Partagez | 
 

 Loreleï Letalis ♣ La Fatalité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 Invité


Invité
MessageSujet: Loreleï Letalis ♣ La Fatalité   Mar 19 Fév - 10:07


Loreleï

Letalis





castamere rains on Bazzart


castamere rains on Bazzart


ft. Holliday Grainger


tout premier jour

au coeur même d'Arven

en apparence 23

d'Arven

au Destin et à moi-même

la Fatalité, déchue de ses pouvoirs

Témoin


Je ne bougerai pas. Je ne veux pas bouger. Qu'ils me fassent ce qu'ils veulent, je ne bougerai pas.
Je suis assise par terre, en boule, position foetale. Comme un bébé dans le ventre de sa maman. Cette image ne parvient même pas à m'arracher un sourire. Car je n'ai pas de maman, et je n'en ai pas parce que je ne suis pas humaine.

"Je ne suis pas humaine, tu m'entends !" criai-je au ciel.

Oui Destin, je sais que tu m'entends. Mais tu ne me répondras pas, tu ne feras rien, tu n'agiras pas. Je le sais aussi. Tu me laisseras comme ça, toute seule, sans rien. Plus rien. Rien d'autre que ce corps qui n'est pas le mien, tellement fragile, tellement frêle. Ce petit corps, ce corps minuscule que je ne maîtrise pas, que je ne connais pas, qui m'est étranger. Moi, jadis l'un des forces protectrices d'Arven, déchue. On ne peut même plus parler de déchéance à ce niveau ! Aucun mot n'existe pour décrire une telle injustice. Moi qui connaissais les horizons sans limite, moi qui voyais tout, savais tout, je suis emprisonnée.
Personne pour m'apprendre à être humaine.

"Je ne suis pas humaine, je ne veux pas être humaine ! Je ne veux pas, je ne veux pas, je ne veux pas..."

Je répète cette phrase ainsi, tellement de fois qu'elle en perd tout son sens. Ma voix se brise, mais je continue à murmurer que je ne suis pas humaine. Alors la Folie vient me caresser l'esprit. Doucement, insensiblement, je la sens s'immiscer en moi. Je me recroqueville davantage. Peut-être pour me protéger. Comme si la Folie allait m'agresser physiquement.
Une coulée chaude sur mon visage. Je porte la main à ma joue. De l'eau. Des larmes. Ainsi donc, je pleure. La Fatalité pleure. Suis-je donc humaine ?

"Je ne suis pas humaine !"

Je ne sens plus rien. Je ne pense plus à rien. Je suis vidée. Les larmes coulent, coulent et emportent mes peines.
Je ne sens plus rien. Fatigue. Lassitude. Tristesse infinie.
Je ne sens plus rien.
Je ne sens plus rien.

...

"Grrrrrrrouin !"

Un grondement terrifiant me tire de ma torpeur. Je sursaute, horrifiée.

"Qu'as-tu encore prévu pour moi, Destin ? Ca ne te suffit pas, de me voir si faible, si petite, si ridicule, si..."

"Grrrrrrrouin !"


J'ouvre de grands yeux. C'est mon ventre. Mon ventre. Aurais-je donc mal ? Aurais-je donc faim ? Quelle honte ! Mieux vaut mourir que vivre cela. Oui, mieux vaut mourir que d'être humaine. Je suis la Fatalité, je ne tolèrerai pas cela.
Je ne bougerai pas. Je ne veux pas bouger. Je vais me laisser mourir, là. C'est très bien. C'est une belle fin, pour la Fatalité. Oui, mais... J'ignore ce qu'est la notion de mort. J'ai vu des morts, j'en ai même provoquées quelques unes. Mais je ne l'ai pas vécu. Qu'est-ce que mourir ?

Instinct de survie.
Je ne décide plus rien. Je me vois me lever, je ne sais quelle est cette force qui m'anime. Ce n'est pas moi qui contrôle, ce n'est pas moi qui décide. Je veux rester là et mourir. Je veux abandonner, j'en ai assez, assez, je veux mourir !
Et pourtant je me bats. Je me bats comme une humaine, courageusement, et je cherche de toutes mes forces.
Faim.
Besoin de manger.
Je me vois courir, je cours, je ne sais plus qui je suis, qui contrôle, suis-je humaine, ne t'arrête pas, ne t'arrête jamais, cours... Un fruit par terre. Je me jette dessus. Il est sale, plein de boue, à moitié rongé, à moitié pourri, mais je croque dedans, de toutes mes dents. Goût. J'ai goûté quelque chose. Etrange sensation. Indescriptible. J'avale comme je peux. A peine le temps de m'arrêter, je me relève, et je continue ma quête folle, je ne sais pas, je ne sais plus.

Hélas, la Fatalité était donc réduite à ces besoins élémentaires.
La Fatalité ?
Non, désormais, appelez-moi Loreleï.

Il était une fois Arven, terre des Hommes. Je suis née en même temps que cet univers. Dès le premier jour, dès la première seconde, j'étais là. Car je suis celle qui était, qui est et qui sera : la Fatalité en personne. Fatalité tellement crainte, Fatalité tellement respectée.
Je dirigeais la vie des hommes comme je l'entendais, m'amusant (souvent) à leurs dépens. Rien d'autre ne m'importait que mon propre plaisir. Avec le Destin, nous étions les forces protectrices de la terre des humains, notre pouvoir était sans limite. C'était une époque très drôle, très amusante, divertissante à souhait ! Hélas, la situation a bien changé depuis...

Je me suis donc amusée ainsi, pendant des siècles, des millénaires peut-être, je ne sais plus, je ne compte pas. Le temps n'avait aucune emprise sur moi. J'avais vu des empires se construire et s'effondrer. J'ai assisté à tout cela, ajoutant parfois mon petit grain de sel, mais rien ne m'avait véritablement atteinte. A vrai dire, je ne pensais même pas qu'un changement était possible.

Et pourtant, une nuit, un bal, des morts. Des morts. Une densité énorme de magie, quelque chose de jamais vu. Même moi, la Fatalité, je n'avais jamais été témoin d'un tel déferlement de pouvoir. Que s'était-il passé ? Je connaissais les faits, mais ce sont les conséquences que je ne parviens pas à expliquer... Car je suis devenue humaine. J'ai été enfermée dans une enveloppe charnelle, envoyée parmi les Hommes. J'ai mis énormément de temps à m'habituer à cette nouvelle forme, mais au final, ce changement n'était pas si néfaste que cela. Car je me suis rapprochée des Humains, j'ai pu observer leurs comportements de plus près. Ma curiosité était piquée à vif, et je considérai cet "évènement" comme une expérience enrichissante. Je dois dire que je n'avais jamais été aussi inspirée que lors de ce voyage en Arven pour jouer des tours aux Humains. Mes plus belles idées viennent probablement de cette période fructueuse. Je me suis alors amusée comme jamais !

Mais toutes les bonnes choses ont une fin. C'est un comble qu'il faille rappeler cela à la Fatalité en personne ! Et pourtant... Un petit incident lors d'un mariage (tellement ennuyeux au passage, heureusement que j'étais là pour réveiller cette cérémonie. On aurait vraiment pu croire être à un enterrement, pire, à un anniversaire, tellement il ne se passait rien. Mon action était donc totalement justifiée), une expérience qui a mal tourné. Le Destin a alors sévi. Certes, j'avais probablement besoin d'un petit rappel à l'ordre ; certes, j'avais oublié les règles élémentaires. Mais est-ce que cela méritait une complète privation de magie ? Attention : on ne parle pas d'un vulgaire mage, ou d'un simple Dragon ; on parle de la Fatalité. La Fatalité sans pouvoir, c'est improbable ! C'est illogique ! C'est impossible ! C'est absurde ! Cependant, le Destin n'a pas cédé, et je suis devenue une simple humaine, n'ayant plus rien d'exceptionnel. J'ai alors commencé à errer, car il faut bien se nourrir, mais comment ? A-t-on déjà vu la Fatalité manger ? Non, car la Fatalité ne mange pas. Il m'a fallu improviser, me débrouiller. Je connus alors tous les inconvénients de l'humanité sans les avantages : il fallait subvenir à mes besoins sans que je n'aie jamais appris comment faire. J'étais seule, sans relation, les gens me croyaient folle. Parfois je me demandais moi-même si je n'étais pas folle. Si je n'étais pas une humaine comme les autres, qui aurait rêvé être la Fatalité.

Oui, pour l'instant, je suis impuissante. Pour l'instant. Mais je jure solennellement par le Destin que le jour où je retrouverai mes pouvoirs, la Fatalité se montrera plus fatale que jamais...
L'histoire ne fait que commencer.

Tu sais ce que sais, une éternité ? Moi je sais, figure-toi. Eh bien, je peux te dire que c'est long. C'est encore plus long quand tu t'ennuies. Et à force de s'ennuyer, on devient ennuyeux. Mais non, ce n'est pas forcément une allusion à notre très cher Destin ! Tu sais, il fait ce qu'il veut, lui, s'il a envie d'être vieux jeu avant l'âge, c'est son choix. Enfin, regarder les Hommes vivre leur petite vie, comme ça, sans rien faire, très peu pour moi. Cela revient à attendre pendant une éternité ; et puis attendre quoi ? A vrai dire, je ne sais même pas à quoi cela correspond, l'Attente. On ne fait pas attendre la Fatalité, alors je n'attends jamais.

Je fais. C'est aussi simple que cela : je fais ce que je veux ! Tu vois, dans mes "pouvoirs", il y a "pouvoir", et quand on peut, autant en profiter ! Alors oui, il faut se distraire de temps en temps, s'amuser un peu. Trop de sérieux tue le sérieux, et ce n'est pas parce qu'on est une force protectrice qu'on ne peut pas rire ! Non mais ! Donc je me fais plaisir, l'éternité est trop longue pour pleurer. Mon terrain de jeu favori ? Arven. Hihi, j'en ris encore ! J'en ai fait de belles, tout de même ! Tellement d'exemples me viennent à l'esprit que je ne saurais comment choisir ma plus belle perle ! Que ferait-on sans moi ? Que serait alors la vie des Humains ? Un long fleuve tranquille, sans doute. Eh bien, non ! Je méprise la tranquillité, la sagesse, la raison ! C'est tellement ennuyeux d'être tranquille, d'être sage, d'être raisonnable. Je laisse cela au Destin.

D'ailleurs, comme il manque d'humour, ce Destin ! Certes, il est de grands équilibres qu'il faut respecter, et tout le blabla habituel, mais c'est bon pour les vieux mages. Les règles ne sont-elles pas faites pour être enfreintes ? Eh bien non, le Grand Destin n'aime pas que l'on s'amuse. Tu veux que je te fasse une confidence ? Je pense qu'il est un peu jaloux : il aimerait être comme moi, savoir s'amuser, savoir rire, mais il ne peut pas. Du coup il se venge sur moi ; en plus je n'ai rien fait de mal ! Enfin, rien d'irréparable. Juste un petit changement de corps pendant un mariage. Mais le Grand Destin n'a pas aimé, et il a décidé quelque chose de... Disproportionné ! Injuste ! Une punition gratuite ! Je te préviens, tu risques d'être choqué en entendant le châtiment auquel il m'a livrée, tellement tout cela semble incroyable : il m'a enlevé mes pouvoirs. Burk, c'est tellement répugnant. Moi, la Fatalité, dans une petite enveloppe charnelle tellement fragile d'humaine - une femme de plus est - sans la moindre once de magie. Tu comprends ce que cela signifie ? Manger, boire, uriner, burk, c'est tellement sale tout cela ! Tellement petit ! Tellement indigne de moi !

Et le pire - oui, je n'ai toujours pas parlé du pire -, ce sont les Humains qui osent me contredire. Oui, cela paraît étonnant, et pourtant, il existe des fous prêts à se brouiller avec la Fatalité. Ils vont regretter, comme ils vont regretter... Je les maudis, je les hais, petits morveux, idiots, stupides, insignifiants, minuscules, espèce d'Humains sans cervelle ! Quand le Destin me rendra mes pouvoirs - un jour, il faudra bien qu'il s'aperçoive de son erreur -, je peux te garantir qu'ils regretteront. Amèrement. Mais pourvu que le Destin se rende rapidement compte de ce terrible malentendu, pourvu qu'il s'en rende compte, pourvu qu'il s'en rende compte... Car si je meurs, qu'adviendra-t-il ? Oui, la Fatalité est humaine maintenant ; comme tout humain elle peut mourir. Tu n'y crois pas ? Moi non plus. Et pourtant, c'est bien le cas.



Malheureuse
Impatiente
Hautaine
Mesquine
Déterminée
Vive
Charismatique





Armand d'Outrevent

Jamie Campbell-Bower

Témoins


Je détestais mendier. Quelle honte tout de même ! On voyait bien que j'étais mal à l'aise, on voyait bien que là n'était pas ma place, on voyait bien que je n'appartenais pas à ce monde. On le voyait, mais personne n'agissait. Ah, ce que les humains sont faibles, incapables de prendre des décisions dignes et justes ! Les Hommes ont toujours été des pions pour moi, un divertissement comme les autres, et maintenant, j'étais condamnée à dépendre d'eux et de leur soi-disant "bonté". Heureusement, un jour, un Humain rattrapa l'erreur de tous les autres, m'invitant à venir avec lui. Je savais qui il était - ne suis-je pas la Fatalité ? Armand d'Outrevent. Et à vrai dire, il n'avait pas de quoi être fier ! Il était amoureux ! Pfff. Encore plus faible que les autres. Mais les faibles sont souvent bons, et il m'a recueillie, il s'est montré généreux envers ma personne. Je ne comprenais pas pourquoi, quel intérêt avait-il à m'aider ? Il semblait vraiment m'apprécier, il voulait m'aider à retrouver mes pouvoirs, comprendre ce qui m'est arrivé, et il n'était pas homme à mentir. Il a donc fait preuve de gentillesse à mon égard.

Tu sais comme moi que je déteste devoir quoi que ce soit à qui que ce soit. La Fatalité ne doit rien à personne, encore moins à un Humain ! Alors je fais tout ce qui est en mon pouvoir pour l'aider, pour payer mes dettes envers lui, le plus rapidement possible. Peut-être que je me suis attachée à lui, je n'en sais rien, c'est tout de même un Humain sympathique - dommage qu'il soit si amoureux -, là n'est pas la question. Je lui rends ce qu'il m'a donné, tout simplement. Comment puis-je le rendre heureux ? Je n'en ai pas la moindre idée, mais je trouverai !



Niamh d'Isle d'Or

Saoirse Ronan

Calices


Mendier, encore et toujours. Heureusement que je ne ressemblais pas à tous ces gueux de mendiants : j'avais de beaux yeux, un port de tête gracieux, des traits nobles. Oui, je détonnais. Certains avaient peur de moi, me considérant comme une sorcière - s'ils savaient la vérité... -, d'autres étaient intrigués, d'autres enfin voulaient m'aider. Niamh fait partie de cette catégorie. Elle était même plus fidèle que les autres pour ce qui était de me nourrir ! Elle venait au moins une fois par jour, pour me faire la conversation, pour me donner de quoi manger. Si je suis encore en vie, c'est probablement grâce à elle. Alors oui, quand je récupérerai mes pouvoirs, elle fera partie des rares privilégiés de la Fatalité, le reste du monde étant peuplé de crétins. Jusque là, je pensais que les Hommes étaient majoritairement fréquentables, mais je me rends compte que c'est l'inverse : tous des idiots, en dehors de quelques uns. Niamh était de ceux-là, ceux qui étaient corrects. Ah, petite Niamh, si j'avais été humaine, nous nous serions bien entendues ! Mais je ne suis pas humaine, dommage !


...


Moi, c'est Emilie comme la fameuse Emilie Jolie. J'ai 16 ans, je suis donc lycéenne. Sur PRD, je suis sugar plum fairy, et je suis tombée sur votre forum il y a un petit moment déjà. Jusqu'à ce jour, je n'ai jamais osé m'inscrire, parce que SI, vous faites peur ! :p Mais aujourd'hui je suis une grande fille, donc me voilà ! Et je suis timide aussi, je reprends tout doucement le RPG, donc faut être gentil avec moi ! :love:

Bof. C'est moyen quoi.
Je rigole ! Il roxxx votre forum ! Sinon je ne serais pas là... Ange
Et le dragon qui vole, eh bah je l'aime. :) Et j'adore les pages qui se tournent aussi... :roooh:



Dernière édition par Loreleï Letalis le Ven 22 Fév - 2:59, édité 24 fois
Revenir en haut Aller en bas
 Membre du chapitre ♥ Le chouchou des admins

avatar
Messages : 1265
Je réside : à l'hôtel particulier des de Brunante à Port-Liberté.
Mon occupation est : conseillère auprès de Raphaël Jedidiah
Mon allégeance va : à Raphaël Jedidiah ainsi qu'à Liam.

Registre
Âge du personnage: 28 ans
Titres:
Autres visages:
MessageSujet: Re: Loreleï Letalis ♣ La Fatalité   Mar 19 Fév - 10:09

Ow la Fatalité KEU

Bienvenue ! :roooh:
J'espère que tu te plairas parmi nous ♥️ (non, non, nous ne sommes pas si effrayants que cela Ange)

Bon courage pour ta fiche, Si tu as la moindre questions à nous poser, n'hésites surtout pas !

_________________
Liberté
Sur toutes les pages lues, sur toutes les pages blanches, pierre, sang, papier ou cendre, j’écris ton nom. Sur les images dorées, sur les armes des guerriers, sur la couronne des rois, j’écris ton nom.
Et par le pouvoir d’un mot, je recommence ma vie. Je suis née pour te connaître, pour te nommer. Liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 J'ai un couple guimauve badass ♥

avatar
Messages : 181

Registre
Âge du personnage: 37 ans
Titres:
Autres visages: Mélusine de Séverac ☼ Lotte-Louison de la Volte ☼ Soprane Harpelige ¤ Chimène d'Arven
MessageSujet: Re: Loreleï Letalis ♣ La Fatalité   Mar 19 Fév - 10:12

Oh ! Bienvenue !
Bon courage pour jouer cette petite chipie déchue ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

avatar
Messages : 346
Je réside : au palais de Vivedune
Mon allégeance va : a Erebor

Registre
Âge du personnage: 25 ans
Titres:
Autres visages: Joséphine / Philippe / Hiémain (Le Roi Blanc)/ Augustus/ Ermengarde/ Lionel
MessageSujet: Re: Loreleï Letalis ♣ La Fatalité   Mar 19 Fév - 10:13

bienvenue ici et oui surtout ne prend pas peur, on est pas méchant :red:

Bonne chance pour ta fiche et en espérant que tu t'amuse bien parmi nous :roooh:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Loreleï Letalis ♣ La Fatalité   Mar 19 Fév - 10:17

Bienvenue sur DV ! J'espère que tu te plairas parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Loreleï Letalis ♣ La Fatalité   Mar 19 Fév - 10:19

    Trop cool =D

    Bienvenue ! ^_^
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Loreleï Letalis ♣ La Fatalité   Mar 19 Fév - 10:46

Ils prennent plaisir à faire peur, les crois pas (mais ils sont très gentils en vrai) ! KEU Arrow

C'est bien d'avoir sauté le pas en tout cas, bienvenue :roooh:
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Loreleï Letalis ♣ La Fatalité   Mar 19 Fév - 11:32

Merci beaucoup ! Ballon Hihi
Revenir en haut Aller en bas
 Admin ♥ Sang de colère

avatar
Messages : 51
Je réside : à Hacheclair
Mon occupation est : capitaine de la garde royale de jour d'Augustus Poing-d'Acier de Bellifère et tête de la Guilde des Guerriers
Mon allégeance va : à Augustus

Registre
Âge du personnage: 32 ans
Titres:
Autres visages: Castiel de Sombreflamme & Louis de Brunante & Bérénice du Nénuphar-des-Lys
MessageSujet: Re: Loreleï Letalis ♣ La Fatalité   Mar 19 Fév - 12:15

La chipie :red: Bienvenue ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Loreleï Letalis ♣ La Fatalité   Mar 19 Fév - 13:06

Le choix de personnage est génial !
Sois la bienvenue ! :roooh:
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Loreleï Letalis ♣ La Fatalité   Mar 19 Fév - 14:54

Merci beaucoup ! ♥️
Hâte de venir vous embêter :love:
Revenir en haut Aller en bas
 

avatar
Messages : 378
Je réside : à la tour des Rebelles.
Mon allégeance va : à Arven !

Registre
Âge du personnage: 29 ans
Titres:
Autres visages:
MessageSujet: Re: Loreleï Letalis ♣ La Fatalité   Mar 19 Fév - 15:06

Han Loreleï super ! Tu joue super bien le personnage, fiche parfaite ! Bienvenue parmi nous ! =p

Ps : Je suis un fake admin. Ceci n'est pas une validation. =)
Pps : Et nooooon faut pas avoir peur de nooous ! =p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Loreleï Letalis ♣ La Fatalité   Mar 19 Fév - 15:15

Ah non, pas du tout, tout le monde est très sain d'esprit ici, et apparemment ce n'est pas du tout contagieux, donc je ne comprends pas pourquoi je devrais avoir peur.

Merci beaucoup, même de la part d'un fake admin, ça fait plaisir ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
 Membre du chapitre ♥ Le chouchou des admins

avatar
Messages : 1265
Je réside : à l'hôtel particulier des de Brunante à Port-Liberté.
Mon occupation est : conseillère auprès de Raphaël Jedidiah
Mon allégeance va : à Raphaël Jedidiah ainsi qu'à Liam.

Registre
Âge du personnage: 28 ans
Titres:
Autres visages:
MessageSujet: Re: Loreleï Letalis ♣ La Fatalité   Mar 19 Fév - 15:17

Nous ? Sains d'esprit ? Mais évidemment voyons, qui a osé dire le contraire ? :red:

_________________
Liberté
Sur toutes les pages lues, sur toutes les pages blanches, pierre, sang, papier ou cendre, j’écris ton nom. Sur les images dorées, sur les armes des guerriers, sur la couronne des rois, j’écris ton nom.
Et par le pouvoir d’un mot, je recommence ma vie. Je suis née pour te connaître, pour te nommer. Liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Loreleï Letalis ♣ La Fatalité   Mar 19 Fév - 15:47

Mais personne ne dit le contraire, c'est une vérité générale, comme "les poules ont des dents" ! ♥️

Bon, j'ai fini normalement ! J'espère avoir bien cerné le personnage (j'avoue avoir eu un peu de mal pour l'histoire, ne connaissant pas trop le rôle joué par la Fatalité exactement), mais si il faut changer quoi que ce soit... Ballon

Merkiii ! :love:
Revenir en haut Aller en bas
 Membre du chapitre ♥ Le chouchou des admins

avatar
Messages : 1265
Je réside : à l'hôtel particulier des de Brunante à Port-Liberté.
Mon occupation est : conseillère auprès de Raphaël Jedidiah
Mon allégeance va : à Raphaël Jedidiah ainsi qu'à Liam.

Registre
Âge du personnage: 28 ans
Titres:
Autres visages:
MessageSujet: Re: Loreleï Letalis ♣ La Fatalité   Mar 19 Fév - 15:55

Alors après première lecture, ça me semble pas mal du tout =)
Par contre, il manque les liens. Le but c'est que tu les réécrive et les étoffe un peu ^^ Et je laisserai Zoubi passer pour la validation histoire qu'elle vérifie tout ce qui correspond à proprement parler à la Fatalité en tant que puissance.


_________________
Liberté
Sur toutes les pages lues, sur toutes les pages blanches, pierre, sang, papier ou cendre, j’écris ton nom. Sur les images dorées, sur les armes des guerriers, sur la couronne des rois, j’écris ton nom.
Et par le pouvoir d’un mot, je recommence ma vie. Je suis née pour te connaître, pour te nommer. Liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Loreleï Letalis ♣ La Fatalité   Mer 20 Fév - 2:21

Pardon pour les liens, je ne savais pas ! :O Mais maintenant c'est fait !
D'accord, alors je vais attendre bien sagement ma petite validation. Comme je suis sage ! Ange Ballon
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Loreleï Letalis ♣ La Fatalité   Mer 20 Fév - 13:34

Bienvenue KEU
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Loreleï Letalis ♣ La Fatalité   Mer 20 Fév - 13:36

Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Loreleï Letalis ♣ La Fatalité   Jeu 21 Fév - 14:38

Alors, après discussion avec Svan - et pour ne pas te faire attendre trop longtemps, je m'occupe finalement de ta validation. Elle lira ta fiche un peu plus tard et te MPottera si quelque chose ne colle pas Wink

Tu es donc validée ! Pour ma part j'aime beaucoup ce ton de gamine gâtée que tu donnes à Loreleï ^^ ça promet des RPs très sympas par la suite KEU
Je te laisse aller créer fiche de liens et de RPs et tu peux commencer le jeu dès maintenant ! J'espère vraiment que tu te plairas parmi nous :roooh: (et que nous ne t'avons pas déjà fait peur :red:)

♥️
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Loreleï Letalis ♣ La Fatalité   Jeu 21 Fév - 15:29

MERCIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII ! ♥️
J'espère aussi que je me plairai. Remarque, l'inverse serait un peu étrange. :geugeu:
Je fais tout ça très bientôt, hâte de faire joujou avec vous ! Hihi
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Loreleï Letalis ♣ La Fatalité   Jeu 21 Fév - 15:33

QUI FAIT PEUR ICI ? Han Arrow
Revenir en haut Aller en bas
 Invité


Invité
MessageSujet: Re: Loreleï Letalis ♣ La Fatalité   Jeu 21 Fév - 15:41

Euuuh... (Comment s'en sortir sans trop de dégâts ?)

Les Dragons ! :geugeu:
Revenir en haut Aller en bas
 


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Loreleï Letalis ♣ La Fatalité   

Revenir en haut Aller en bas
 

Loreleï Letalis ♣ La Fatalité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le travail est-il une fatalité ?
» La perte d'autonomie n'est plus une fatalité
» Lorelei c'est moi ^^
» La douleur de césarienne n'est plus une fatalité!!!
» Entre FATALITE et DESTIN comment s’y retrouver

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragonvale :: Registres de Dragonvale :: Ton personnage :: Oubliettes-


Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Son caractère

Chapitre I.
Histoire
Chapitre II.
Test RP
Chapitre III. Ses liens
Exigences



Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Ses traits de caractère

Chapitre I.
Son caractère
Chapitre II.
Son histoire
Chapitre III.
Son test RP
Chapitre IV. Ses liens
Le joueur



Avatar (c)
Identité
J'ai vu le jour le .
J'ai ans.
Je viens .
Mon allégeance va .
Je suis .

Animal ¤

Pouvoir ¤


Traits de caractère

Liens
Je recherche