeu 10 Jan - 13:48

J'en connais une qui a craqué :geugeu:
Bon courage, c'est Lisbeth qui va être contente !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonvale.forumactif.org
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Thibalt d'Ambremont ☥ L'honneur des terres volées   Jeu 10 Jan - 13:51

    Hihihi ! Bon courage et à bientôt en RP (;
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Thibalt d'Ambremont ☥ L'honneur des terres volées   Jeu 10 Jan - 13:56

OUAAAIS MEME QUE JE FERAIS PLUS DE DC D'ABORD.
Rappelle moi de plus croire ce que tu me racontes :geugeu:

Rebienvenue ♥️
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Thibalt d'Ambremont ☥ L'honneur des terres volées   Jeu 10 Jan - 13:56

J'ai pas craqué, c'est pas vrai ! Enfin si... un peu...

Et en fait ouais... j'ai eu des petits coeurs de partout. XD

Merci encore pour ce super fo' quoi. :langue:

(Toi la mauvaise langue, je t'ai prévenu qu'il fallait pas m'écouter ! ><)
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Thibalt d'Ambremont ☥ L'honneur des terres volées   Jeu 10 Jan - 13:57

Hihi
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Thibalt d'Ambremont ☥ L'honneur des terres volées   Jeu 10 Jan - 17:18

Bon... et bien je crois que c'est bon ! Hésitez pas à taper pour les fautes, il se fait tard. :geugeu:
Revenir en haut Aller en bas
 Membre du chapitre ♥ Le chouchou des admins

avatar
Messages : 1265
Je réside : à l'hôtel particulier des de Brunante à Port-Liberté.
Mon occupation est : conseillère auprès de Raphaël Jedidiah
Mon allégeance va : à Raphaël Jedidiah ainsi qu'à Liam.

Registre
Âge du personnage: 28 ans
Titres:
Autres visages:
MessageSujet: Re: Thibalt d'Ambremont ☥ L'honneur des terres volées   Ven 11 Jan - 2:05

Effectivement il y a quelques fautes KEU
Comme c'est vraiment peu et que je t'aime, je te valide :roooh: J'aime ta fiche (et j'aime la deuxième personne :P) et j'ai hâte de jouer avec toi ! D'ailleurs je te réserve ton premier RP :red:

Inutile de te dire de faire ta fiche de liens, etc tu connais le topo Hihi
Re-bienvenue donc, j'espère que tu te plairas autant avec ce nouveau perso :love:

_________________
Liberté
Sur toutes les pages lues, sur toutes les pages blanches, pierre, sang, papier ou cendre, j’écris ton nom. Sur les images dorées, sur les armes des guerriers, sur la couronne des rois, j’écris ton nom.
Et par le pouvoir d’un mot, je recommence ma vie. Je suis née pour te connaître, pour te nommer. Liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Admin ♥ Pirate des tempêtes

avatar
Messages : 319
Je réside : sur l'Audacia
Mon occupation est : pirate sur l'Audacia
Mon allégeance va : à Philippe et Raphaël Jedidiah, à Allister Ralj et à Liam d'Outrevent

Registre
Âge du personnage: 27 ans
Titres:
Autres visages: Castiel de Sombreflamme & Octavius Sang-dArgent & Bérénice du Nénuphar-des-Lys
MessageSujet: Re: Thibalt d'Ambremont ☥ L'honneur des terres volées   Ven 18 Jan - 15:45

Fureur

Dire que j'avais presque réussi à me débarrasser de toi.
:red:
Bienvenue sur Dragonvale, mon cher ♥️ Il nous faudra un lien, sans aucun doute !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Thibalt d'Ambremont ☥ L'honneur des terres volées   Ven 18 Jan - 15:47

Quand tu veux et où tu veux ! :tik:
Revenir en haut Aller en bas
 


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Thibalt d'Ambremont ☥ L'honneur des terres volées   

Revenir en haut Aller en bas
 

Thibalt d'Ambremont ☥ L'honneur des terres volées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LEGION D'HONNEUR
» parents des "terres froides"
» HONNEUR FIDELITE
» Le Président d'Honneur de notre forum
» Accès gratuit à la base de la Légion d'Honneur jusqu'à MARDI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragonvale :: Registres de Dragonvale :: Ton personnage :: Oubliettes-


Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Son caractère

Chapitre I.
Histoire
Chapitre II.
Test RP
Chapitre III. Ses liens
Exigences



Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Ses traits de caractère

Chapitre I.
Son caractère
Chapitre II.
Son histoire
Chapitre III.
Son test RP
Chapitre IV. Ses liens
Le joueur



Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Traits de caractère

Liens
Je recherche