Partagez | 
 

 Joséphine Siguardent - Tout un art

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 Admin ♥ Poupée vivante

avatar
Messages : 213
Je réside : à Lorgol
Mon allégeance va : Aux Séverac

Registre
Âge du personnage: 22 ans
Titres:
Autres visages: Hiémain / Le Roi Blanc / Anthim / Philippe / Augustus/ Ermengarde
MessageSujet: Joséphine Siguardent - Tout un art   Lun 21 Jan - 12:48

Confrérie Noire
Joséphine Siguardent

I
D
E
N
T
I
T
E
J'ai vu le jour le 12 janvier 780 à Sinsarelle.
J'ai 22 ans.
Je viens du Duché de Sombreciel.
Mon allégeance va aux Rebelles.
Je suis des classes populaires.
(c) Hollow Bastion

ft. Meghan Ory
T
E
S
T

R
P
Tu attendais là, seule dans cette immense pièce vide. Toi Joséphine, tu ne sais exactement ce que tu fais là, tu aurais pu te trouver aux côtés de Mélusine, mais ton devoir en tant que membre de la main de la nuit ne peut te permettre ce genre d'écart. La duchesse tombée elle même t'as confiée une mission et tu ne peux désobéir aux ordres de Svanhild, aussi fou soient-il et dénué de compréhension pour toi, douce Joséphine. Alors tu as mené le commencement de ta mission à bien, apportant dans un lieu abandonné du palais ces vêtements que tu as volés. À qui tu l'ignore et tu t'en fiche bien puisque une seule chose compte, en finir au plus vite. Cette mission qui t'avais été confiée n'est sans aucun doute qu'une infime partie d'un projet encore plus profond et toi tu l'ignore, tu ne sais pas ce qui va se passer réellement. Pas encore du moins. Tu sais que quelque chose va se passer, mais pas dans quelle condition.

Tu attends oui, toujours seule, se sac à tes pieds, caché sous ta mante pourpre qui t'avais été offert voilà bien longtemps et dont tu ne peux te séparer. Cela faisait trop mal, elle rappelait bien trop de souvenir pour toi. Un soupire échappe à tes lèvres, ton visage est impassible mais au fond de toi tu bouillonnes, tu veux que les choses arrivent, tu veux que Svanhild et ses hommes rentrent dans la suite. Tu as à peine le temps de penser à ça qu'un bruit se fait entendre dans les tréfonds des marches, au fond de la pièce. Par instinct, tu glisses ta main dans ton dos où tu sais une lame cachée entre les pans de ta robe. Ce n'était que précaution, tu savais que personne hormis ceux que tu attendais n'allaient venir. Et tu avais raison. Noir et sombre comme les ténèbres, fondus dans la nuit voilà les assassins qui arrivent. Tu adresses un faible sourire aux deux hommes mais affiche de l'indifférence face à la chef de la confrérie. Elle sait que tu ne l'aime pas, et c'est vrai. Jamais tu ne lui as manqué de respect, mais tu n'arrives pas à l'aimer. Tu lui désigne le sac de linge. Elle te confie un petit paquet, précieux, faible et fragile que tu tient tel un trésor qu'il faut à tout prix protéger. Tu n'aime pas Svanhild, mais tu ne peux pas refuser de l'aider à s'occuper de sa fille quand elle en a besoin. Tu es un peu la nourrice, heureuse de veiller sur l'enfant, la protéger. Sigal est si belle, si mignonne que tu ne peux résister. Si innocente malgré le fruit défendu qu'elle représente. Tu ne peux la blâmer pour l'erreur de ses parents et jamais l'idée de reproche ne te serais venu. Tu berces la petite, la couvrant de tes yeux tendre et protecteur, tu souris alors que l'enfant se met doucement à remuer, agrippant de ses petites mains frêles une mèche de tes cheveux. Tes doigts effleures le visage d'ange, tu te met à chantonner une berceuse que tu connais. Les paroles te reviennent presque automatiquement, réveillant en toi de vague souvenir, dont le visage de ta mère, oui, elle te chantais ça il y a bien longtemps.

Tu ne fais plus attention aux autres jusqu'à ce qu'ils te rappelle leurs présence. Tu gardes près de ton sein la petite fille qui déjà se rendormait. Tu relèves la capuche sur ton visage, tu suis ton groupe, protégeant cet enfant que tu sens respirer. C'est un peu à contre cœur que tu la rends à sa mère pour faire ta mission. Il n'était pas question d'échouer où quoique ce soit. Féline, tu te déplace tel un chat, longeant le mur avec grâce. Tu entours ton visage d'un épais linge avant de lancer dans un bruit feutré une petite boule qui au contacte du sol s'éclate, laissant échapper un gaz soporifique. Comme tu es venue, tu repars dans un silence de mort une fois avoir vérifié que ta victime était bien immobilisé. Tu reviens, tu sais que les hommes c'étaient eux même occupé d'immobiliser le reste des occupants puisque tu aperçois un homme ligotés, malchanceux en ce soir d'être traité de cette manière. Tu n'avances pas plus, Svanhild te redonne sa fille que tu accueils une nouvelle fois avec plaisir. Ce petit ange oui. Doucement tu lui caresse les cheveux, attendrit par ce bouille endormie. Tu ne regardes même pas Svanhild s'éloigner en pénétrer dans la chambre, ton regards focalisé sur le précieux trésor entre tes bras.



Son histoire
(c) COPYRIGHT ICON

Elle était là, seule, assise devant une fenêtre, contemplant d'un œil désolé et d'un malheureux sourire le manteau de la nuit. Au loin, un peu plus bas, les lumières de Lorgol s'éteignaient les une après les autres, comme si le temps les faisaient mourir. C'était peut-être ça au fond ? Non, Joséphine n'était pas une femme pessimiste, et dans chaque événement, elle essayait de tirer le positif. Tout était une question d'équilibre, et là où il y avait de la tristesse, le soleil de la joie teintait forcément derrière. Alors la cielsombroise regardait les lumières s'éteindre oui, mais non pas d'un air blessé. En reconsidérant bien les choses, la jeune femme ne scrutait sans doute même pas l'horizon. Perdu dans ses pensées, elle songeait, au passé.

C'était il y a longtemps déjà. Elle n'était pas vieille, mais pour une personne comme elle, vingt deux ans commençait à se faire vieux. Et puis, Sombreciel n'était-il pas réputé pour donné une vie courte à ses habitants en échange de tous les plaisirs possibles et inimaginables ? Techniquement elle ne vivait plus là bas, mais ça ne l'empêchait pas d'aduler le plaisir. Séverac oui. Elle se souvenait bien de l'enfance, des bons moments passé. Elle n'était pas totalement née là bas, mais c'était tout comme. Son ascendance aurait pu être celle d'une petite noble, mais elle se disait qu'au fond, la vie qu'elle avait menée jusqu'ici la comblait pleinement. Joséphine, d'aussi loin qu'elle s'en souvienne n'avait jamais manqué d'amour, que ce soit de sa mère où de la comtesse de Séverac et de ses enfants. C'était le bon temps oui. Le temps de l'innocence, des jeux. Le temps où la jeune demoiselle servait de poupée pour les jumelles Mélusine et Mélisende. Elle aimait les deux filles, plus que tout, c'était ses amies, ses confidentes, elle était leur suivante. Elle aurait tout donnée pour rester auprès d'elles. Cette famille avait tant offert à la jeune femme que jamais dans tout sa vie elle n'aurait pu rembourser. Elle leur était d'une fidélité sans faille, et même dans les pires épreuves, elle continuerait de les suivre. C'était ainsi que Joséphine voyait les choses.

Et à vrai dire, elle ne pensait pas que les pires choses allaient se produire. Ou du moins pouvaient arriver. Joséphine avait toujours vécu heureuse en tant que servante des deux jumelles, mais connaissait aussi toute la fratrie et c'était toute la famille Séverac que la jeune cielsombroise aimait plus que tout. Elle n'avait pas besoin de savoir qui était son père puisqu'elle avait une « famille ». Pourquoi a t-il fallu que la fratrie se divise ? Pourquoi ce vol avait-il été perpétré ? Augustus ne manquait clairement pas d'air de s'approprier ce qui ne lui appartenait pas, et pour restaurer l'honneur de la famille bafouée par ce crime, les 4 enfants de Séverac se séparent chacun de leur côté pour retrouver l'anneau volé. Joséphine savait parfaitement tout ça puisqu'elle avait toujours été tenue dans la confidence. Elle ne pouvait malheureusement pas rester auprès des deux personnes qui lui était le plus chère, et promettant de veiller sur elle, Joséphine suivit Mélisende, la plus fragile des deux filles. Elle avait promis, elle donnerait sa vie pour protéger la Séverac.

Le vent frappa la fenêtre et la fit vibrer devant la jeune femme. Son sourire c'était légèrement retiré. Repenser à tout ça n'était que remettre sur le tapis les faiblesses passés. Des faiblesses qui c'était avérées devenir des points fort. La main de Joséphine s'attarda dans ses cheveux, mais déjà elle était repartie dans ses songes.

La main de la nuit, la confrérie noire, le repère des assassins, il y avait tant de nom pour désigner ce groupe. Le meurtre... une chose bien cruelle quand l'on n'y était pas habitué. Mélisende s'y était fait plus vite, et rapidement, Joséphine aussi... Des remords ? Peut être, peut être pas. Bien vite, il n'y avait que la jouissance, l'adrénaline de la mort, le sang qui coulait entre les doigts comme si il était prêt à se faire boire telle une liqueur des plus rare et des plus douce. Oui c'était ça qui ressortait à chaque assassinat. C'était là l'unique plaisir. Et puis, les membres de la confréries n'étaient pas tous comme leur chef. Svanhild était un cas à part puisque objectivement, Joséphine n'arrivait pas à la supporter et que ses prises de décision ne lui semblait jamais être les bonnes. Puis il y avait Enguerrand, le fantasque, le doux, le charmeur, et aussi l'oncle perdu... Joséphine adore cet homme, voire même plus et s'en veut énormément car elle seule sait qu'entre il n'y a aucune possibilité. Il ignore avoir une nièce et se plais à tenter de séduire celle ci. Et le pire, c'est que ça marche, au grand damne de la cielsombroise qui ne souhaite pas tomber dans le péché de l'inceste... C'était peut-être bien les seules chose qui gênaient la jeune femme. Mais la vie n'était pas plus mal, et puis, elle pouvait veiller sur Mélisende. Leur lien ne s'était à aucun moment réduit malgré l'état de plus en plus préoccupant de la Séverac. Et Joséphine s'en voulait de ne pouvoir rien faire... Plus les temps avancés, et plus Mélisende se laisser porter par les drogues, à en devenir hallucinée et indépendante. Et encore une fois, la jeune femme ne pouvait rien pour aider sa maitresse, si ce n'était veiller sur elle...

Elle avait failli...

Cette mission suicide, Joséphine n'avait cessé de le dire, l'avait-on écouté ? Non. Et pourtant, ça avait été un échec... Mélisende c'était fait arrêter, et la servante n'avait eu d'autre choix que de fuir, se promettant de tout mettre en œuvre pour sauver celle qu'elle considéré un peu comme ça sœur et surtout sa protégée... Quelle solution restait-il alors ? Que pouvait-elle faire ? Puis elle fut là, devant ses yeux, cette solution. Quittant la tour secrète de la confrérie, elle savait exactement qui rejoindre, à qui se confier et surtout à qui demander de l'aide. Cela faisait tant de mois qu'elle n'avait pas vu Mélusine, mais elle tomba dans ses bras, implorant le soutient de la dernière jumelle. Elle était déjà au courant de l'arrestation de sa sœur, oh grand malheur. Mais les liens passés étaient trop fort, et sans tenir pour responsable Joséphine, Mélusine accueillit à son service celle qui était pourtant toujours resté sa servante. Depuis janvier 802, Joséphine se retrouve plongé au coeur de la Cour, suivant la Séverac et l'aidant du mieux qu'elle le peut, toujours dans le seul et unique but de sauver Mélisende de sa prison. Et si leur lien ne fait que se resserrer de jour en jour, ça attise la colère de la petite Perle, bien jalouse de voir sa maitresse se lier à ce qu'elle estime une profiteuse. Il est encore temps d'arranger les différents, même si les caractères ont du mal à s'accorder.



Son caractère
Douce femme aux yeux de biches, c'est l'air que la belle Joséphine aborde sur son visage chaque jours avec un sourire serein et taquin qui font son charme éternel. Belle, forte et indépendante, malgré son statut de servante, il ne faut pas s'imaginer que la jeune femme est du genre à se laisser marcher sur les pieds. Douée d'un caractère bien trempé, il est peu compliqué de se souvenir de ses sautes d'humeur si quelqu'un avait le malheur de lui dicter ses actions. Néanmoins, elle n'est pas bête, elle sait où s'arrête son pouvoir et sa marge de manœuvre. Pour autant, ça ne l'empêche pas de faire preuve d'une taquinerie constante, bien ou malveillante selon les personnes s'entend. Joséphine n'est pas une personne mauvaise de base, cependant, par la force des choses, elle c'est vu obligée de s'adapter pour avancer.

Que pouvons nous donc ajouter ? Il est clair que s'il fallait définir la jeune Cielsombroise, il faut évidement lui attribuer le plaisir des sens. Assez peu porté sur les drogues et substances hallucinogène de ses terres d'origine, elle se laisse à l'inverse porter sans problème sur la vague du sensuel, valsant des plaisirs à l'autre sans dépasser les excès qu'elle c'est elle même fixé (et qui dépasse la moyenne du commun). Curieuse de tout, elle n'hésite pas à se laisser surprendre parce qui est susceptible de lui apprendre de nouvelle chose. Elle n'est pourtant pas une grande érudit ni finalement très porté sur le savoir au sens propre du terme. On peut caractériser cette curiosité de parfois mal placé. N'ayant pas la langue dans sa poche, Joséphine à parfois tendance à manquer d'un peu de tact et de finesse, sans vouloir être méchant ou insolente pour autant.

Bourrée de qualités comme de défaut, Joséphine est finalement une femme assez équilibré malgré ce qui a traversé sa vie. D'une fidélité sans faille pour la famille de Séverac, elle fera tout pour aider les jumelles en particulier Mélisende à retrouver ce qu'elles cherchent, quitte à les suivre dans les pires endroit, qui finalement ne se révèlent pas si mal. Tuer ne lui pose aujourd'hui plus de problème, mais ce n'est pas une chose qu'elle se permet de faire à tout bout de champ. La seule chose qu'elle peut trouver de plaisant dans le meurtre, c'est l'adrénaline en masse qui arrive de toute part dans le corps. La sensation est des plus jouissive.

Gai, toujours lumineuse sous un grand sourire, elle cache pourtant bien un caractère fort et bien trempé. La jalousie c'est une maladie chez elle. Possessive, fidèle, elle ne supporte pas que ça ne soit pas réciproque de l'autre côté. Ce côté un peu sombre et dérangeant n'est rien comparé à l'orgueil de la jeune femme. Pour une fille de blanchisseuse, elle se fait remarquer par un égo un peu démesuré, à la hauteur des hautes personnes de la Cour (se plait-elle à dire). Elle voit d'un œil très mauvais de se faire écarter ou tout simplement ignorer. Si bien que parfois, ça en devient un sérieux problème obsessionnel. Encore heureux que ça ne soit pas constant chez elle, mais Joséphine à malheureusement vite fait de soupçonner certaines choses inutiles, passant parfois devant les indices qui auraient du lui être utile.

En résumé, malgré quelques tares bien peu importante, la belle Joséphine reste une femme souriante, ouverte, taquine et amusante, devenant un peu chiante sur les bords si ont en vient à trop lui marcher sur les bottes.




Ses liens





Svanhilde Nightingale
Scarlett Johansson
Confrérie Noire
Svanhild, il est difficile pour la Cielsombroise de supporter la chef de la confrérie noire et ce pour diverses raisons. Si le fait qu'elle n'aime pas ses manières, sa violence et ses décisions bien trop dures, il est clair que la raison première se situait sur un point tout autre. Malheureusement, le point commun entre les deux femmes a aujourd'hui disparu et semble avoir laissé à sa soeur bien aimée un cadeau. En tout cas, c'est ce que prétendent les rumeurs.
Enguerrand Sigbelian
Johnny Depp
Confrérie Noire
Il ne sait pas qu'elle est sa nièce, mais elle par contre le sait, ce qui est extrêmement gênant lorsque son oncle tente avec une courtoisie distinguée de lui faire la cour. Et il y a un plus gros problème encore, c'est d'éprouver à son égare une attirance que ne devrait pas avoir lieu d'être entre deux membre d'un même sang.
Mélusine de Séverac
Eva Green
Guilde des Voleurs
Si il y a bien une personne en qui Joséphine a totalement confiance hormis Mélisende, c'est sa soeur jumelle Mélusine. Elle a grandit avec les deux, jouait avec elles, et est aujourd'hui encore et toujours prête à leurs donner sa vie. Depuis la capture de Mélisende, Joséphine c'est ralié à Mélusine pour sauver la jumelle prisonnière. Il n'empêche qu'elle aime beaucoup cette nouvelle vie à la cour en présence de Mélusine.
Castiel de Sombreflamme
Ben Barnes
Courtisans
Ah Castiel. Un garçon charmant qui l'est resté malgré les rumeurs qui tournent autour du jeune duc. Joséphine et lui se connaissent presque depuis toujours. En tout cas depuis leur enfance à la passer dans les jupons de Mélusine quand le petit duc se rendait à Séverac. Et puis bon, la jeune femme à eu le privilège de passer la première dans le lit de Castiel, même si à cette époque là il n'était pas le plus expérimenté des hommes que Joséphine ait pu rencontrer. Aujourd'hui elle ne doute pas que son apprentissage en la matière ait évolué.
Perle Clairargent
Brooke Williams
Guilde des Voleurs
Perle et Joséphine ne se détestent pas vraiment. Ou en tout cas ce n'est pas le bon terme. Il y a chez Perle une certaine aversion envers l'assassin qu'est Joséphine, tout en la trouvant gonflée de se pointer l'air de rien chez Mélusine et de profiter de sa protection en venant prendre place à ses côtés. Le truc c'est que Joséphine sait que Perle est jalouse de la relation que les deux Cielsombroise entretiennent. En tout cas, peu désireuse de se laisser marcher sur les pieds, Joséphine n'hésite pas à dire ce qu'elle pense de l'attitude de la petite servante.



Derrière l'écran

(c) COPYRIGHT ICON
<3<3<3<3<3<3<3<3
Je suis déjà là Wink
Ps : Ceci n'est pas une fiche mais semble t-il le résulta d'un défi lancé par notre sainte Fatalité o/


Dernière édition par Joséphine Siguardent le Dim 27 Jan - 16:28, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Joséphine Siguardent - Tout un art   Lun 21 Jan - 12:50

    Han c'est quiiii ? =P
    Re-bienvenue alors ! ^_^
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Joséphine Siguardent - Tout un art   Lun 21 Jan - 12:50

Re bienvenue et puis Joséphine quoi !!! :vv:
Revenir en haut Aller en bas
 Admin ♥ Poupée vivante

avatar
Messages : 213
Je réside : à Lorgol
Mon allégeance va : Aux Séverac

Registre
Âge du personnage: 22 ans
Titres:
Autres visages: Hiémain / Le Roi Blanc / Anthim / Philippe / Augustus/ Ermengarde
MessageSujet: Re: Joséphine Siguardent - Tout un art   Lun 21 Jan - 12:57

Melsant > devine =P

Thibalt > En plus je crois bien que c'est la première fois que je joue une femme adulte xD mais j'ai craqué :geugeu:

Merci Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Joséphine Siguardent - Tout un art   Lun 21 Jan - 13:00

Ah oui, au fait... Je veux un lien avec Ayden ! :geugeu:
Revenir en haut Aller en bas
 Admin ♥ Poupée vivante

avatar
Messages : 213
Je réside : à Lorgol
Mon allégeance va : Aux Séverac

Registre
Âge du personnage: 22 ans
Titres:
Autres visages: Hiémain / Le Roi Blanc / Anthim / Philippe / Augustus/ Ermengarde
MessageSujet: Re: Joséphine Siguardent - Tout un art   Lun 21 Jan - 13:03

Avec joie :geugeu: dès que je suis validée, on en discute ! (même avant d'ailleurs xD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Joséphine Siguardent - Tout un art   Lun 21 Jan - 13:05

oh ce scénario. :roooh:
(re) bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Joséphine Siguardent - Tout un art   Lun 21 Jan - 13:06

Dès que j'ai fini mon RP pour Avryn, je te MPotte.
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Joséphine Siguardent - Tout un art   Lun 21 Jan - 13:16

    La première fois que tu joues une femme adulte ? o_O
    Alors là je ne vois pas du tout qui tu es xD
Revenir en haut Aller en bas
 

avatar
Messages : 1991
Je réside : Ni vraiment ici, ni totalement ailleurs...

Registre
Âge du personnage: 24 ans
Titres:
Autres visages: Mélusine de Séverac ☼ Freyja de Brunante ☼ Lotte-Louison de la Volte ☼ Soprane Harpelige ¤ Chimène d'Arven
MessageSujet: Re: Joséphine Siguardent - Tout un art   Lun 21 Jan - 13:18

Svan : LA NOUNOU DE MON BÉBÉ :vv:
Mélusine : MA SUIVANTE - JOUET - POUPÉE PRÉFÉRÉE :vv:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonvale.forumactif.org
 

avatar
Messages : 74
Je réside : à Dragonvale

Registre
Âge du personnage: Seize ans
Titres:
Autres visages: Lena
MessageSujet: Re: Joséphine Siguardent - Tout un art   Lun 21 Jan - 13:19

Re-Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Admin ♥ Poupée vivante

avatar
Messages : 213
Je réside : à Lorgol
Mon allégeance va : Aux Séverac

Registre
Âge du personnage: 22 ans
Titres:
Autres visages: Hiémain / Le Roi Blanc / Anthim / Philippe / Augustus/ Ermengarde
MessageSujet: Re: Joséphine Siguardent - Tout un art   Lun 21 Jan - 13:24

Melsant > Oui, je ne joue que des hommes en général ^^ mais j'ai déjà joué une fille, mais ado xD enfin pas ici hein Wink
Le nom de mon compte principal commence par A :P seul indice :3

Svan/Mélu > JE SUIS DEMANDÉE PARTOUT :3

Lucille > Merci :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Joséphine Siguardent - Tout un art   Lun 21 Jan - 13:29

    Anthim ? ._.
Revenir en haut Aller en bas
 Admin ♥ Poupée vivante

avatar
Messages : 213
Je réside : à Lorgol
Mon allégeance va : Aux Séverac

Registre
Âge du personnage: 22 ans
Titres:
Autres visages: Hiémain / Le Roi Blanc / Anthim / Philippe / Augustus/ Ermengarde
MessageSujet: Re: Joséphine Siguardent - Tout un art   Lun 21 Jan - 13:34

Viiiiiiii :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Joséphine Siguardent - Tout un art   Lun 21 Jan - 13:35

    * Bave de bonheur *

    * Sort xD *
Revenir en haut Aller en bas
 

avatar
Messages : 1991
Je réside : Ni vraiment ici, ni totalement ailleurs...

Registre
Âge du personnage: 24 ans
Titres:
Autres visages: Mélusine de Séverac ☼ Freyja de Brunante ☼ Lotte-Louison de la Volte ☼ Soprane Harpelige ¤ Chimène d'Arven
MessageSujet: Re: Joséphine Siguardent - Tout un art   Lun 21 Jan - 14:03

TU NE BAVES PAS SUR ANTHIM OKAY.
Y'a que moi qui peux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonvale.forumactif.org
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Joséphine Siguardent - Tout un art   Lun 21 Jan - 14:43

Rebienvenue :3
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Joséphine Siguardent - Tout un art   Lun 21 Jan - 15:29

Han Han Han

OK Poupée, que ce soit clair, Mélu est A MOI ! Suspect

:Naa:

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 Admin ♥ Poupée vivante

avatar
Messages : 213
Je réside : à Lorgol
Mon allégeance va : Aux Séverac

Registre
Âge du personnage: 22 ans
Titres:
Autres visages: Hiémain / Le Roi Blanc / Anthim / Philippe / Augustus/ Ermengarde
MessageSujet: Re: Joséphine Siguardent - Tout un art   Lun 21 Jan - 15:33

On est jalouse ma jolie ? :P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Admin ♥ Adorable Psychopathe

avatar
Messages : 474
Je réside : à Euphoria
Mon occupation est : roi de Sombreciel et régent de Nightingale
Mon allégeance va : à moi-même

Registre
Âge du personnage: 23 ans
Titres:
Autres visages: Louis, Octavius, Bérénice
MessageSujet: Re: Joséphine Siguardent - Tout un art   Lun 21 Jan - 16:23

Non mais ton but c'est de te foutre de moi sous tous tes comptes, ma parole XD
Rebienvenue quand même, Joséphine d'amour ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Joséphine Siguardent - Tout un art   

Revenir en haut Aller en bas
 

Joséphine Siguardent - Tout un art

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Joséphine de Beauharnais
» Bourville
» La Marine de l'Etat : Presse écrite
» NAPOLEON ET LES FEMMES
» Les rebelles de l'Enki-Ea (Régine Joséphine)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragonvale :: Registres de Dragonvale :: Ton personnage :: Capitale-


Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Son caractère

Chapitre I.
Histoire
Chapitre II.
Test RP
Chapitre III. Ses liens
Exigences



Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Ses traits de caractère

Chapitre I.
Son caractère
Chapitre II.
Son histoire
Chapitre III.
Son test RP
Chapitre IV. Ses liens
Le joueur



Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Traits de caractère

Liens
Je recherche