Partagez | 
 

 Chanteflamme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 Admin ♥ Pirate des tempêtes

avatar
Messages : 319
Je réside : sur l'Audacia
Mon occupation est : pirate sur l'Audacia
Mon allégeance va : à Philippe et Raphaël Jedidiah, à Allister Ralj et à Liam d'Outrevent

Registre
Âge du personnage: 27 ans
Titres:
Autres visages: Castiel de Sombreflamme & Octavius Sang-dArgent & Bérénice du Nénuphar-des-Lys
MessageSujet: Chanteflamme   Sam 16 Fév - 0:27




5 septembre 802
Chanteflamme
Ô Dragons
  • Nom des participants : Louis de Brunante
  • Statut du sujet : Privé, sujet solitaire
  • Date : 5 septembre 802
  • Moment de la journée & météo : Nuit douce et orageuse
  • Saison 2, chapitre 1



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Admin ♥ Pirate des tempêtes

avatar
Messages : 319
Je réside : sur l'Audacia
Mon occupation est : pirate sur l'Audacia
Mon allégeance va : à Philippe et Raphaël Jedidiah, à Allister Ralj et à Liam d'Outrevent

Registre
Âge du personnage: 27 ans
Titres:
Autres visages: Castiel de Sombreflamme & Octavius Sang-dArgent & Bérénice du Nénuphar-des-Lys
MessageSujet: Re: Chanteflamme   Mar 19 Fév - 5:08

Elle est partie.
Partie.
Partie.
Partie.
Et pourtant, tu n'arrives pas à être triste.

Tu es à la tour de Souffleval, en grande partie détruite. Tu regardes les débris, les décombres, couché sur un lit de fortune que tu t'es aménagé à l'écart des autres. À l'écart de tout. Tu veux pleurer sur le départ de Lisbeth, mais tu en es incapable. Incapable de ressentir quoi que ce soit pour ton épouse – rien. Tu ne fais que t'inquiéter pour l'enfant qu'elle porte. Et d'elle... tu n'as rien à faire. Tes poings serrés frappent le matelas une fois, deux fois, et tu essuies rageusement les larmes qui s'obstinent à perler à tes yeux. Tu pleures de rage.

La Chute a tout détruit. Tout. Et tu pensais, ô, tu le pensais vraiment, que Lisbeth et toi aviez été épargnés. Dès qu'elle avait perdu conscience, tu t'étais empressé de l'emmener à l'écart pour la protéger de toute l'action, des guerriers et rebelles qui se battaient, des pierres qui chutaient et des morts qui jonchaient le chemin. Tu avais tant espéré qu'elle n'ait rien de grave et tu l'avais tant aimée dès qu'elle avait ouvert les yeux... pour ensuite sentir ce sentiment, comme un organe à part entière, cesser d'exister. De battre. D'être là, tout simplement. Sous tes yeux clairs, Lisbeth ne te faisait sentir qu'une vague indifférence. Cruelle chose, alors que dans ton esprit repassaient, et repassent encore, tous vos souvenirs communs. De vos combats à l'épée quand vous étiez gamins à l'annonce de vos fiançailles, à votre fuite, vos nuits ensembles, vos disputes, vos rires, ce mariage que vous veniez de vivre... et puis plus rien.
Les larmes coulent sur tes joues sans que tu les retiennes. Tu te retournes pour enfuir ton visage dans l'oreiller. L'oreiller qui ne sent pas Lisbeth, qui sent seulement la fumée et la mort. Tu ne sais que faire. Tu as le sentiment d'avoir tout perdu. Tu ne sais où est ta femme, que tu n'aimes plus, ni ton futur enfant. Ton frère est parti reconduire vos parents en Ansemer. Tant d'autres sont morts, blessés, disparus. Tu es seul. Pas même Yseult pour te porter sur les nerfs.

Tu es prêt à faire n'importe quoi. N'importe quoi pour partir, trouver une raison à ta vie, trouver une raison de foutre le camp pour de bon. N'importe quoi pour peut-être trouver la solution à cet amour perdu, pour retrouver ton épouse, pour fuir, encore une fois. Oui, fuir. C'est la seule idée qui te vient véritablement en tête. Fuir pour reprendre le contrôle de ta vie qui t'a glissé des mains juste au moment où tu pensais enfin en reprendre le contrôle. La seule solution.

J'ai une solution, moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Admin ♥ Pirate des tempêtes

avatar
Messages : 319
Je réside : sur l'Audacia
Mon occupation est : pirate sur l'Audacia
Mon allégeance va : à Philippe et Raphaël Jedidiah, à Allister Ralj et à Liam d'Outrevent

Registre
Âge du personnage: 27 ans
Titres:
Autres visages: Castiel de Sombreflamme & Octavius Sang-dArgent & Bérénice du Nénuphar-des-Lys
MessageSujet: Re: Chanteflamme   Mer 20 Fév - 0:18

Tu n'es pas seul.

Brusquement, tu te relèves du lit et tu portes la main à ton sabre, posé à tes côtés. Pourtant, personne. Tu n'es pas fou. Tu as entendu la voix. Tu n'entends que les battements de ton cœur alors que tu t'avances dans les ruines de la tour, cherchant quelqu'un de caché. Tu es seul, tu as déjà tout analysé en arrivant. Tu es drôle. La voix encore. Tu te retournes une fois, deux fois. Toujours personne. « Montrez-vous. » Arrête de te tortiller comme ça, ça ne te mènera à rien. Tu comprends bien pourquoi cette fois. La voix est dans ta tête. Enfin, on arrive à quelque chose. « Vous... » Tu déglutis sans ranger ton sabre, à peine plus rassuré. Entendre des voix, ce n'est pas bon signe, surtout pas pour un Ansemarien. Les histoires de marins devenus fous à force de solitude, de mer et de créatures enchanteresses sont fréquentes, mais ce serait bien la première fois qu'un d'entre eux en souffre les deux pieds sur terre. Ton mal de terre n'est tout de même pas si fort. « Vous voulez quoi ? Ce que moi je veux ? C'est toi qui demande depuis tantôt à pouvoir t'enfuir... Ça fait combien de temps que vous m'écoutez ? Et vous êtes quoi, au juste ? Je t'écoute depuis assez longtemps, Louis de Brunante... et ce que je suis, je crois que tu peux toi-même le deviner. »

Tu abaisses encore un peu ton arme, mais tu ne te rassis pas. Cette voix entre tes deux oreilles ne te rassure évidemment pas, ne te donne pas envie de lui faire confiance. Qu'est-ce qu'est cette voix ? Une voix masculine, profonde, qui semble venir non pas de ta tête, mais du centre de ton corps. Comme si elle vibrait. Une voix respectueuse, comme un souffle que tu serais le seul à entendre, à percevoir.

Un Dragon ?

T'es malin, dis donc. C'est bien cela, alors. Un Dragon. Qui te parle. Qui t'a entendu. « Vous avez parlé d'une solution. C'est toi qui en voulait une. Voyager, repartir... il ne revient qu'à toi de le faire, après tout. Rien ne te retient plus ici, Louis. Lisbeth - Une femme qui a souhaité ne plus être aimée, qui ne t'a jamais fait confiance. Tu ne l'aimes plus. Pourquoi rester ? » Tu déglutis. Il ment. C'est sûr qu'il ment. Lisbeth ne souhaiterait pas une chose pareille. « Crois-tu ? Arrêtez. Elle n'est plus là pour t'empêcher de voyager. » Vrai. Lisbeth ne désirait pas que tu navigues. Que tu partes. La colère qui renaît dans ton coeur n'est pas dirigée contre elle, tu n'éprouves plus rien pour elle. Elle est dirigée contre ces chaînes imaginaires qui te retiennent sur terre, chaînes que tu pourrais si facilement briser. « Si tu veux, même, je peux te donner une raison de partir. Je cherche... quelque chose, en Arven. Si tu le désires, tu pourrais m'aider, et ainsi partir... et si nous réussissons, je réaliserai ton désir le plus cher. » Tu ne dis rien. Tu penses à peine. Tu ne sais pas quoi dire. Tu es surtout subitement galvanisé par cette idée. Si ce Dragon t'a choisi, c'est qu'il a vraiment besoin de toi. Ton désir le plus cher. Tu ne sais même pas ce qu'il est, mais sans doute ce Dragon le sait-il... Tu ne réfléchis pas. Tu es vulnérable, sensible, défait, et réfléchir plus longtemps à cette offre bien étrange ne te vient pas du tout à l'esprit. Partir, pour de vrai. Pour de bon. Peut-être même retrouveras-tu Lisbeth, mais surtout votre enfant, en chemin, et qui sait ? « Quel est votre nom ? Chanteflamme. » Rien de plus. Chanteflamme. Ce simple nom te fait frémir. D'une voix assurée, tu réponds donc :

« D'accord. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Admin ♥ Pirate des tempêtes

avatar
Messages : 319
Je réside : sur l'Audacia
Mon occupation est : pirate sur l'Audacia
Mon allégeance va : à Philippe et Raphaël Jedidiah, à Allister Ralj et à Liam d'Outrevent

Registre
Âge du personnage: 27 ans
Titres:
Autres visages: Castiel de Sombreflamme & Octavius Sang-dArgent & Bérénice du Nénuphar-des-Lys
MessageSujet: Re: Chanteflamme   Jeu 21 Fév - 1:37

Et. Tu.

Hurles.

***

Je. Vis.

Je. Respire.


***

Le souffle dans tes poumons n'est plus le même – il te brûle, c'est un feu immense qui te fait hurler, dans ton esprit autant que réellement. Tu avales du soufre, tu avales de la magie, tu tombes au sol, tes doigts se crispent dans la poussière des débris, tu cherches ton air, ton crâne va exploser, tu vas mourir, tu vas – ton cœur manque, va trop vite, tu glisses, ton visage dans la poussière, tu as mal, tu vas mourir, tu vas VIVRE, TU VAS VIVRE, TU VAS tu pleures, tu suffoques. Et lorsque tu te relèves, ce n'est pas toi qui se relève. Ce n'est pas toi qui s'étire dans ton corps, qui observe tes grandes mains calleuses, qui rit à voix haute en touchant ton torse, tes cuisses, ton sabre – c'est Lui. Sa voix, Ta voix, est plus basse quand il parle, mais aussi plus sèche, plus moqueuse, dotée d'un accent qui n'est pas le tien typiquement chantant des marins : « J'aime bien ce corps. Bien plus utile que celui d'une dame de la Cour. N'es-tu pas plutôt habile à l'épée, en plus? » Tu veux parler, mais ce n'est pas ta bouche que tu contrôles. Au sabre. Tu ne contrôles rien. Tu es un spectateur, impuissant, intérieur, de ton corps qui se meut sans que tu aies quoi que ce soit à y voir. Le Dragon, Chanteflamme, prend ton sabre, dans sa main, dans ta main, le soupèse, mime une feinte et éclate de rire. Ce n'est pas ton rire. C'est un rire cruel qui n'a rien d'humain, de vrai, bien que fait avec ta voix.

« Qu'est-ce que vous voulez faire? Je dois retrouver une clé. Dans tout Arven? On risque de marier Castiel de Sombreflamme à Anthim d'Erebor avant de la retrouver, à ce compte. C'est une clé un peu particulière, mon brave. » Tu n'ajoutes rien. Tu sais déjà que tu partages trop avec cet être et tu vois donc ses pensées, fugaces, vivaces – une clé, des Dragons, une clé pour les libérer. Qu'est-il vraiment, comme Dragon? « Ce sont des reliques. Une par royaume. Un emblème, en quelque sorte. Seulement, celles-ci se sont perdues, pour la plupart, ou sont difficilement approchables. Pour les rassembler, il faut absolument un corps et le tien sera... parfait. » Tu n'aimes pas comme il te tripote, te touche, te tâte, s'extasie sur ton corps. Tu aimes de moins en moins ce Chanteflamme – et tu te demandes de plus en plus pourquoi tu as accepté si rapidement. « Que vais-je devoir faire? Tout. Voyager, courir, tuer probablement... Me laisser faire, surtout. »

Tu ne sais pas ce que tu fais. La rage qui t'envahit est si vive que subitement, tu as l'impression de retomber dans ton corps – une seconde c'est toi, une seconde lui – et tu en retombes au sol tant la sensation est étrange. Tu t'es mordu la langue. Tu craches au sol.

***

Je déteste déjà cet humain. Son corps est parfait pour ce que je veux, mais son esprit est trop rebelle – cette idée aussi de jeter mon dévolu sur un Ansemarien possédant du sang de Belliférien et d'Outreventois. Un Lagran aurait été plus chétif, mais plus obéissant, à tout le moins. Il se relève du sol, une expression de mécontentement sur son visage. « Et si je refuse? C'est trop tard, tu as déjà eu le choix. Tu as accepté. Je ne vous fais pas confiance. Moi non plus, figure-toi. Si tu ne m'obéis pas, je te soumettrai. Essayez, pour voir. » Sa voix est fanfaronne, son regard frondeur – il n'est pas vrai que je me ferai jouer par un humain.

***

Tu cries. Il crie. Ton poing s'écrase sur ton propre visage.

***

Je vais le tuer.

***

Tu respires trop fort sans que ce soit toi. Sa magie ne s'attendait sûrement pas à cela. Tant d'années à être enchaîné et se retrouver face à un humain un peu récalcitrant, ça n'a pas l'air au goût de Chanteflamme, qui a pris place sur le lit, en tailleur. Il brûle. Tu le sens. Tu te vois méditer, penser, tu tentes de suivre le fil de ses pensées, mais tout va trop vite. Ta main dans tes cheveux, un soupir. « Tu ne me laisses pas le choix. Le choix de quoi? J'ai besoin que tu m'obéisses – et vois-tu, je ne suis pas comme les autres, qui soumettent leur écrin sans rien leur demander. Non, moi, je vais te donner le choix. Soit tu me laisses agir... Soit vous allez vous faire voir. »

Il y a un silence.

Puis, tu tombes encore. Tu tombes. Et c'est le noir.

***

Tu avais le choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Chanteflamme   

Revenir en haut Aller en bas
 

Chanteflamme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragonvale :: La Cour des Miracles :: Tour de Souffleval-


Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Son caractère

Chapitre I.
Histoire
Chapitre II.
Test RP
Chapitre III. Ses liens
Exigences



Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Ses traits de caractère

Chapitre I.
Son caractère
Chapitre II.
Son histoire
Chapitre III.
Son test RP
Chapitre IV. Ses liens
Le joueur



Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Traits de caractère

Liens
Je recherche