Partagez | 
 

 Les choses changent ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 Invité


Invité
MessageSujet: Les choses changent ...   Mer 13 Fév - 16:24




1er octobre 802
Les choses changent ...
... vraiment beaucoup trop vite
  • Nom des participants : Louis & Yseult
  • Statut du sujet : PV
  • Date : 27 septembre 802
  • Moment de la journée & météo : Mi-Journée & temps variable
  • Saison 2, chapitre 1





Le mariage de Louis et Lisbeth était à présent un lointain souvenir, comme s'il avait eu lieu, il y a des siècles, que j'aurais lu cela dans de vieux manuscrits. Pourtant, il avait été là, il y a simplement un petit mois mais les choses changent vraiment beaucoup trop vite, sans que nous nous en rendions vraiment compte. Les dragons s'étaient libérés et j'avais eu le visage complètement défiguré. Je ne sais pas comment est ce que j'ai fait pour survivre, j'aurais pu mourir ce jour là à Lorgol, mais non, j'avais réussi à survivre bien malgré moi. Peut être aurait-il fallu que je survive pas en cette journée du 31 août 802. Mais il faut croire que je suis une battante et que mon heure n'était point encore arrivée. Certaines de mes connaissances étaient décédées ou portées disparues. Je ne savais pas trop ce qu'il était arrivé à Lisbeth notamment, mais cela m'était bien égal. Le sors de son époux était également quelques choses qui ne m'intéressait pas. Nous ne nous aimions pas spécialement de toute façon, je ne sais pas ce qu'il est devenu pour le moment, mais quelques choses me dit que je le croiserais tôt ou tard si je reste dans le coin. Je ne savais pas trop quoi faire pour le moment. Mon visage commence à guérir petit à petit de ces blessures, mais je le sais très bien, la femme dont j'ignore le nom, celle qui m'a guérit m'a dit que je ne serais plus aussi belle qu'auparavant. Si mon visage est moins enflé que quelques jours après avoir reçu un gros coup de massue, il n'en reste pas moins complètement hideux. Je n'ose pas le montré, du moins le côté droit qui est bien tuméfié. Le côté gauche passe encore, mais ce n'est pas cela non plus. Alors je porte cette capuche sur ma tête, je me voile la face pour que personne ne prenne peur de ce que je suis devenue. Il n'y qu'un aveugle qui ne pourrait me juger sur mon apparence et encore, je n'en suis même pas certaine. Depuis que j'étais partie de chez ma sauveuse, j'errais dans la ville, enfin ce qu'il en restait, j'errais dans les ruines de ce qui était auparavant Lorgol. Je n'avais plus mes habitudes, j'étais plus ou moins perdue, peut être fallait-il que je parte d'ici pour mieux me ressourcer. Je décidais toutefois de me reposer quelques instants dans un lieu que je n'avais pas tellement connu autrefois, du moins avant la fameuse chute. Il était à peu près midi, j'allais me restaurer à la Taverne de la Rose, et peut être y croiser quelqu'un que je connaissais vaguement ...
Revenir en haut Aller en bas
 Admin ♥ Pirate des tempêtes

avatar
Messages : 319
Je réside : sur l'Audacia
Mon occupation est : pirate sur l'Audacia
Mon allégeance va : à Philippe et Raphaël Jedidiah, à Allister Ralj et à Liam d'Outrevent

Registre
Âge du personnage: 27 ans
Titres:
Autres visages: Castiel de Sombreflamme & Octavius Sang-dArgent & Bérénice du Nénuphar-des-Lys
MessageSujet: Re: Les choses changent ...   Mer 13 Fév - 23:25

Je le vois bien, là. Il est maussade, mon petit humain. Ses yeux vides fixent la chope posée devant lui sans la voir réellement. Il garde ses doigts crispés autour de la poignée – il sait que s'il la lâche, il pourrait ne pas la retrouver et ainsi la renverser au sol. Ce ne serait pas la première fois depuis que je suis avec lui. Combien de fois cette Brunante a-t-elle ramassé sans rien dire la boisson dégoulinant de la table, sans rien dire? Sans rien ajouter à la douleur de son neveu pitoyable, faible?
On est seulement à la moitié de la journée et il a déjà bien trop bu. Son haleine est chargée de l'odeur de l'alcool et tous peuvent voir son regard vitreux. Aveugle. Il a beaucoup pleuré, également. Ça explique ses yeux rouges, enflés, fatigués. Heureusement, il est encore propre. C'est moi qui prend le contrôle pour tailler sa barbe, l'habiller. Je suis là assez souvent pour survivre, mais assez peu pour qu'il souffre. Ainsi pourrais-je le dompter, cet esprit libre et inconstant.

« Je veux seulement voir la mer. » Sa voix est rauque. Suppliante. Jamais je ne pensais entendre un tel homme supplier. C'est doux à mes oreilles. Je souris, il ne sourit pas. Il sait que pour voir la mer, c'est moi qui ouvrirai les yeux. Surtout que ce n'est pas que cela qu'il veut voir, ce chenapan. Il veut voir sa femme, cette garce impossible pour laquelle il ne ressent plus rien – quel entêtement, celui-là. La voir juste pour la voir. Il s'inquiète pour l'enfant qui grandit en elle, pas pour elle, mais veut tout de même la voir. Idiot. On ira la voir quand tu partiras. Il le sait. Ses affaires sont prêtes et attendent dans sa chambre. Il ne lui manque qu'un élan. Qu'une poussée. Oh, évidemment, j'ai bien tenté de partir de moi-même, mais chaque fois il revenait – humain récalcitrant. J'attends, donc. Celui qui en souffre le plus est de toute façon mon humain. Plus longtemps on attendra, plus longtemps sa condition sera celle-ci. Une petite, Lena, se rapproche de la table. Il l'entend et relève la tête, adresse un fantôme de sourire doux à sa nièce. « Oncle Louis? Y'a une dame qui est entrée, elle est voilée et elle ne veut pas se découvrir. Je l'ai jamais vue ici. Emmène-moi à elle. » La petite prend sa main et doucement, le marin se lève – son pas est maladroit, non pas à cause de l'alcool, mais de l'incertitude. Il a fait ce chemin plusieurs fois, mais c'est à chaque fois difficile. Il lève le menton, redresse ses épaules, et va jusqu'à la femme voilée qui vient d'entrer. Je sais qui elle est, moi. Je suis un Dragon. Je ne le lui dis pas. Il découvrira bien assez vite. Sa voix est encore de rocaille, mais ferme, et bien que ses yeux ne voient plus, ils n'en sont pas moins posés sur la dame. « Votre nom, votre visage, ou la porte. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Les choses changent ...   Jeu 21 Fév - 6:58

    Nous étions venues quelques fois ici auparavant avec Lisbeth, enfin, rarement, je ne connaissais pas tellement les lieux, il faut dire que la décoration ne m'avait pas vraiment étonnée, elle était assez classique, rien d'extraordinaire ne sautait à mes yeux. Mais si je venais ici, ce n'était nullement pour me remémorer des choses, des souvenirs, il me fallait allé de l'avant. Je ne faisais que passer dans les ruines ensanglantées de Lorgol, je devais trouver un but à ma vie, car pour le moment, j'étais une âme errante dans ce royaume que je ne connaissais plus, que je ne reconnaissais plus également. Mon visage était encore touché par la chute de Dragonvale, je ne pouvais me résoudre à le montrer comme si rien ne s'était produit. Mon beau visage, mon doux visage n'existait plus. Si cela allait mieux que lors de la chute, ce n'était pas encore cela, il garderait à vie les stigmates de ce jour terrible qui a bouleversé ma vie à jamais. Pourquoi est ce que tout cela s'était passé ainsi ? Pourquoi les dragons n'étaient-ils pas restés dans leur cage dorée ? J'aurais pu continuée à vivre ma vie comme je le faisais depuis une décennie mais non, j'étais devenue une femme laide, sans point d'attache, sans véritables amis, une âme seule et en peine ... La Taverne de la Rose semblait être un abri de fortune pour quelques heures au moins. Je le pensais, mais mon attitude et mon accoutrement ne semblaient pas plaire. Pourtant, je ne suis pas ici pour faire du bruit, je veux simplement me restaurer, rien de plus, je ne veux de mal à personne, pour le moment. Je n'ai regardé personne, je n'ai pas jeté des éclairs à quiconque. Mais un petit gamin arrive alors avec celui qui semble être le maître des lieux, du moins qui semble avoir une importance en ce lieu. Il lui tient la main, il est aveugle on dirait, mais je ne pose pas mes yeux sur son visage. Pourtant lorsqu'il élève la voix je la reconnais tout de suite, c'est celle de Louis de Brunante, celui par qui le malheur c'est abattu ici sans qu'il n'en soit pleinement la cause. Le simple fait que cela se soit passé lors de son mariage avec Lisbeth change la donne, il a lui aussi été touché, j'ai été défiguré, et lui a été rendu aveugle par je ne sais quel malheur, mais c'est lié sans doute à la chute de Dragonvale. Il me demande mon nom, mon visage, ou alors je devrais prendre la porte. Nous nous connaissions un peu, notre relation a toujours été tendue, plus ou moins, mais depuis ce jour dévastateur, je ne ressens plus les même choses pour lui. C'est la première fois que je recroise quelqu'un comme Louis depuis ce jour funeste d'ailleurs, mais je n'ai pas l'intention de montrer mon visage tuméfié, comme si j'étais une femme battue violemment. Je n'aurais qu'à élever la voix et il la reconnaîtra, pour sur.

    " Yseult Sombréclat de la Châtaigneraie "

    Voilà les seuls mots qui sortiront de ma bouche, je ne ferrais aucun geste de plus et si jamais cela ne convient pas, je m'en irais sans aucune autre mesure. Je n'étais pas ici pour renouer des liens avec qui que ce soit. Surtout que je devais bouger rapidement, car le manque de sommeil se faisait cruellement sentir, et si je ne bougeais pas au bout de quelques minutes, je commencerais à somnoler, à entendre ces voix dans ma tête, et je ne le voulais nullement.
Revenir en haut Aller en bas
 Admin ♥ Pirate des tempêtes

avatar
Messages : 319
Je réside : sur l'Audacia
Mon occupation est : pirate sur l'Audacia
Mon allégeance va : à Philippe et Raphaël Jedidiah, à Allister Ralj et à Liam d'Outrevent

Registre
Âge du personnage: 27 ans
Titres:
Autres visages: Castiel de Sombreflamme & Octavius Sang-dArgent & Bérénice du Nénuphar-des-Lys
MessageSujet: Re: Les choses changent ...   Sam 23 Fév - 0:15

Yseult. Je ne la connais pas, celle-la, pas encore croisée depuis que Louis et moi partageons ce corps, mais mon hôte la connaît bien – c'est son nom et sa voix et ses épaules se détendent, donc, se libèrent un peu de cette tension qui les parcourt. Yseult. Une alliée, apparemment, la suivante de Lisbeth. Avant que tout s'éteigne et que celle-ci parte. Une alliée avec laquelle sa relation était tendue. Je ne sais ce qui est arrivé à son visage pour qu'elle se cache ainsi. Quelque chose de grave, ou une coquetterie peut-être. J'ai su que les Cielsombroises aiment à se voiler, lorsqu'elles sortent de leur logis, peut-être en est-elle une? Mon humain se mord la lèvre, réfléchit une seconde de plus et s'écarte pour laisser le chemin libre à la jeune femme. « Venez donc à ma table, madame. Lena, reconduis-moi, s'il te plaît. » La petite main serre la sienne et aussi dignement qu'il le peut tout en ne voyant rien du tout, il retourne à notre table, où il s'assit sans rien renverser de façon miraculeuse. L'offre faite à la jeune femme tient plus de l'ordre qu'autre chose, il a fait sa voix moins sèche, moins autoritaire, mais elle n'en reste pas moins ferme.

Il n'a pas spécialement envie de socialiser. Pas envie de parler à cette dame. Pas envie de rien, sauf de boire, de pleurer encore peut-être, de dormir – pas d'être avec quelqu'un. Seulement, cette présence saura rassurer ses proches. Leur faire croire qu'il va mieux. Presque mieux. Petit hypocrite. J'entends mes propres mots résonner – elle m'entend. Il sourcille, tique, se crispe. J'ai parlé tellement fort, je me suis exclamé, il m'a entendu comme si je criais et sans doute elle également m'a-t-elle entendu, ma voix plus narquoise, plus moqueuse. « Prendrez-vous quelque chose à boire ? La maison qui offre. » La voix de mon humain est plus éteinte, mais plus chaleureuse que précédemment. Cette dame n'est pas une amie, mais ils se connaissent et dans cette situation, elle peut comprendre. « Que faites-vous encore à Lorgol? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Les choses changent ...   Jeu 28 Fév - 7:30

    Il semblerait que mon nom et ma voix soit suffisant pour que Louis puisse m'identifier, il ne me demande pas ainsi d'enlever mon voile, ma grande capuche qui me couvre le visage, ce visage mortifié par une chute inéluctable qui reste encore gravée dans ma mémoire comme si cela était hier. C'est encore très récent, mais je dois m'efforcer à passer à autres choses. Louis me laisse donc la place pour me rendre à la même table que lui, sur un ton moins froid que précédemment. Il m'invite donc à le rejoindre et demande à la petite fille qui l'avait menée à moi de le reconduire à sa table. Sa cécité est donc récente, car dans mes souvenirs Louis n'est pas ainsi. Nous avions donc connu chacun des épreuves avec la Chute de Dragonvale sur Lorgol lors de son mariage. Mon visage était tuméfié, mais lui avait perdu la vue, quelques choses d'encore plus grave que ce que j'avais connu. Il n'est pas évident pour un aveugle de vivre de façon indépendante de nos jours, surtout quand cela vous tombe dessus sans prévenir. Je me rendais donc à sa table et il me suivit de près aidé par Lena donc, sa petite servante, ou quelques choses dans ce goût là. Je m’assois donc et lui aussi, quand soudain je crois entendre des bruits dans ma tête. Qu'est ce qu'il se passe encore ? Quelqu'un dans la pièce servirait-il d'écrin à un dragon ? Je ne savais pas trop, j'avais tellement de mal à appréhender cette capacité qui était arrivée d'un seul coup. Je me secouais à peine la tête pour m'enlever ces idées de là, pour boire et me restaurer un petit peu. Il me demanda ce que je voulais boire, en me disant que c'était la maison qui offrait. C'était bien aimable de sa part, mais j'avais de quoi payer. Néanmoins, je ne pouvais pas cracher sur une boisson offerte de la sorte.

    " La même chose que vous. "

    J'étais brève et concise dans mes propos, je n'avais pas envie de parler, surtout que cela me faisait mal, cela faisait mal à mon visage lorsque je parlais de trop. Je ne savais pas ce qu'il pouvait bien boire, mais cela serait suffisant pour me donner du courage pour partir loin d'ici, une bonne fois pour toute. Je n'en pouvais plus d'errer dans ces rues, je devais partir loin, me changer définitivement les idées.

    " Je suis en partance pour d'autres cieux et vous ? "

    Oui, s'il me posait la question c'est que lui aussi n'avait peut être pas l'intention de rester ici. Peut être que nous pourrions faire un bout de chemin ensemble qui sait ? Peut être que je pourrais lui servir de bâton, de guide pour se rendre là où il le désirerait.
Revenir en haut Aller en bas
 


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Les choses changent ...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les choses changent ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je fais toujours les choses qui [...] plaisent [à Dieu]. — Jean 8:29.
» Asie : Le filet à bonnes choses !
» Les choses de la vie qui m'ont construite
» la procrastination = sans cesse remettre les choses contraignantes à plus tard
» Faire les choses à la maison recettes cuisine basiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragonvale :: La Cour des Miracles :: Taverne de la Rose-


Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Son caractère

Chapitre I.
Histoire
Chapitre II.
Test RP
Chapitre III. Ses liens
Exigences



Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Ses traits de caractère

Chapitre I.
Son caractère
Chapitre II.
Son histoire
Chapitre III.
Son test RP
Chapitre IV. Ses liens
Le joueur



Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Traits de caractère

Liens
Je recherche