Partagez | 
 

 Sésana Mytorfin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 Invité


Invité
MessageSujet: Sésana Mytorfin   Sam 26 Jan - 11:11

Guilde des Rebelles
Sésana Mytorfin

I
D
E
N
T
I
T
E
J'ai vu le jour le 7 mai 778 dans un coin perdu du désert.
J'ai 24  ans.
Je viens du Duché d'Erebor .
Mon allégeance va aux Rebelles .
Je suis issu des classes populaires.
(c) Pomme

ft. Tamsin Egerton
T
E
S
T

R
P
Tu étais assise, tranquillement, Lou-Ann sur tes genoux qui mangeait un biscuit avec de la confiture. Tu lui racontais une histoire sur ton désert. Il te manquait parfois... Tu n'imaginais pas un instant voir Freyja débarquer comme une tornade, le ventre rond et sans aucun doute vers la fin de sa grossesse. Philippe l'avait sans doute obligée à mettre les pieds sur la terre ferme. Tu devais admettre qu'il valait mieux qu'elle mette leur enfant au monde à l'Archipel plutôt que sur l'Audacia.
Elle fulminait et toi tu n'as pu que lever les yeux au ciel. Ses jurons étaient remarquables et elle était d'une humeur massacrante. Cette femme avait de l'eau de mer dans les veines et des voiles dans le cerveau, impossible pour elle de rester à terre trop longtemps, la mer lui manquait trop.
Inutile de dire qu'entre elle et toi pendant cette période, les mots ont volé... Tu te souviens encore de quelques uns de vos échanges. Toi, sortant de sa chambre en claquant la porte, jurant par le léviathan tout en souhaitant qu'elle retourne très vite sur son rafio et elle te traitant de piétineuse de champs ou te demandant si tu voulais retourner bouffer du sable dans ton désert. Tout y est passé pour le coup... Vous avez même inventé des jurons tout neuf pour l'occasion.

Les journées ont été longues mais tu étais heureuse malgré tout. Tu aimais beaucoup Freyja. Elle t'avait sorti de ta ruelle, t'avais fait confiance au point qu'elle te confie sa fille et puis elle s'était souciée de toi. Vos échanges étaient assez élevés mais ça faisait partie de votre relations. Tu la respectais et elle t'appréciait. Sa famille, c'était devenu un peu la tienne aussi alors quand elle a mis au monde son enfant, une autre fille, tu étais tout simplement heureuse. Philippe, elle, ses enfants, c'était vraiment ta famille aussi. Bientôt, tu aurais un autre petit monstre dont tu devrais t'occuper et donner des nouvelles. Encore un L par ailleurs. Tu appelais déjà Lou-Ann, monstre des mers... tu trouverais bien un petit surnom pour Lena, la petite dernière...
Un jour, tu raconterais à Lena comment ça c'était passé et puis... tu lui apprendrais aussi les jolies expressions de sa maman qui lui offrirait sûrement un sabre pour son anniversaire.

En tout cas, de ces moments particuliers... tu auras trouvé la plus belle expression qui soit... « Par cette satanée Savarna et son insaisissable sabre ! » Tentez donc de dire ça plusieurs fois à voix haute sans entraînement, vous y laisserez votre langue. Très sifflant non ?



Son histoire
(c) Pomme
Erebor, ta terre natale… pour toi, Erebor a toujours représenté mille merveilles jusqu'à ce que tu t'enfuies…

Tu as vu le jour au beau milieu du désert alors que le soleil déclinait. Ton père t’a obligé à prendre ta première bouffée d’air, la sœur de ton père t’a confiée au bras de ta mère alors que ton frère était assis dehors, à attendre. Il attendait car c’était à lui de te nommer, comme vos parents lui avaient promis. Sésana, c’était le nom qu’il t’avait choisi. Il fut approuvé et tu fus nommée ainsi. Personne ne pouvait le savoir mais tu serais la première et seule fille, tu serais aussi leur dernier enfant.

Les premiers mois de ta vie ont été paisibles. Tu n’avais à te soucier de rien après tout. Tu as grandi, choyée par une famille nombreuse qui ne comptait pas uniquement des membres de sang. Et comme chaque enfant, tu as évolué dans ce monde qui t’était inconnu, que tu ne distinguais que rarement, protégée par les linges ou les tentes.
Tu as fait tes premiers pas pour rejoindre ta tante pour qu’elle te mène à ta mère qui n’était pas là. Tu as tendu les bras et tu t’es levée comme si tu l’avais toujours fait. Tu as marché et tu n’es pas tombée, bien décidée sur le fait que c’est ce qui devait être fait. Tu as enchaîné, quelques semaines plus tard avec ton premier mot et puis le second. Le nom de ton père, Merbal et celui de ta mère, Najya. Il a souri et t’as porté à bout de bras alors que ta mère vous regardait toute aussi souriante.
Après ça, ton frère en a sué sang et eau quand il était responsable de toi. Très vite, tu as compris comment courir et très vite surtout, tu as appris son nom. Il avait sept ans de plus que toi et tu le faisais tourner en rond le pauvre. Tu l’appelais sans cesse. Matho était devenu le mot que tu employais le plus souvent.

Mais tu as grandi… et on commença à t’enseigner ce que tu devais savoir pour survivre dans le désert, comme un jeu. Sésana la petite fille aux boucles noires emmêlées qui faisait rager son grand frère à la moindre occasion, jusqu’à ce qu’il s’en aille sans prévenir personne. Tu avais neuf ans quand c’est arrivé. Tu l’as vu partir pendant la nuit et tu ne l’as plus jamais revu. Tu pensais qu’il allait chercher un peu d’eau, tu étais bien naïve. Tu ne sais pas s’il est en vie mais au jour d’aujourd’hui, tu t’en fiche éperdument. Ton frère peut bien être mort, il t’a abandonné alors qu’il avait juré ne jamais le faire. Ta rancune à son égard n’a d’équivalent que celle que tu portes à tes parents.
Quoi qu’il en soit, tu l’as perdu ce jour-là et tu t’es retranchée, blessée, dans quelque chose qui t’apportait le réconfort, la danse. Avec ou sans musique, cela t’était égal. Ta mère t’encourageait bien entendu, ton père un peu moins… Quelque chose s’était brisée en lui depuis que ton frère était parti. Tu ignorais et ignore encore qu’ils en étaient venus aux mains après une dispute que tu n’avais pas entendue.

Tu as appris à te méfier du désert, tu as appris à t’en servir, tu as aussi appris à t’y repérer. Le plus problématique pour ton père étant que tu devenais une belle jeune femme, alors il t’interdit purement et simplement de danser quand vous croisiez d’autres nomades. Comme si la chose arrivait souvent... Tu n’avais donc pas de mal à t’y tenir même si cela te semblait idiot.
Malgré tout, un soir, tu t’es faufilée hors de la tente pour aller danser sous la lune. Personne ne te voyait, tu pouvais évacuer toutes tes émotions, tous tes sentiments, tu pouvais y mettre toute ton âme et ton cœur. Tu n’avais pas choisi le bon soir. Non loin, il y avait d’autres gens… et un de leur garçon avait eu la même idée que toi. La vingtaine, beau garçon. Il ne t’a pas approché mais il t’a vu et le lendemain, il demandait à vous rejoindre pour quitter le nid, chose qu’il aurait déjà dû faire selon toi. Tu ne comptais pas t’éterniser auprès de tes parents. L’ennui, c’est que bien vite, ton père et ta mère eurent d’autres projets pour toi et quand on t’annonça le jour de tes dix-sept ans que tu lui étais destinée, le soir venu… tu mis tout simplement les voiles. Tu embarquas un peu de pain, de l’eau, un peu de viande séchée et juste un tout petit peu de lait, un drap dans lequel tu emballas le tout et tu filas sans un mot.
Toi promise et puis quoi encore ? Tu réussis à aller bien assez loin pour qu’on ne te retrouve pas et tu finis par rejoindre Vivedune après plusieurs jours qui faillirent bien te coûter la vie. De Vivedune, tu décidas de quitter l’Erebor. Chose compliquée sans un fleuron, alors tu fis marché de la chose que tu faisais le mieux. Tu as dansé et le soir venu tu es partie pour Lagrance. Tu n’y restas pas bien longtemps… Tu en gardes d’ailleurs un mauvais souvenir car c’est là-bas qu’on t’a pris ton innocence sans ton accord. Tu n’as pu profiter que de l’inattention de tes… compagnons… pour filer et te glisser dans une caravane qui mettait le cap vers Ansemer.

À Ansemer, la chance ne fut pas tienne et la vie devint compliquée. Tu étais mauvaise voleuse, manger était donc compliqué sauf quand on te prenait en pitié. Te défendre l’était tout autant mais tu avais appris que les hommes étaient bien fragiles à certains niveaux, alors tu es devenue plus vicieuse. Tu dansais toujours pour espérer avoir un peu de quoi te nourrir mais qu’on te touche, hors de question. Tu appris donc toute seule qu’un seul coup bien placé pouvait mettre un homme à terre. Mais toi qui avais toujours eu un toit sur la tête ou du moins quelque chose au dessus de la tête, tu vivais désormais dans la rue, mal fagotée et pas très douée pour te défendre.
C’est dans une ruelle sordide qu’elle t’a trouvé… Savarna Chant-d'Ecume… Tu ne la connaissais pas, tu n’avais peut-être entendu son nom qu’une fois mais si tu savais une chose, c’est que c’était une pirate. La tenue, sa façon de se tenir et de te parler… Tu te sentais ridicule à côté d’elle, insignifiante et au ton de sa voix, tu avais sursauté. Elle pensait que tu te vendais et tu n’avais pu que te défendre sans pour autant la contredire. Ça n’était pas tout à fait faux après tout. Elle t’a embarqué, te demandant ton avis à moitié mais tu n’as pas protesté. Tu n’en avais pas l’envie, elle en imposait, tout simplement. Tu n’avais jamais mis les pieds sur un bateau et tu n’avais certainement pas le pied marin, toi, une fille du désert… On t’a décrassé, nourri, laissé dormir ton comptant et puis elle t’a demandé si tu voulais lui rendre service. Comme si tu allais refuser ! Tant que ça ne consistait pas à l’aider sur le bateau… mais ça n’était pas ça du tout, non, elle souhaitait que tu t’occupes de sa fille. Tu n’avais pas grande expérience avec les enfants mais tu ferais ce qu’il fallait. Alors elle t’a débarqué dans l’Archipel. Tu as appris à t’occuper de Lou-Ann et à lancer des couteaux mais tu n’étais pas particulièrement portée sur le combat, c’était… du divertissement tout au plus. Danser, tu as continué bien sûr, c’était en toi tout comme la piraterie était en Freyja, car oui, Savarna était quelqu’un d’autre…

La chose à laquelle tu ne t’attendais pas, c’était qu’un an et demi plus tard, Freyja débarquait, forcée de garder les pieds sur la terre ferme pour mettre un nouvel enfant au monde. Tu avais pris certaines de leurs habitudes et elle n’était pas ravie d’être coincée au sol. La demeure a retenti de nombreux jurons imagés jusqu’à ce que l’enfant vienne au monde. Tu te souviens de certains d’entre eux tant ils étaient marquants. Et la chose s’est à nouveau produite plus tard. Au moins, tu ne t’ennuyais pas au service de Freyja. Tu embarquais parfois avec les filles pour que leur mère puisse les voir. Inutile de dire que tu devais déployer des talents insoupçonnés pour garder les petits monstres. Dire que tout ça n’a pas déteint sur toi est faux. Si tu n’es toujours pas très douée sur un bateau, tu n’en es pas moins habituée à tout ça à présent. Marin des sables, traîne-poussière… comme t’appellent affectueusement Philippe et Freyja… Un peu comme eux mais pas tout à fait. Dans le fond, marin des sables te convient très bien.
Ta vie était tranquille, tu avais trouvé ta place, une famille même. Sauvée mais aussi élevée par elle. Tu as appris à lire et écrire pour pouvoir t’occuper des petites. Du moins… c’était ta vie jusqu’à ce que ta tranquillité toute relative dans ce monde de piraterie vole en éclat.

Tu as été clouée au lit, malade comme un chien galeux, une fièvre qui t’as fait halluciner. C’est ce que tu as cru au début du moins… Tu n’entendais plus rien, plus un bruit et tu as sombré dans l’inconscience pendant près d’une journée. Quand tu t’es réveillée, tu te sentais vaseuse et tout ce bruit t’as tellement effrayé qu’à nouveau, le silence s’est fait. Plus de petites qui crient et ça semblaient les surprendre. Ta frayeur a mis fin au phénomène et tu as mis un petit temps à comprendre ou du moins à admettre. La magie n’était plus censée être et voilà que tu te mettais à imposer le silence… Elle était bien bonne, enfin non, pas tant que ça puisque dans la foulée tu avais perdu tes sublimes cheveux noirs. Tu ne savais pas trop ce qui c’était passé mais tes cheveux s’étaient éclaircis. Pour une Erebienne, être blonde, c’était pas banal et tu le savais. La seule en Erebor était la fille du duc mais tu n’étais heureusement pas si blonde que ça.
Suffisamment changée malgré tout pour que tu te sentes obligée d’en parler à Freyja dès qu’elle remit les pieds sur la terre ferme. Freyja qui te regarda de la tête aux pieds, qui jura à moitié pour finalement te dire de rester sage et bien planquée. Là-dessus, elle te colla un sabre à la main et des couteaux dans l’autre. Son idée fixe était désormais de t’apprendre à te battre. Oh… au jour d’aujourd’hui, tu te débrouilles mais ton style diffère sensiblement… ça n’est pas correct, ni loyal, loin de là. Toi, tu dissimules des lames partout. Cheveux, corset, jupons, bottes… Pas très loyal mais efficace d’après les dires de Freyja alors tant que ça marche. Il n’empêche que le sabre, ça reste un problème.
Tu étais en sûreté à l’Archipel donc tu avais protesté mais elle avait tenu bon se prêtant volontiers à l’exercice alors que tu lâchais des bordées de jurons dès qu’elle te touchait ou te mettait à terre. Le tout, au plus grand amusement de ses filles bien entendu et du tien… un peu… tu le cachais bien. Quand elle repartit, la tâche fut confiée à quelqu’un d’autre. Tu n’avais pas besoin que Freyja apprenne que tu n’y mettais pas du tien. C’est que malgré tout, elle t’aimait bien et elle faisait ça pour toi.

C’est un de ces après-midi chargés en bleus et en estafilades que tu l’as remarqué. Un furet, tu en étais certaine, tu en avais déjà vu. Tu t’es assise négligemment, les fesses par terre et tu l’as ramassé. Il était blessé, sans doute affamé. Tu as senti que tu devais t’occuper de lui et tu l’as senti, cette petite bête a comblé quelque chose en toi. Tu savais que lui et toi, c’était un tout. Tu t’en es occupé, insistant bien sur le fait que cette bête était à toi. Tu n’étais pas exigeante mais ça… tu te sentais obligée de le signaler.
Tu ne savais pas à quel point tu tenais à cette petite bête mais tu te sentais responsable et à la fois indissociable. C’est un soir, quelques jours après l’avoir trouvé qu’il t’a donné son nom, Noar. Il t’a fallu énormément de temps pour comprendre qu’il était plus qu’un animal ou tout du moins de l'admettre, tu ne sais toujours pas bien ce qu’il est d'ailleurs. Mais vous commenciez à vous apprivoiser tous les deux, un peu comme si ça vous était nécessaire d’en passer par là.

Tu aurais aimé rester encore un peu à l’Archipel mais Philippe avait débarqué pour vous embarquer, toi et les filles. Léger problème, Freyja n’était pas au mieux et un nettoyage de taverne plus tard, tu apprenais que vous restiez-là pour le mariage de Louis et de sa dulcinée. Tu avais jubilé mais tu avais jubilé en râlant. Entre temps, tu avais réussi à mettre ton poignard sous la gorge d’un type un peu trop avide de mettre ses mains sur ta personne. Et bien oui… Freyja avait récupéré le bled, au moins pouvais-tu danser et faire rager tout en prenant ta revanche mais aussi en se mettant des fleurons dans les poches. Tu n’allais pas attendre sans rien faire que le mariage approche tout de même. Ça serait trop te demander et puis, ça te changeait des petites. Tu les adorais mais un peu de bon temps, ça n’avait jamais tué personne.
Tu craignais cependant pour Noar et pour toi, Lorgol était dangereux alors tu avais hâte que le mariage se termine. Quant à la taverne... Tu ne savais pas trop ce que Freyja en ferait.



Son caractère
Avant que le Destin et la Fatalité ne te tourmentent, tu étais une fille douce, taquine et facile à vivre. Tu avais ton petit caractère oui mais tu n'en étais pas moins quelqu'un de tranquille. À présent, tu as un sale caractère, tu en es bien consciente. Tu es têtue comme une mule et ça aussi tu le sais. Le pire dans tout ça, c'est que tu jures autant qu'il est possible de jurer et pas du tout typique de ton désert, non, des jurons typique de l'Archipel... Tu n'as pas perdu ton identité non, tu as juste évolué.
Avec le temps, disons que non seulement tu as évolué mais tu as appris que la famille pouvait être autre chose qu'un sang partagé. Tu es donc loyale envers tes amis et ta nouvelle famille. Tu ferais tout pour pouvoir les aider, et ce, de n'importe quelle manière. Tu n'es pas honnête, tu en es même très loin, quant à l'honneur, n'en parlons pas. Ta vision de la chose est seulement concentrée sur ce que tu devrais faire ou dois faire pour Philippe et Freyja, leurs enfants et toi-même.

Tu as quelques gros défauts... Tu es revancharde, rancunière. Bon, il n'y as pas que ça bien entendu, mais c'est ce qu'il y a de plus flagrant chez toi. Si tu devais dire envers qui tout ça est tourné, tu dirais sans aucun doute que c'est envers les hommes. Tu n'es pas contre du bon temps mais tu ne supportes pas qu'on te regarde comme un morceau de viande. Tu réagis assez mal en général dans ces cas-là.
Au fond, tu aimerais trouver quelqu'un, tu ne demandes pas la lune, tu aimerais juste toi aussi connaître ce sentiment un jour. Tu as un modèle assez complexe devant les yeux et l'ancien modèle que tu as eu devant les yeux a tenté de t'obliger à te marier.

La nuit, tu as peur, tu fais souvent des cauchemars depuis que tu as découvert que tu étais mage. Quand tu es à l'Archipel, tout va bien mais quand tu es à Lorgol... c'est une autre histoire. Tu n'en parles pas et la seule personne étant au courant pour ton état, à ta connaissance, est Freyja. Tu as confiance en elle mais tu n'es pas sûre de toi-même. Aussi, tu tentes d'enfouir c que tu es sans pour autant le renier. Tu n'as pas réellement confiance en toi et souvent, tu ne peux t'empêcher de vérifier une dernière fois que tout va bien pour tout le monde alors que tu serais sans doute incapable d'intervenir réellement si tu avais quelqu'un sachant combattre devant toi.



Ses liens



Freyja de Brunante
Claudia Black
Guilde des Rebelles
Que dire si ce n'est que Freyja t'a sauvé la vie. Tu aurais sans doute mal fini ou tu serais morte. Elle t'a offert une autre vie et elle t'a offert une famille. Elle t'a toujours acceptée et t'as même appris à te battre pour te défendre en apprenant que tu étais mage. Tu ne la remercieras jamais assez de t'avoir donné toutes ces chances, la preuve, tu lui es fidèle. Tu n'hésiteras jamais à prendre sa défense ou celle de ses enfants.
Louis de Brunante
Sam Claflin
Guilde des Rebelles
Fut un temps, Louis te faisait la cour de façon très maladroite. Tu voyais plus ça comme un jeu que comme un béguin véritable. Pour toi, il restait quelqu'un de ta famille par procuration. Ces vieux moments te font encore rire de temps en temps quand tu y repenses, ce sont des souvenirs qui t'amusent beaucoup. Tu es heureuse qu'il ait trouvé quelqu'un qu'il aime même si être présente au mariage te fait râler.
En dehors de ça, Louis compte volontiers les points quand sa tante et toi vous envoyez des injures, tu ne manques jamais de l'injurier à la fin quand c'est terminé.
Lisbeth d'Outrevent
Bridget Regan
Guilde des Rebelles
La première fois que tu as vu Lisbeth, vous vous entendiez bien. Vous parliez bien que tu étais égale à toi-même. Mais quand elle a su qu'il y a quelques années de ça, Louis te faisait une cour maladroite, elle a changé d'attitude devenant sèche et froide dans ses relations avec toi. Bien entendu, tu as vu là une porte ouverte et tu t'y es engouffrée, voulant faire enrager Lisbeth et tu ne ménages pas tes peines. Tu les aimes beaucoup mais c'est plus fort que toi, il faut que tu joues et puis, c'est ta manière à toi de l'accepter. Elle se rendra compte bien assez tôt que tu n'es pas une menace et que Louis te voit comme une amie.



Derrière l'écran

(c) Pomme
C'est toujours tout pareil ! I'm fall in love ! DV, je l'aime !
Je dis voleur... Je dis guerrier... Je dis... TC !


Dernière édition par Sésana Mytorfin le Mar 13 Aoû - 7:16, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Sésana Mytorfin   Sam 26 Jan - 11:30

    Superbe ! =D

    Re-re-Bienvenue ! <3
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Sésana Mytorfin   Sam 26 Jan - 11:32

Merci ! :love:
Revenir en haut Aller en bas
 Admin ♥ Poupée vivante

avatar
Messages : 213
Je réside : à Lorgol
Mon allégeance va : Aux Séverac

Registre
Âge du personnage: 22 ans
Titres:
Autres visages: Hiémain / Le Roi Blanc / Anthim / Philippe / Augustus/ Ermengarde
MessageSujet: Re: Sésana Mytorfin   Sam 26 Jan - 11:38

Je sais qui tu es :P (trop facile !)

Re-rebienvenue oui ! (Erebooooooooooooooooooooooor !!!!!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Sésana Mytorfin   Sam 26 Jan - 11:39

En même temps... XD

Oui ! Erebor !
Revenir en haut Aller en bas
 Admin ♥ Pirate des tempêtes

avatar
Messages : 319
Je réside : sur l'Audacia
Mon occupation est : pirate sur l'Audacia
Mon allégeance va : à Philippe et Raphaël Jedidiah, à Allister Ralj et à Liam d'Outrevent

Registre
Âge du personnage: 27 ans
Titres:
Autres visages: Castiel de Sombreflamme & Octavius Sang-dArgent & Bérénice du Nénuphar-des-Lys
MessageSujet: Re: Sésana Mytorfin   Sam 26 Jan - 11:48

Erebienne, pff.

*pousse Castiel*

:roooh:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Sésana Mytorfin   Sam 26 Jan - 11:49

C'est vrai ça... couché Castiel !

Coucou Louis ! :vv:
Revenir en haut Aller en bas
 Admin ♥ Poupée vivante

avatar
Messages : 213
Je réside : à Lorgol
Mon allégeance va : Aux Séverac

Registre
Âge du personnage: 22 ans
Titres:
Autres visages: Hiémain / Le Roi Blanc / Anthim / Philippe / Augustus/ Ermengarde
MessageSujet: Re: Sésana Mytorfin   Sam 26 Jan - 11:54

Tu crois que j'ai le droit de pourrir ta fiche aussi ? What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Sésana Mytorfin   Sam 26 Jan - 11:57

Je sais pas, faut voir avec les big boss.
Revenir en haut Aller en bas
 Admin ♥ Poupée vivante

avatar
Messages : 213
Je réside : à Lorgol
Mon allégeance va : Aux Séverac

Registre
Âge du personnage: 22 ans
Titres:
Autres visages: Hiémain / Le Roi Blanc / Anthim / Philippe / Augustus/ Ermengarde
MessageSujet: Re: Sésana Mytorfin   Sam 26 Jan - 11:58

Si ça augmente le flood, ça ne peut être que productif What a Face (et puis j'ai bien le droit à ma petite vengeance :P)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Sésana Mytorfin   Sam 26 Jan - 11:58

C'est vrai que j'ai dit que tu pouvais te venger.
Revenir en haut Aller en bas
 Admin ♥ Poupée vivante

avatar
Messages : 213
Je réside : à Lorgol
Mon allégeance va : Aux Séverac

Registre
Âge du personnage: 22 ans
Titres:
Autres visages: Hiémain / Le Roi Blanc / Anthim / Philippe / Augustus/ Ermengarde
MessageSujet: Re: Sésana Mytorfin   Sam 26 Jan - 11:59

Cela étant, flooder sur deux fiches en même temps c'est trop xD je peux rien faire d'autre xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Sésana Mytorfin   Sam 26 Jan - 12:00

On va flooder sur la tienne dans ce cas, c'est la tienne qu'il faut flooder.
Revenir en haut Aller en bas
 

avatar
Messages : 1991
Je réside : Ni vraiment ici, ni totalement ailleurs...

Registre
Âge du personnage: 24 ans
Titres:
Autres visages: Mélusine de Séverac ☼ Freyja de Brunante ☼ Lotte-Louison de la Volte ☼ Soprane Harpelige ¤ Chimène d'Arven
MessageSujet: Re: Sésana Mytorfin   Sam 26 Jan - 14:38

Oui, on ne floode pas toutes les fiches par contre =)
Mais mais mais, quelle belle fiche :geugeu:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonvale.forumactif.org
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Sésana Mytorfin   Sam 26 Jan - 14:54

Merci Svan ! :roooh:
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Sésana Mytorfin   Sam 26 Jan - 15:03

Encore toi ? :red:
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Sésana Mytorfin   Sam 26 Jan - 15:04

Yes, it's me ! :geugeu:
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Sésana Mytorfin   Sam 26 Jan - 15:06

Tssss.
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Sésana Mytorfin   Sam 26 Jan - 15:57

Jey fini ma fiche ! :geugeu:
Revenir en haut Aller en bas
 Membre du chapitre ♥ Le chouchou des admins

avatar
Messages : 1265
Je réside : à l'hôtel particulier des de Brunante à Port-Liberté.
Mon occupation est : conseillère auprès de Raphaël Jedidiah
Mon allégeance va : à Raphaël Jedidiah ainsi qu'à Liam.

Registre
Âge du personnage: 28 ans
Titres:
Autres visages:
MessageSujet: Re: Sésana Mytorfin   Sam 26 Jan - 16:06

Jolie fiche :love:

Et je ne suis pas jalouse du tout Han

_________________
Liberté
Sur toutes les pages lues, sur toutes les pages blanches, pierre, sang, papier ou cendre, j’écris ton nom. Sur les images dorées, sur les armes des guerriers, sur la couronne des rois, j’écris ton nom.
Et par le pouvoir d’un mot, je recommence ma vie. Je suis née pour te connaître, pour te nommer. Liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Sésana Mytorfin   Sam 26 Jan - 16:12

C'est cela oui... mais merci.
Revenir en haut Aller en bas
 

avatar
Messages : 1991
Je réside : Ni vraiment ici, ni totalement ailleurs...

Registre
Âge du personnage: 24 ans
Titres:
Autres visages: Mélusine de Séverac ☼ Freyja de Brunante ☼ Lotte-Louison de la Volte ☼ Soprane Harpelige ¤ Chimène d'Arven
MessageSujet: Re: Sésana Mytorfin   Sam 26 Jan - 17:50

A force de relire ta fiche je la connais par cœur :geugeu:
Je te valide !
Tu connais la procédure ♥️

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonvale.forumactif.org
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Sésana Mytorfin   Sam 26 Jan - 17:50

Vi, je fais le bottin maintenant et le reste demain en rentrant... :geugeu:
Revenir en haut Aller en bas
 


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Sésana Mytorfin   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sésana Mytorfin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sana hijria jadida ( 1431 )
» MAYONNAISE SANS OEUF
» bon anniversaire clémentine
» Valentin malade 1 mois entier, que faire?
» lait infantile!!!!taurine, lecithine de soja, huile de palme!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragonvale :: Registres de Dragonvale :: Ton personnage :: Oubliettes-


Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Son caractère

Chapitre I.
Histoire
Chapitre II.
Test RP
Chapitre III. Ses liens
Exigences



Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Ses traits de caractère

Chapitre I.
Son caractère
Chapitre II.
Son histoire
Chapitre III.
Son test RP
Chapitre IV. Ses liens
Le joueur



Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Traits de caractère

Liens
Je recherche